45 personnalités congolaises ou d’origine congolaise qui se sont distinguées en 2021

Actu à la Une

En 2021, plusieurs personnalités congolaises ou originaires de la République démocratique du Congo (RDC) ont été nommées ou élues à des postes à responsabilité en RDC ou à l’étranger, tandis que d’autres ont remporté des prix dans différents domaines. Coup de de projecteur sur ces  Congolais(e)s mis à l’honneur en 2021.

Deborah Kayembe, Première personnalité noire élue au poste de Recteur de l’université d’Edimbourg

Le 3 février 2021, Debora Kayembe a été élue, à l’unanimité, au poste de 54e recteur de la prestigieuse université d’Edimbourg, en Ecosse. Elle est entrée en fonction le 1er mars 2021, devenant ainsi la première personnalité noire et la première femme noire à diriger cette emblématique université.

Debora Kayembe est également la première personnalité noire à avoir son portrait accroché sur les murs de la « Royal Society of Edinburgh », en hommage à ses réalisations et à ses contributions au sein de la société écossaise.

Christian Yoka, directeur du département Afrique de l’Agence française de développement (AFD)

Le 6 juillet 2021, Rémy Rioux, directeur général du groupe Agence française de développement (AFD), a annoncé la nomination de Christian Yoka comme nouveau directeur du département Afrique de l’AFD. Français d’origine congolaise, Christian Yoka a effectué la totalité de sa carrière au sein de l’Agence française de développement. Avant sa nomination, il était directeur de l’AFD pour l’Afrique de l’Est, depuis août 2018.

Malangu Kabedi, première femme gouverneure de la banque centrale du Congo

Nommée gouverneure de la banque centrale du Congo (BCC), le lundi 5 juillet 2021, par le président de la RDC, Félix Tshisekedi, Malangu Kabedi Mbuyi est la 13ème personnalité à diriger la BCC et la première femme à occuper ce poste. Elle était fonctionnaire du Fonds monétaire international (FMI), où elle a travaillé pendant 32 ans.

Juge Antoine Kesia-Mbe Mindua, deuxième vice-président de la Cour pénale internationale

Le jeudi 11 mars 2021, les juges de la Cour pénale internationale (CPI), réunis en séance plénière, ont élu la nouvelle présidence de cette institution. A cette occasion, le juge congolais Antoine Kesia-Mbe Mindua a été élu deuxième vice-président de la CPI.

Antoine Kesia-Mbe Mindua est juge à la CPI depuis le 11 mars 2015, avec un mandat qui court jusqu’au 11 mars 2024. Il a été président de la division préliminaire  de la CPI, du 10 avril 2018 au  10 avril 2019.

Laura Kupe, conseillère principale auprès du secrétaire adjoint à la Défense (USA)

En février 2021, Laura Kupe, 33 ans, a été nommée assistante spéciale du secrétaire adjoint américain à la défense (gouvernance).  En septembre 2021, Laura Kupe a également figuré sur la liste 2021 des 27 jeunes du programme « Munich Young Leaders » qui fait partie intégrante de la Conférence de Munich sur la sécurité (CSM). Chaque année, le programme réunit environ 25 jeunes représentants exceptionnels d’institutions gouvernementales, de parlements, de groupes de réflexion, de médias et du secteur privé d’Allemagne, de certains États membres et partenaires de l’OTAN, ainsi que d’États d’importance stratégique de la région Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et d’Afrique.

Par ailleurs, en 2021, Laura Kupe a également figuré parmi les 100 personnalités mises en avant par le magazine « Root » sur la prestigieuse liste « The Root 100 », liste annuelle des Afro-Américains les plus influents, âgés de 25 à 45 ans.

Avant son nouveau poste, Laura Kupe a été conseillère à la commission de la sécurité intérieure au sein de la Chambre des représentants des USA.

Éric Kalala Nsantu, président directeur général de Bolloré Transport & Logistics RDC

Le 13 août 2021, Eric Kalala Nsantu a été nommé président directeur général de Bolloré Transport et Logistics en RDC. Depuis 2019, il était directeur général de la filiale congolaise de Bolloré. Eric Kala a succédé à François Kaniki qui a été président du Conseil d’administration de Bolloré Transport & Logistics RDC pendant plus de dix ans.

Ingénieur de gestion de l’institut d’administration et de gestion à l’université catholique de Louvain, Eric Kalala est aussi titulaire d’un « Master in International Management » de HEC-Paris et du « General Management Program » de la Harvard Business School.

Natacha Maheshe, Responsable Marketing Produit, Amazon web service

En mars 2021, Natacha Maheshe a été promue responsable du marketing produit d’Amazon Web Service (AWS), Stratégie de données modernes (Product Marketing Lead – AWS Modern Data Strategy). A ce titre, elle dirige le travail  de messagerie, de positionnement, de promotion des ventes et d’information pour la stratégie de données modernes d’AWS, qui comprend l’architecture Lake House sur AWS ainsi que le Data Mesh sur AWS. Avec une architecture Lake house sur AWS, explique Amazon, les clients peuvent stocker leurs données dans un lac de données et utiliser une gamme de services spécialisés de données sur le lac leur permettant de prendre des décisions rapidement et avec agilité, à une échelle et un rapport prix/performances défiant toute concurrence.

Bien avant, Natacha Maheshe était responsable du marketing produit d’ Amazon RDS (Relational Database Service) et d’Amazon Aurora, où elle a dirigé la stratégie et les activités de marketing des produits de croissance pour Amazon RDS et Amazon Aurora, le service à la croissance la plus rapide de l’histoire d’AWS.

Natacha Maheshe a rejoint le Groupe  Amazon en 2015 et y a débuté comme analyste des données de campagne (Campaign Data Analyst), avant d’occuper les postes de responsable marketing des développeurs d’Appstore (Marketing Manager, Appstore Developer Marketing) et de cheffe de produit, Appareils Amazon (Product Manager, Amazon Devices).

Natacha Maheshe est titulaire d’un MBA (Master of Business Administration) de l’université de Seattle ainsi que d’une Licence en communication stratégique et entreprenariat de la même université. Elle est également titulaire d’une Licence en communication sociale de l’université catholique du Congo.

Eric Mboma, directeur des affaires extérieures de Prudential plc Africa

Basé à Nairobi, au Kenya, le banquier congolais Eric Mboma a été nommé directeur des affaires extérieures de Prudential plc Africa, effectif depuis 1er juillet 2021. Il est également membre du comité exécutif de Prudential public limited company (plc)/Afrique, filiale de la multinationale Prudential plc, compagnie d’assurances britannique dont la capitalisation boursière est d’environ 4,75 mille milliards de dollars. En tant que directeur des affaires extérieures de Prudential Africa, Éric Mboma est le visage en Afrique de Prudential Plc en Afrique et celui de son CEO.

Hannah Subayi, Responsable pays et spécialiste en investissements de Proparco en RDC

Depuis février 2021,  Hannah Subayi est responsable pays et spécialiste en investissements pour la République Démocratique du Congo de Proparco, filiale de l’agence française de développement (AFD). Hannah Subayi est en charge de tous les types d’investissements en RDC: infrastructures (énergétiques et non énergétiques), private equity, fonds de placement et investissements de démarrage. En outre, Hanna Subayi est également la responsable principale en charge des investissements pour l’Afrique centrale.

Professeur Ribio Nzeza, directeur du département culture de l’Université Senghor d’Alexandrie (Egypte)

Nommé directeur du département culture de l’université Senghor d’Alexandrie (Egypte), le professeur Ribio Nzeza Bunketi Buse a pris ses fonctions le 1er octobre 2021. Âgé de 37 ans et de nationalité Congolaise (RDC), le professeur Ribio Nzeza est le plus jeune directeur d’un département de l’histoire de l’université Senghor, la première personnalité africaine à diriger le département culture de cette université et le premier ressortissant d’Afrique centrale à diriger un département de l’université Senghor d’Alexandrie.

Martine Musau Muele, présidente du Conseil municipal de la ville de Montréal

Martine Musau Muele a été choisie, le 25 novembre 2021, par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, pour devenir présidente du conseil municipal de la ville. Martine Musau Muele est la 9e personne et la première femme noire à occuper cette fonction.

Martine Musau Muele a été élue, le 7 novembre 2021, conseillère de ville lors des dernières élections dans l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, où elle a obtenu près de 69 % des voix.

Amini Kajunju, directrice des opérations du Centre présidentiel Ellen Johnson Sirleaf

Amini Kajunju a pris ses fonctions en septembre 2021 comme directrice des opérations du Centre présidentiel Ellen Johnson Sirleaf pour les femmes et le développement (EJS Center), basé à Monrovia, au Liberia.

Amini Kajunju a été la première personnalité africaine à avoir dirigé l’Institut Afrique-Amérique (AAI), la plus ancienne organisation à but non lucratif aux États-Unis consacrée au renforcement des capacités humaines en Afrique par l’éducation, la formation et le dialogue.

Professeure Claudine Tshimanga, première femme nommée doyenne d’une faculté à l’université Catholique du Congo

En juin 2021, la professeure Claudine Tshimanga Mbuyi Kaseka a été nommée doyenne de  la faculté d’économie et développement (FED) de l’université catholique du Congo (UCC), la première femme nommée à ce poste et la première femme nommée doyenne d’une faculté à l’UCC. En 1997, Claudine Tshimanga Mbuyi Kaseka a également été la première femme à être nommée assistante à la faculté des sciences et techniques de développement (STD), l’ancien nom de la FED qu’elle dirige depuis la rentrée académique 2021-2022.

La professeure Claudine Tshimanga Mbuyi Kaseka est diplômée de la toute première promotion de la FED, année d’entrée 1990-1991 et année de sortie 1994-1995.

Mvemba Phezo Dizolele, directeur du programme Afrique du CSIS (USA)

Depuis le 29 novembre 2021, Mvemba Phezo Dizolele est membre senior et nouveau directeur du programme Afrique du Center for Strategic and International Studies (CSIS), basé à Washington DC, et qui est un cercle de réflexion, d’influence et de conseil américain en matière de politique étrangère. Mvemba Phezo Dizolele a été associé principal non résident du Programme Afrique du CSIS pendant plus de trois ans.

Mvemba Phezo Dizolele, rappelle le CSIS a été observateur et délégué électoral international dans plusieurs pays, dont le Nigeria, l’Éthiopie et la République démocratique du Congo, où il a également été intégré aux forces de maintien de la paix de l’ONU en Ituri et au Sud-Kivu en tant que reporter.

Les analyses de Mvemba Phezo Dizolele ont été publiées dans le New York Times, Foreign Policy, Foreign Affairs, Forbes et d’autres publications, et il a été invité comme analyste sur PBS, NPR, BBC et Al Jazeera. Mvemba Phezo Dizolele parle couramment le français, le norvégien, l’espagnol, le swahili, le kikongo et le lingala et maîtrise le danois et le suédois.

Mvemba Phezo Dizolele est titulaire d’un Master of business administration (MBA) international en économie, stratégie et commerce international, et d’un Master en politiques publiques (MPP) en développement international et politique économique de l’université de Chicago, ainsi que d’une licence en sciences politiques et en français de la Southern Utah University.

Mboka Mwilambwe, Maire de la ville de Bloomington (Illinois), aux USA

Mboka Mwilambwe a été élu maire de Bloomington le 6 avril 2021. Il a été nommé pour la première fois au Conseil municipal de la ville en mars 2011 pour terminer le mandat d’un ancien conseiller municipal . Il a ensuite été élu à ce poste le 9 avril 2013, avant d’être élu maire le 6 avril 2021.

Mboka Mwilambwe est né à Kinshasa, en République démocratique du Congo et est le plus jeune d’une famille de sept enfants. En 1977, sa famille a déménagé à Abidjan (Côte d’Ivoire), où son père est devenu fonctionnaire pour l’Unicef. En 1983, la famille de Mboka Mwilambwe s’est installée à Dakar (Sénégal), puis en 1988 à Brazzaville (République du Congo). C’est à travers ces expériences, explique-t-on, que Mboka Mwilambwe a commencé à apprécier les différences entre les êtres humains et à valoriser ce que ces différences peuvent apporter.

Marié et père de 4 enfants, Mboka Mwilambwe est titulaire d’une licence en mathématiques de l’Illinois State University, obtenu en 1994. Il travaille également au sein de cette université depuis 1997.

Mboka Mwilambwe parle l’anglais, le français, le swahili, le lingala et a également appris l’espagnol au lycée.

Elvis Adidiema, directeur de Sony Music en Afrique francophone

De nationalité française et originaire de la République démocratique du Congo,  Elvis Adidiema, 33 ans, a été nommé directeur de Sony Music en Afrique francophone et a pris ses fonctions le 2 novembre 2021, basé entre Paris, en France et Abidjan, en Côte d’Ivoire. Elvis Adidiema  supervise toutes les opérations commerciales en Afrique francophone et est chargé de développer de nouvelles opportunités en faveur des artistes pour le marché africain francophone de Sony Music.

Pamela Ilunga, première femme nommée directrice générale adjointe de Vodacom Congo

Pamela Ilunga occupe le poste de directrice générale adjointe de Vodacom Congo depuis le vendredi 19 novembre 2021. Elle a rejoint l’entreprise en 2015 comme directrice des ressources humaines.

Pamela Ilunga a plus de 16 ans d’expérience en ressources humaines et en leadership acquis dans divers secteurs en Afrique du Sud, au Gabon et en RDC. Elle est titulaire d’un B.Com en gestion des ressources humaines de l’université de Pretoria, en Afrique du Sud ; d’un certificat en gestion d’entreprise de la Wits Business School, en Afrique du Sud et fait partie de la cohorte 2018 de «Vodafone Inspire Allumni» en partenariat avec la London Business School. Pamela Ilunga est également membre du Conseil d’administration de l’ agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) en RDC.

Julienne Lusenge, lauréate du prix « Aurora pour l’éveil de l’humanité »

Le 9 octobre 2021 à Venise, en Italie, Julienne Lusenge, défenseure des droits de l’Homme, a remporté la sixième édition du prix « Aurora for Awakening Humanity » (Aurora pour l’éveil de l’humanité), au cours de la cérémonie intitulée « Reviving Together ». Doté d’un million de dollars US et créé à l’occasion du 100ème anniversaire du génocide arménien, le prix Aurora vise à reconnaître et à soutenir ceux qui risquent leur propre vie, leur santé ou leur liberté pour sauver la vie, la santé ou la liberté d’autres personnes souffrant à la suite d’un conflit violent, de crimes atroces ou d’autres violations majeures des droits de l’homme. Le prix porte le nom d’une survivante, Aurora Mardiganian, qui, enfant, a dû assister à la mort de membres de sa famille. Elle a consacré sa vie à la sensibilisation au génocide et a joué dans un film de 1919 intitulé « Ravished Armenia ».

Dr. Alain S. Miatudila, Sr., lauréat prix de la « National Organization for Student Success » (USA)

En juin 2021, le Dr. Alain Senga Miatudila, Sr. a reçu le prix de la « National Organization for Student Success. »  du Central Piedmont Community College qui reconnait le mérite d’un(e) ancien(ne) étudiant(e) (du programme de développement académique des étudiants) qui s’est distingué sur le plan national dans le secteur de l’éducation et dans d’autres domaines de la vie. Le Dr. Alain Senga Miatudila, Sr. est doyen associé de la faculté de l’ingénierie au Central Piedmont Community College, dans la ville de Charlotte, aux USA.

Irène Kilubi, lauréate de deux prix aux New Work Awards, en Allemagne

En décembre 2021, « Joint Generations », organisation fondée par Irène Kilubi a remporté deux prix aux New Work Awards en Allemagne, respectivement dans les catégories « Future Throws » et « Prix du public » à Hambourg. Les New Work Awards récompensent les personnes et les entreprises qui défendent un travail orienté vers l’avenir. L’objectif de « Joint générations » est de réunir des personnes d’âges différents pour façonner l’avenir ensemble, de manière intergénérationnelle et durable.

Sœur Josée Ngalula, première femme africaine nommée à la commission théologique du Vatican

Le 29 septembre 2021, Soeur Josée Ngalula a été nommée par le pape François comme l’une des membres de la  Commission théologique internationale, une structure de la Curie romaine (gouvernement du Vatican). La religieuse congolaise de 61 ans est ainsi devenue la première Africaine membre de cette commission.

Soeur Josée Ngalula est membre de la congrégation des religieuses de Saint-André, où elle a prononcé ses premiers vœux en 1979 et ses vœux perpétuels le 21 mai 1993.

Titulaire d’un doctorat en théologie de l’université catholique de Lyon, sœur Josée Ngalula enseigne dans plusieurs instituts théologiques en Afrique. Elle est notamment professeure à la faculté de théologie de l’université du catholique Congo et à l’Institut œcuménique Al Mowafaqa à Rabat (Maroc).

Gracia Kasoki Katahwa, première femme noire Maire à Montréal (Canada)

En novembre 2021, Gracia Kasoki Katahwa  est devenue Mairesse de l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal, au Canada, après avoir été élue avec 212 voix de majorité. Elle est ainsi entrée dans l’histoire comme la première femme noire à la tête d’un arrondissement à Montréal. En tant que Mairesse de l’arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Gracia Kasoki Katahwa  est membre du conseil d’administration de la Société des transports de Montréal (STM) et membre de la commission sur la sécurité publique.

Infirmière clinicienne de formation, Gracia Kasoki Katahwa a soigné la population de l’arrondissement pendant 10 ans. Elle est également la seule femme noire membre du Conseil d’administration de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

George Kibala Bauer, directeur des services publics numériques chez GSMA

En décembre 2021, George Kibala Bauer, basé à Londres, a été promu directeur des services publics numériques de GSM Association (GSMA), association internationale représentant les intérêts de plus de 750 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile de 220 pays du monde. George Bibala Bauer a rejoint GSMA en 2018 et y a occupé successivement plusieurs postes : gestionnaire des connaissances, programme « Mobile for Development Utilities » ; responsable du plaidoyer, programme GSMA Mobile for Development Utilities ainsi que responsable principal du plaidoyer et de l’analyse, programme GSMA Mobile for Development Utilities, poste qu’il occupait avant d’être promu directeur des services publics numériques.

George Kibala Bauer est titulaire d’un Master en politiques économiques internationales de Sciences Po Paris, en France, et d’une Licence en sciences économiques et politiques de l’université McGill au Canada.

Monique Motty, experte régionale en changement climatique

Monique Motty a été sélectionnée sur la Power list 2021 de 50 femmes africaines leaders dans le secteur de l’énergie ,publiée par Africa Oil Week.

Monique Motty est experte régionale en changement climatique et croissance verte pour l’Afrique centrale à la Banque africaine de développement (BAD). Elle fournit un soutien technique aux pays membres pour leur mise en œuvre de l’accord de Paris, des objectifs de développement durable et des cinq grandes priorités de la BAD. Bien avant, Monique Motty était spécialiste des technologies climatiques et coordinatrice du renforcement des capacités pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, au Centre et réseau des technologies climatiques (CTCN), le bras opérationnel du mécanisme technologique de la Convention sur les changements climatiques (CCNUCC).

Par ailleurs, Monique Motty a également travaillé pour le secrétariat du Fonds national REDD+ (FONAREDD) en République démocratique du Congo, où elle a fourni une évaluation technique pour des propositions de projets sur la chaîne d’approvisionnement durable en charbon de bois et la pénétration du marché du biogaz dans les villes. Avant cela, elle a travaillé à la FAO sur un outil d’évaluation de la bioénergie et de la sécurité alimentaire pour les pays en développement.  Dans ce cadre, Monique Motty  a co-rédigé et contribué à des rapports sur le financement climatique pour la transition énergétique, le biogaz et les régimes fonciers liés au développement de la bioénergie.

Monique Motty est titulaire d’un Master en énergie, technologie environnementale et économie, est experte certifiée en financement du climat et des énergies renouvelables. Elle est membre du Global Women’s Network for Energy Transition et membre du conseil d’administration de 2020 pour la RD Congo, représentant le groupe de négociateurs africains auprès du comité exécutif de la CCNUCC pour la technologie.

Christelle Veringa, lauréate du Prix Pierre Castel 2021 en RDC

En mai 2021, Christelle Veringa a remporté le Prix Pierre Castel édition 2021 en République démocratique du Congo. Dans sa candidature pour ce prix, elle a mis en avant son projet axé sur le conditionnement et la commercialisation du miel « Mannalola », 100% pur et authentique, disponible en quatre variétés (Acacia, Multifloral, Eucalyptus et Podberry), avec différentes options d’emballage. Christelle Veringa a reçu une dotation équivalente à 15 000 Euros et bénéficie, pour 9 mois, d’un accompagnement personnalisé assuré par RDC entreprise développement (branche locale de l’Institut européen pour la coopération et le développement – IECD).

Jean-Patrice Keka, lauréat du Prix Lifesaver 2021

Le prix « Lifesaver 2021 » a été décerné, en août 2021, à l’ingénieur congolais Jean-Patrice Keka par « People for the ethical treatment of animals » (Peta), la plus grande organisation mondiale pour les droits des animaux, qui compte plus de six millions et demi de sympathisants dans le monde. Jean-Patrice Keka Ohemba Okese a reçu le prix pour avoir renoncé à envoyer dans l’espace un cobaye surnommé « Galaxinaut », dans le cadre de son programme spatial Troposphère 6, développé par son entreprise Développement tous azimuts (DTA) et soutenu par la Suisse.

Aminata Namasia, plus jeune ministre du gouvernement congolais

Aminata Namasia a été nommée vice-ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique (EPST) du gouvernement de la RDC, rendu public le lundi 12 avril 2021. Elle est la personnalité la plus jeune de gouvernement congolais qui compte 57 membres, dont 14 femmes, soit une représentativité féminine de 27 %.

Gladys Kazadi, échevine dans la commune de Berchem-Sainte-Agathe (Bruxelles)

Depuis le 17 décembre, Gladys Kazadi, 27 ans, est échevine à Berchem-Sainte-Agathe, l’une des 19 communes de la ville de  Bruxelles, capitale de la Belgique. Elle est chargée des compétences familles et parentalité, seniors et relations intergénérationnelles, et santé publique. De nationalité belge et originaire de la République démocratique du Congo (RDC), Gladys Kazadi avait été élue députée au parlement bruxellois  le 26 mai 2019, à l’âge de 25 ans, pour le compte du parti politique « Centre démocrate humaniste » (CDH) dans la circonscription électorale de Berchem-Sainte-Agathe.

Manuel Ntumba, responsable du partenariat régional pour l’Afrique au Conseil consultatif de la génération spatiale des Nations unies

En mai 2021, Manuel Ntumba a été nommé responsable du partenariat régional pour l’Afrique au United Nations’ Space Generation Advisory Council (UN SGAC) ou Conseil consultatif de la génération spatiale des Nations unies, programme des Nations unies pour les applications spatiales, affilié au Bureau des Nations unies pour les affaires spatiales (UNOOSA), qui est basé à Vienne, en Autriche.

Né d’un père congolais (République démocratique du Congo) et d’une mère togolaise, Manuel Ntumba, qui est de nationalité togolaise et vit au Togo, est actuellement le plus jeune ingénieur en Afrique dans le domaine de l’aérospatial. Il a breveté plusieurs inventions et travaille avec des scientifiques du monde entier.

Bernadette Vivuya, lauréate du prix de journalisme Michael Elliott 2021

En décembre 2021, la journaliste congolaise Bernadette Vivuya et la journaliste nigériane Zainab Bala ont remporté le prix Michael Elliott 2021 pour leurs articles dénonçant la négligence et le travail des enfants. Ce prix est décerné par le centre international des journalistes (ICFJ), en partenariat avec ONE et la famille Elliott. Il a été créé en 2016 en l’honneur de Michael Elliott, rédacteur en chef et philanthrope  dont la vie, explique-t-on, constitue un exemple du pouvoir de la narration pour témoigner de la condition humaine et l’améliorer. L’article gagnant de Bernadette Vivuya porte sur les enfants congolais qui travaillent dans des mines de niobium, de cassitérite et de coltan produisant des matières premières utilisées dans la fabrication de condensateurs pour appareils électroniques. Publiée par Equal Times, l’article décrit comment des enfants congolais, confrontés à une pauvreté écrasante, sont contraints d’effectuer un travail très pénible, constituant ainsi un obstacle majeur dans l’objectif mondial de mettre fin au travail des enfants.

Leattytia Badibanga, lauréate du Prix Femmes d’affaires du Québec

Le 9 novembre 2021, Leattytia Badibanga, 32 ans, a obtenu le « Prix Coup de coeur, Le Journal de Montréal, Le Journal de Québec », lors du «Prix Femmes d’affaires du Québec». Elle a fait partie des 15 lauréates de ce prix en 2021.

Leattytia Badibanga est la fondatrice et présidente de « Pattes vertes », une nouvelle gamme innovante de suppléments alimentaires pour les chiens, fabriqués à base de Moringa et produits sous forme de croquettes vertes et de patte de chien. L’utilisation du Moringa pour ce supplément alimentaire est une première sur le marché de l’alimentation canine en Amérique du Nord.

Gloria Fataki, Jeune Leader 2021, Fondation France-Afrique

En juin 2021, la franco-congolaise Gloria Fataki a été sélectionnée dans la promotion 2021 des jeunes leaders de la Fondation France Afrique.

Née en République démocratique du Congo (RDC) et élevée en France, Goria Fataki est, depuis octobre 2020, directrice générale de Trace Congo, filiale congolaise de TRACE TV, la première chaîne internationale dédiée à la musique urbaine et présente dans 60 pays. Elle a œuvré à la transformation digitale de grands groupes industriels internationaux, en France et aux États-Unis (Safran, Turbomeca, KPMG et PwC).

Gloria Fataki est aussi membre du conseil d’administration d’ONU Femmes France et fondatrice de l’organisation non gouvernementale Inclusive Society.

Bene Katabua, spécialiste en psychologie de l’éducation, Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis

Le 16 mai 2021, l’entreprise Intercare Health Center,basée à Abu Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, a annoncé la nomination de Bene Katabua comme sa nouvelle spécialiste en psychologie de l’éducation.  Bene Katabua est installée à Abu Dhabi depuis 2017. Elle est psychologue de l’enfant et de l’éducation, spécialisée dans le bien-être des enfants, des adolescents et des familles.

Gauthier Mvumbi, ambassadeur du Detroit handball Club

Gauthier Mvumbi s’est fait connaître au grand public pendant la coupe du monde de handball, organisée en janvier 2021, où il a joué pour l’équipe nationale de la République démocratique du Congo. Celui qui jouait auparavant au Dreux Athletic Club Handball, en quatrième division française, a impressionné le public dès son premier match avec la RDC face à l’Argentine. Son physique hors normes pour le handball, 1m95 et 137 kilos, ont poussé certains à le surnommer le « Shaquille O’Neal » du handball. En mai 2021, Gauthier Mvumbi a annoncé sur son compte Twitter avoir été recruté  par le Détroit Handball Club pour aider à développer le handball aux États-Unis.

Noella Coursaris Musunka, lauréate du World Literacy Award 2021

En septembre 2021, la Fondation Malaïka, créée par Noëlla Coursaris, a figuré parmi les 7 lauréats du « World Literacy Award » décerné par la World Literacy Foundation. Malaika, a remporté ce World Literacy Award pour sa contribution significative à l’alphabétisation . Malaika est une organisation à but non lucratif en République démocratique du Congo (RDC) qui donne à des jeunes filles un meilleur accès à l’éducation, à l’eau et aux soins de santé.

Véron Mosengo-Omba, Secrétaire général de la confédération africaine de football (CAF)

En mars 2021, Véron Mosengo-Omba a été nommé secrétaire général de la confédération africaine de football (CAF). Avant cette nomination, il était directeur de la division associations membres de la fédération internationale de football association (FIFA), où il a accompagné l’ensemble des 211 associations membres de la FIFA dans la mise en œuvre du programme de développement Forward de la FIFA, tout en supervisant les relations avec toutes les associations membres de la FIFA et les confédérations continentales.

Veron Mosengo-Omba a rejoint la FIFA en 2016, comme responsable régional de la division associations membres de la FIFA pour l’Afrique et les Caraïbes.

Gaël Kakuta, Vainqueur du Prix Marc-Vivien Foé RFI-France 24

Gaël Kakuta, milieu offensif congolais, évoluant dans l’équipe française de football  du FC Lens, a été désigné meilleur joueur africain évoluant en Ligue 1 en 2021. Premier Congolais et premier joueur de Lens lauréat du prix Marc-Vivien Foé, Gaël Kakuta a été a été élu par un jury composé de plus de cent journalistes spécialistes du football français et africain. Au classement, Gaël Kakuta a devancé  l’attaquant algérien Andy Delort de Montpellier et l’attaquant zimbabwéen Tino Kadewere évoluant à l’Olympique Lyonnais.

 Herita Ilunga, membre du comité Afrique FIFPRO

En septembre 2021, l’ancien footballeur international congolais, Herita Ilunga, a intégré le comité directeur en Afrique de la fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPRO). Cinq mois avant, Herita Ilunga avait été élu président  de l’Union des footballeurs du Congo (UFC). Herita Ilunga a notamment joué en France pour des clubs comme Saint-Etienne et Toulouse FC ainsi qu’en Angleterre pour West-Ham.

Rebecca Malkia Bashi, écrivaine

En mars 2021, la jeune écrivaine congolaise de 10 ans, Rebecca Malkia Bashi, a publié son premier roman, depuis le Mali. Intitulé « Witmorth’s Academy: The Magic Bracelets Broché », le livre  relate l’histoire d’une fille qui devait aller chercher sa sœur dans la forêt. L’intrigue est basée sur une histoire où un personnage doit aller chercher des bracelets magiques pour aider ses amies.

Alain Chirwisa « Alesh », vainqueur du prix découverte RFI 2021

L’artiste musicien Alain Chirwisa « Alesh » a remporté, le 17 décembre 2021, la 40ème édition du Prix Découvertes RFI, devançant les 9 autres finalistes. Le jury, présidé par le chanteur congolais Lokua Kanza, a choisi Alesh « notamment pour la qualité et l’engagement de ses textes, en français et lingala ». Grâce à cette victoire, Alesh a bénéficié d’une subvention de 10 000 euros, d’une tournée africaine, d’un concert à Paris et d’un média tours.

Organisé en partenariat avec l’Institut français, l’Organisation Internationale de la Francophonie et Ubiznews, le Prix Découvertes RFI met en avant les nouveaux talents musicaux du continent africain.

Medi Kimbeni Kebantima, lauréate de trois prix dans le numérique

Initiatrice du projet KisiApp, Medi Kimbeni a remporté, en mai 2021, le « Prix Strong Ladies » dans la catégorie science. Le 13 novembre 2021, elle a remporté la première édition du prix « Intello Moseka »,organisé par la délégation Wallonie Bruxelles en RDC. Et le 27 décembre 2021 Medi Kimbeni a été annoncée comme la lauréate du Prix d’Excellence STEM 2021, décerné par l’organisation STEM DRC, en reconnaissance à un membre exceptionnel ayant fait ses preuves dans le domaine des STEM en République démocratique du Congo.

Fiston Mwanza Mujila, lauréat du prix « Les Afriques 2021 »

L’écrivain Fiston Mwanza Mujila est le lauréat du prix  littéraire   «  Les Afriques » 2021 » pour son roman intitulé « La danse  du  vilain », publié aux éditions Métailié en 2020. Ce roman, explique-t-on, est une exploration de la débrouille entre trafic de pierres précieuses et boîtes de nuit frénétiques, entre l’Angola en pleine guerre civile et un Zaïre au bord de l’explosion.

Blaise Ndala, Lauréat des prix littéraires Kourouma et Ivoire

Lauréat du Prix Ahmadou Kourouma 2021, décerné au Salon du livre de Genève, pour son roman « Dans le ventre du Congo », l’écrivain congolais Blaise Ndala a également remporté, en novembre 2021 et pour la même œuvre, le 13e Prix pour la littérature africaine d’expression francophone 2021 (Prix Ivoire), à Abidjan.

Baraka Lurhakwa, troisième place du prix international des bandes dessinées

En juin 2021, Baraka Lurhakwa remporté la troisième place du concours international de bande dessinée et dessin, organisé par ONU Femmes, en collaboration avec la Commission européenne et en partenariat avec Cartooning for Peace, dans le but de  marquer le 25e anniversaire de la Déclaration et du programme d’action de Pékin. Plus de 1200 jeunes artistes âgés de 18 à 28 ans, originaires de plus de 120 pays ont participé au concours et ont soumis leurs dessins pour partager leur vision de la Génération Egalité.

La bande dessinée de Baraka Lurhakwa, intitulée « Génération Égalité imaginez-là ! » dénonce le mariage précoce et incite à dénoncer cette pratique néfaste.

Jérémie Makiese, Vainqueur du concours The Voice Belgique 2021

Le mardi 13 avril 2021, Jérémie Makiese a remporté la neuvième édition du concours The Voice Belgique, avec 53% des votes et après seize semaines de compétition. Grâce à cette victoire, Jérémie Makiese a notamment bénéficié d’un contrat avec Universal Music.

Jérémie Makiese sera également le candidat de la Belgique pour le concours Eurovision de la chanson 2022.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *