Le Malawi a accueilli la première conférence mondiale des femmes pilotes en Afrique

Culture & Lifestyle News

Le Malawi a marqué l’histoire en organisant la toute première conférence mondiale de femmes pilotes en Afrique. L’événement s’est déroulé à Blantyre, la ville la plus peuplée du pays, du 19 au 24 octobre et 77 femmes pilotes du monde entier ont pris part à cet événement.

Ces femmes pilotes sont membres de « Ninety-Nine » ou 99s, une organisation internationale de femmes pilotes, créée en 1929 qui offre des opportunités de réseautage, de mentorat et de bourses de vol aux pilotes de loisirs et aux pilotes professionnels. La conférence a été organisée par la section Afrique de 99s que dirige la pilote Ivana Alvarez-Marshall du Malawi.

Plusieurs activités ont été ont été organisées lors de cette conférence, organisée par la section Afrique de « Ninety-Nine » que préside Ivana Alvarez-Marshall, l’une des premières femmes pilotes du Malawi.

« Elles sont toutes venues au Malawi, un échantillon représentatif de femmes pilotes du monde entier, pour servir de modèles et encourager les filles malawiennes à s’engager dans les STEM et l’Aviation », a déclaré Clara Anyangwe, représentante d’ONU femmes au Malawi. « Nous sommes ravies d’accueillir la conférence, car c’est la première fois qu’un événement d’une telle envergure a lieu dans le pays », a déclaré Ivana Alvarez-Marshall.

La conférence principale s’est tenue à la retraite Makokola à Mangochi. Les femmes pilotes ont également visité plusieurs lieux touristiques du pays et de la Tanzanie.

L’organisation 99s a été fondée le 2 novembre 1929 à l’aéroport de Curtiss Field (USA) par 26 femmes pilotes licenciées pour le soutien mutuel et l’avancement des femmes pilotes. Amelia Earhart avait convoqué une réunion de femmes pilotes en 1929 à la suite du Women’s Air Derby. Les 117 femmes pilotes brevetées à l’époque étaient invitées et le groupe porte le nom de 99 d’entre elles qui ont assisté à la réunion ou manifesté leur intérêt pour la formation d’un groupe.

En 2014, 99s a été intronisé à l’International Air and Space Hall of Fame. L’organisation compte actuellement plus de 5000 membres répartis en chapitres et sections en fonction de leur localisation géographique dans 44 pays.En 2018, il existait 155 chapitres Ninety-Nines dans le monde.

« Girls Wings For Africa & STEM »

La section africaine, créée très récemment, est en plein développement. Elle promeut l’avancement des femmes pour l’aviation par notamment le biais de l’éducation, des bourses et d’un soutien mutuel. Pour ce faire, la section Afrique a ainsi créé le Fonds de bourses d’études « Girls Wings For Africa & STEM » pour permettre aux femmes africaines de démarrer une carrière professionnelle dans l’aviation ; d’obtenir un certificat de pilote ; d’aider au renouvellement de la licence, d’aider les femmes pilotes à obtenir une qualification de type (une autorisation qui permet à un pilote de ligne d’exercer sa fonction sur un type d’aéronef particulier) et d’autres qualifications telles que qualifications de nuit ou encore qualifications de vol aux instruments (une autorisation qui permet à un pilote d’aéronef d’exercer sa fonction dans des conditions météorologiques dégradées. Elle consiste en une formation approfondie en météorologie ainsi qu’un entraînement en vol sans référence visuelle extérieure.

« Girls Wings For Africa & STEM » propose également des bourses d’études pour l’obtention d’un diplôme universitaire en aéronautique ou aérospatiale, par exemple licences, masters ou doctorats dans les domaines de l’ingénierie aérospatiale, du contrôle du trafic aérien, de la gestion d’entreprise aéronautique et du financement de la formation aux manœuvres d’urgence.

Quelques membres de la section Afrique :

Ivana Alvares-Marshall (Malawi)

Fondatrice et première présidente de la section Afrique de 99s

Ambassadrice mondiale de bonne volonté

Fondatrice de l’initiative Girls Wings For Africa / STEM.

Dina Dawod (Égypte)

First officer (Co-pilote) A320 pour une compagnie aérienne privée en Égypte

Première vice-présidente de la section Afrique 99s

Première femme pilote arabe et africaine à recevoir une bourse de l’organisation 99s

Ashaba Faridah (Ouganda)

Pilote commercial

Fondatrice et CEO de Bambino Life Foundation (une organisation qui promeut l’éducation et l’autonomisation des filles

Ambassadrice de la marque sky plus, le club des jeunes aviateurs (une organisation qui encourage les enfants à rejoindre l’industrie de l’aviation)

Directrice STEM Queens Uganda, une initiative qui encourage les jeunes filles à rejoindre et participer à l’industrie des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques

Laura Ilunga (RDC/Afrique du Sud)

Laura a reçu ses ailes de pilote militaire des forces aériennes sud-africaines (SAAF) en juillet 2007 sur, puis a obtenu une licence d’aile de rotor. Quelques mois plus tard, elle a obtenu sa licence de pilote privé d’hélicoptère chez Starlite Aviation, puis a terminé son cours de reconversion d’hélicoptère militaire SAAF. Elle a pris part, comme pilote, à de nombreuses missions militaires nationales et internationales sur l’hélicoptère de transport moyen Atlas Oryx en tant que membre du 15e Escadron de la SAA, basé à la base aérienne de Durban de 2008 à début 2013.

Tout au long de sa carrière, elle a remporté plusieurs prix. En 2012, elle a reçu sa première médaille militaire, la SANDF Tumelo Ke Katghleho (Médaille du service général) pour son service militaire distingué, directement ou à l’appui d’une opération militaire.

Elle a été finaliste en 2013 et deuxième dans la catégorie Secteur général aux prix des femmes les plus influentes en Afrique du Sud dans les domaines de l’entreprise et du gouvernement.

L’année suivante, elle a obtenu la bourse de qualification de type Flight Safety International Bell 206 par le biais des Whirly-Girls (pilotes féminines internationales d’hélicoptères).

L’année dernière, elle a été reconnue par le Royaume des Pays-Bas comme l’une des 50 femmes les plus inspirantes d’Afrique du Sud dans le secteur des STEM, par l’intermédiaire de l’organisation à but non lucratif Inspiring Fifty de l’ambassade des Pays-Bas.

Elle a terminé l’année avec un article dans le magazine Power of 40 du magazine DESTINY, qui décrit de puissants jeunes talents âgés de moins de 40 ans.

Abimobla Jayeola (Nigeria)

Licence de pilote professionnel sur hélicoptère

Première femme pilote nigériane diplômée de la Bristow Academy, Floride, USA.

Première femme capitaine d’hélicoptère au Nigeria

Titulaire d’un baccalauréat en gestion de l’environnement et toxicologie de l’université fédérale de l’agriculture, Abeokuta au Nigeria

Master en systèmes d’information géographique (SIG) de l’université d’Ibadan, au Nigeria.

Kaone Kamanakao (Botswana)

Elle a reçu le « South African Designated Pilot Examiner’s Excellence award ».

Parmi un groupe de plus de 100 pilotes, elle a été choisie comme candidate qui a démontré le meilleur comportement et le meilleur professionnalisme.

Elle est la présidente fondatrice de la section Women in Aviation Botswana (WIAB). Parallèlement à WAIB, elle dirige également le programme Girls Fly en Afrique au Botswana (GFPA Botswana) dans le cadre de la Fondation GFPA créée par Refilwe Ledwaba, première femme noire pilote d’hélicoptère en Afrique du Sud. La Fondation GFPA est actuellement opérationnelle en Afrique du Sud, au Botswana, au Cameroun et au Kenya.

Yolanda Kaunda (Malawi)

La première femme noire capitaine au Malawi et elle est pilote chez Malawian Airlines, la compagnie aérienne nationale du Malawi basée à Lilongwe et créé en 2012 après la liquidation d’Air Malawi, l’ancienne compagnie aérienne nationale

Est entrée dans l’histoire le 16 mars 2017 en dirigeant un vol entièrement féminin entre le Malawi et la Tanzanie.

Mentor pour de nombreux jeunes au Malawi.

Refilwe Ledabwa (Afrique du Sud)

Fondatrice de Girls Fly Programme In Africa Foundation, Refilwe Ledabwa est membre des Ninety Nines depuis plus de 10 ans. Elle est récipiendaire de la bourse commémorative Amelia Earhart (AEMSF) pour sa formation en vol. Elle était la seule femme noire pilote d’hélicoptère du service de police sud-africain (SAPS) en 2004.

Pour son travail dans le domaine du développement des femmes, elle a reçu deux prix – dans la catégorie Aviation, aérospatiale et défense, dans la catégorie des femmes les plus influentes en Afrique du Sud dans le monde des affaires et dans les gouvernements, ainsi qu’un prix de la jeunesse sud-africaine dans la catégorie Entrepreneuriat social.

Refilwe Ledabwa a reçu le prix d’excellence en aviation pour sa contribution au secteur de l’aviation, décerné par l’Association de l’aviation commerciale d’Afrique australe (CAASA).

Elle a récemment reçu le prix Sapphire Pegasus Business Aviation Award pour 2019.

Kgomotso Phatsima (Botswana)

Première femme pilote militaire dans la force de défense du Botswana.

Licence de pilote professionnel de l’autorité de l’aviation civile du Botswana

Lauréate du prix Botswana Youth Awards 2017 de la meilleure femme de l’année

Récipiendaire du prix Point of Light du 80e Haut-Commissariat britannique.

Le capitaine Kgomotso Phatsima a été, en 2018, membre du programme de leadership pour l’Afrique de la Fondation Obama ainsi que de la tournée américaine du programme de leadership des visiteurs internationaux (IVLP) aux États-Unis .

Elle est présidente de «Dare to Dream», une entreprise sociale dédiée à la promotion de la jeunesse, des femmes et des filles dans les technologies STEM, axée sur l’aviation, l’aérospatiale et l’entrepreneuriat.

Cofondatrice de la section Women in Aviation Botswana, elle est détentrice d’un Master en sciences en gestion stratégique (Université de Derby) ; d’un baccalauréat en sciences de l’éducation (université du Botswana). Elle est aussi ambassadrice STEM de l’Union africaine au Botswana.

Samantha Schnetler (Afrique du Sud)

Instructrice d’hélicoptères

Pilote formée au service médical d’urgence par hélicoptère (HEMS) en Afrique du Sud.

L’une des plus jeunes capitaines d’hélicoptère à 20 ans du service de police sud-africain.

Baccalauréat en commerce

Diplôme d’études supérieures en planification financière

Elle a dirigé un premier vol entièrement féminin dans la province de Mpumalanga, sauvant la vie d’une petite fille âgée d’un mois

Samantha Schnetler est également planificatrice financière principale. Elle aide les pilotes à gérer leurs finances de la même manière qu’ils contrôlent leurs avions.

Veronica Zunic (Malawi)

Licence de pilote de transport aérien

Première femme pilote du Malawi en 1992.

La première femme pilote à avoir piloté pour Air Malawi, compagnie fondée en mars 1964, mais liquidée en 2012.

Première femme pilote présidentielle du Malawi.

A été au Zimbabwe et en Afrique du Sud de 1986 à 1989 ; chez Air Malawi de 1989 à 1998 ; chez TransAsia Airways 1998-2001 ; chez Vietnam Airlines 2001-2018

Actuellement instructrice et examinatrice, Veronica Zunic a une entreprise de formation à l’aviation, GreenDot Aviation, dont elle-même, son mari (Mladen Zunic) et Luke Fleming sont propriétaires.

La société dispense une formation de haute qualité aux pilotes d’Airbus. Il s’agit d’un organisme de formation agréé par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA ATO). GreenDot Aviation a formé un grand nombre du personnel de compagnies aériennes en Asie notamment Bangkok Airway, Thai Smile, Air Thai Lion, Hong Kong Airlines, Hong Kong Cargo et Bamboo Airlines.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *