Don Jazzy

Don Jazzy, l’entrepreneur-producteur qui domine l’industrie musicale du Nigeria

Culture & Lifestyle

Michael Collins Ajareh, plus connu sous le nom de « Don Jazzy » est à la fois musicien, producteur et entrepreneur. En 2017, il a été classé par Forbes à la 4ème place sur la liste des artistes les plus riches d’Afrique et 1er au Nigéria devant ses compatriotes Wizkid et Davido.

[custom_gallery source= »media: 456″ limit= »1″ link= »lightbox » width= »379″ height= »512″ title= »never »]

En 2012, Don Jazzy a fondé le puissant label Mavin Records, n°1 au Nigeria. Les 9 artistes du label, surnommés les « Mavins », notamment Tiwa Savage, pulvérisent les records de vente, raflent de nombreux prix et leurs clips vidéos atteignent plusieurs millions de vues sur les réseaux sociaux

[youtube url= »https://youtube.com/watch?v=dFBQzRNsMK0″ width= »533″ height= »300″ responsive= »no »]

Le succès de Mavin Records repose également sur la créativité musicale des trois talentueux producteurs et beatmakers du label que sont Don Jazzy lui-même, Baby Fresh et Dj Altims.

[custom_gallery source= »media: 457,458″ limit= »2″ link= »lightbox » width= »400″ height= »213″ title= »never »]

Mo’Hits, précurseur de Mavin Records

Né en 1982, à Umuahia au Nigeria, Don Jazzy s’est rendu à Londres après ses études et y a notamment travaillé comme gardien de sécurité dans un MacDonald. Il y a également rencontré son compatriote D’Banj avec il a créé le label Mo’Hits Records en 2004.

[custom_gallery source= »media: 464″ limit= »1″ link= »lightbox » width= »400″ height= »300″ title= »never »]

Ils ont notamment produit l’album Mushin 2 MoHits de l’artiste Wande Coal, décrit comme l’un des meilleurs albums sortis au Nigeria. En 2011, Don Jazzy a collaboré avec Jay Z et Kanye West pour la production de la chanson Lift Off mettant en vedette Beyoncé. Le producteur a également conclu des accords de partenariats de plusieurs millions avec des multinationales telles que MTN, Samsung .

It’s Don Jazzy Again

[custom_gallery source= »media: 463″ limit= »1″ link= »lightbox » width= »400″ height= »266″ title= »never »]

Michael Collins Ajareh, l’une des célébrités africaines du showbiz, a acquis son surnom de « Don Jazzy » à l’école secondaire. Il est né en 1982 à Umuahia, dans l’Etat d’Abia d’où vient sa mère tandis que son père est originaire de l’Etat du Delta au Nigeria. La famille du jeune Michael Collins a déménagé à Lagos où il a fait ses études. Le père de Don Jazzy était déjà actif dans l’entrepreneuriat musical et dans la création de structures professionnelles de gestion musicale et des artistes au Nigeria. Don Jazzy a très vite développé une passion pour la musique et a commencé à jouer de la batterie avant l’âge de 4 ans.

[custom_gallery source= »media: 462″ limit= »1″ link= »lightbox » width= »400″ height= »400″ title= »never »]

En 2000, après avoir obtenu un diplôme en commerce, Michael Collins Ajareh a déménagé au Royaume-Uni à l’invitation d’un oncle qui voulait qu’il joue de la batterie pour son église locale. A Londres, Don Jazzy a effectué différents métiers notamment comme gardien de sécurité chez McDonalds. Il a continué sa pratique musicale au Royaume Uni et c’est là qu’il a fait la connaissance de l’artiste D’Banj avec qui il crée le label Mo’Hits en 2004. En deux ans, le prolifique producteur produit deux albums (No Long Thing et Rundown / Funk You Up) et travaillait sur un troisième intitulé « Curriculum Vitae ». A cette époque, Don Jazzy se fait déjà connaître grâce à différents intro de chansons indiquant « It’s Don Jazzy again ! ». En 2008, Mo’Hits produit « The Entertainer », l’album le plus vendu de l’année. Don Jazzy a répété l’exploit avec Mushin 2 MoHits de Wande Coal, un album qui a été décrit comme l’un des meilleurs albums sortis au Nigeria. En 2011, ses talents de producteur-compositeur l’ont fait remarquer par Kanye West qui l’a inscrit comme producteur sur son label de musique G.O.O.D. Il a ainsi collaboré avec Jay Z et Kanye West pour la production de la chanson Lift Off mettant en vedette Beyonce sur l’album Watch the Throne, sorti le 8 août 2011.Le producteur a également conclu des accords de partenariats de plusieurs millions de nairas avec des multinationales telles que MTN, Samsung et Loya Milk.

Naissance de Mavin Records

[custom_gallery source= »media: 467″ limit= »1″ link= »lightbox » width= »400″ height= »285″ title= »never »]

Mais en 2012, les divergences de vues poussent Don Jazzy et D’Banj à se séparer. C’est la fin du label Mo’ Hits. La même année, Don Jazzy crée Mavin Records. Mais la première année s’avère difficile, ainsi que l’a révélé Don Jazzy. « La première année était vraiment mauvaise. Nous avons sorti une centaine de chansons, 92 exactement, mais les gens ne voulaient pas les entendre . Nous avons beaucoup travaillé, mais peut-être que certaines personnes ne l’ont pas entendu ou peut-être que c’était mauvais ou peut-être que nous n’étions pas émotionnellement au bon endroit et que la musique n’était pas correcte. Mais à un moment donné, je pense que Dieu a entendu nos prières », a déclaré le boss de Mavin Records lors d’un événement . Le label musical numéro 1 au Nigeria est, depuis, devenu une véritable machine à tubes à succès et compte en son sein actuellement les artistes Tiwa Savage, Dr Sid, Di’Ja, Korede Bello, D’Prince, Reekado Banks, Johnny Drille et les jumeaux du groupe DNA, les derniers à avoir signé au sein de Mavin Records, après leur participation à The Voice Nigeria où ils ont fini 12ème.

[youtube url= »https://youtube.com/watch?v=bicCM2v-QDk » width= »533″ height= »300″ responsive= »no »]

[custom_gallery source= »media: 465″ limit= »1″ link= »lightbox » width= »400″ height= »267″ title= »never »]

Ces talentueux artistes sont également réunis autour de Don Jazzy au sein du collectif « Les Mavins » avec des tubes à succès comme « Dorobucci » ou encore « Adaobi ». Les artistes produits par Don Jazzy sont donc des faiseurs de tubes individuellement et collectivement. Les très créatifs producteurs et beatmakers Baby Fresh et DJ Altims contribuent grandement à ce que Mavin Records continue de briller sur le firmament de la musique africaine.

[youtube url= »https://youtube.com/watch?v=hJBi780qFas » width= »533″ height= »300″ responsive= »no »]

Don Jazzy a collaboré et collabore avec de nombreux artistes nigérians et internationaux. Le 15 décembre 2013, il a été récompensé par le Flytime Entertainment Legend Award lors du concert annuel Rhythm unplugged. Il a également reçu plusieurs autres prix comme celui de producteur de l’année lors des Nigérian Music Awards (2006), des Nigerian Entertainment Awards (2007) et The Headies (2011). Il a également été nominé lors du World Music Award dans les catégories World’s Best Video et World’s Best Song.

[youtube url= »https://youtube.com/watch?v=f6-gjQQNIlA » width= »533″ height= »300″ responsive= »no »]

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com