Fatoumata Sarr Dieng de la Sonatel élue présidente de l’Africa Data Center Association

News Tech

Elle est la première personnalité à présider cette association nouvellement créée le vendredi 28 septembre à Marrakech lors du Datacloud Africa Leadership Summit, un nouveau forum axé sur l’investissement, l’alimentation, la connexion et le déploiement de centres de données à travers le continent. 

©CAP INGELEC on Twitter

Fatoumata Sarr Dieng est, depuis fin juillet,  nouvelle Directrice du Wholesale du groupe Sonatel. Auparavant, elle a été, pendant 7 ans, directrice  du Groupement Orange Services (GOS), situé à Grand Bassam, en Côte d’Ivoire. A ce poste, elle a notamment mis en place un Data Center qui a obtenu le prix du meilleur centre de traitement de données africain lors du Datacloud Awards 2017.

La nouvelle présidente, votée par les 28 membres fondateurs, s’engage à faire du continent un grand acteur de la nouvelle économie numérique. Fatoumata Sarr Dieng est sortie vainqueur de ce processus de vote intense auquel n’ont pas pris part tous les délégués non africains, en vue de faire de ce vote «un vote uniquement pour l’Afrique», selon les organisateurs.

Selon la nouvelle présidente toutes les sociétés de centres de données peuvent rejoindre l’ association qui compte actuellement 28 membres de partout en Afrique. « Notre nouvelle association a trois objectifs. Premièrement, nous voulons rassembler nos actifs en Afrique pour conserver nos données en Afrique.Le second est de réduire le problème de latence et de connectivité que nous avons en Afrique. Enfin, notre objectif principal est d’être un acteur majeur de la nouvelle économie numérique », a déclaré Fatoumata Sarr Dieng à dat-economy. Com.

Data Center Orange

Représenter les intérêts des opérateurs de centres de données

Africa Data Center Association est une initiative panafricaine de plusieurs entreprises destinée à offrir une voix collective sur le marché pour organiser les interactions avec Gouvernements africains sur la réglementation et les politiques. Parmi ces société figurent Groupement Orange Services, ITA, NSIA Technologies, MTN, PAIX Datacenter, Rack Center et Schneider Electric.

L’Association des centres de données pour l’Afrique (ADCA), une organisation à but non lucratif, représente les intérêts de la communauté des opérateurs de centres de données commerciales en Afrique, afin d’améliorer la compréhension et l’importance de l’industrie. L’ADCA se donne pour mission de fournir une plate-forme pour les opérateurs de centres de données africains, à la fois commercialement et politiquement, avec l’objectif global de promouvoir et de développer la croissance pour l’industrie.

L’adhésion à l’Association est ouverte, à la fois, aux entreprises opérant en Afrique, ainsi qu’à celles engagées dans le secteur des centres de données à l’échelle internationale.

Selon les organisateurs, étant donné que l’économie numérique est entièrement centrée sur les données, l’Afrique devra développer son propre réseau de centres de données pour assurer la souveraineté des données, la bande passante et le temps de latence, et ramener la charge informatique sur le continent. En outre, explique-t-on, l’industrie des centres de données sera l’un des piliers du développement économique futur de l’Afrique.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *