Namibie:Emma Theofelus,23 ans,devient la plus jeune ministre en Afrique

News Portrait

La jeune namibienne a été nommée, le lundi 23 mars, vice-ministre des technologies de l’information et de la communication de la Namibie, par le président du pays, Hage Geingob.

Elle devient ainsi la plus jeune ministre en Afrique,devant Yacine Oualid,26 ans, le plus jeune ministre du gouvernement algérien. Il a été nommé ministre délégué aux startups dans le gouvernement algérien, rendu public le jeudi 2 janvier. Elle détrône aussi l’éthiopienne Filsan Abdulahi,28 ans, nommée récemment ministre en charge des femmes, des jeunes et des enfants.

Emma Theofelus a également été nommée membre de l’Assemblée nationale,parmi les huit membres que le président namibien est autorisé à nommer,mais qui n’ont pas droit de vote au sein de l ‘Assemblée nationale. Ainsi, en plus d’être la plus jeune ministre d’Afrique, Emma Theofilus devient aussi la plus jeune députée de la Namibie.

Elle est titulaire d’un Bachelor en Droit (Avec distinction) de l’université de Namibie, d’un diplôme en féminisme africain et études de genre de l’université d’Afrique du Sud et d’un diplôme en Business Management de Amity University en Inde.

Avant sa nomination, elle a notamment été membre du Parlement des enfants, où elle a exercé la fonction de vice-présidente. A ce poste, elle était la représentante officielle de la jeunesse et faisait le lien entre le gouvernement et les jeunes de la Namibie, en tant que défenseuse des droits des enfants et a contributué à la formulation des politiques pour faire progresser le développement des enfants et des jeunes.

Emma Theofelus était également avocate au ministère de la Justice, au sein de la direction des Services juridiques, qui s’occupe des questions de droit international humanitaire, de l’entraide judiciaire, de la coopération internationale, des questions de maintenance, des services réciproques des processus civils et autres.

Depuis décembre 2017, elle est également membre du conseil d’administration du consei national de l’enseignement supérieur en Namibie.Ce conseil  est notamment chargé du suivi l’évolution du paysage de l’enseignement supérieur en Namibie en termes de nouveaux mécanismes améliorés qui ont été mis en place dans le secteur et qui stimulent et garantissent la qualité dans les établissements namibiens d’enseignement supérieur afin d’atteindre les normes de qualité de classe mondiale.

Emma Theofilus est également, depuis décembre 2017, ambassadrice des jeunes auprès de la commission nationale de la Namibie pour l’Unesco. Elle est aussi la co-fondatrice du chapitre namibien de l’Alliance de l’Afrique australe pour l’emploi des jeunes.

Par ailleurs, la nouvelle vice-ministre a aussi été, de 2013 à 2014, à l’âge de 16 ans, Maire junior de Windhoeck, la capitale de la Namibie. En tant que chef du conseil junior de la ville de Windhoek, ses responsabilités consistent à présider toutes les réunions du conseil et à représenter le conseil lors de plates-formes et d’événements tels que des conférences et des célébrations. Elle était aussi le lien entre tous les jeunes de la ville et la ville de Windhoek. Elle était également chargée d’encourager les membres du conseil des jeunes à éduquer leurs camarades sur l’importance de la participation civique.

Pendnt ses études, Emma Theofelus était conseillère juridique de l’organisation nationale des étudiants de la Namibie.

Parmi les plus jeunes ministres en Afrique figurent Bogolo Joy Kenewendo,33 ans, ministre des investissements, du commerce et de l’industrie du Botswana ;Maha Issaoui, 32 ans, secrétaire d’État auprès du ministre de la Santé de la Tunisie ;Kamissa Camara,37 ans, ministre de l’économie numérique et de la prospective du Mali et Kirsty Coventry,36 ans, ministre de la jeunesse, sport, arts et loisirs du Zimbabwe.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *