100 femmes africaines qui se distinguent dans le secteur de l’aviation en Afrique et dans le monde

Actu à la Une

Le secteur de l’aviation reste un secteur dominé par les hommes. Selon l’Association internationale du transport aérien (IATA), qui représente 290 compagnies aériennes dans 120 pays, la proportion de femmes occupant des postes de direction dans le secteur n’est que de 3 %.

Néanmoins, en Afrique, plusieurs femmes ont franchi les barrières pour occuper des postes de direction dans ce secteur en pleine reprise post-covid sur le continent. Elles sont CEO ou cadres dans des compagnies aériennes, directrice d’aéroports, d’organisations de gestion aéroportuaire ou des autorités de l’aviation civile.

Africanshapers a sélectionné 100 femmes africaines qui contribuent, de manière significative, au développement du secteur aérien sur le continent africain et ailleurs. Les personnalités figurant sur cette liste ont été placées de manière aléatoire et le classement n’est pas synonyme de l’importance d’une personnalité par rapport à une autre.

Paule Assoumou Koki, directrice générale de l’Autorité aéronautique du Cameroun

Depuis 2015, Paule Assoumou Koki est la directrice générale de l’Autorité aéronautique du Cameroun (CCAA), l’autorité camerounaise du transport aérien et des activités de l’aviation civile en général. A son poste, Paule Assoumou Koki est chargée de la sécurité, du transport aérien et du développement des infrastructures. Elle définit également des stratégies et des politiques pour les mesures de sécurité dans tous les aéroports du Cameroun.

Ingénieure de l’aviation civile, diplômée de l’École nationale de l’aviation civile (ENAC) de Toulouse, en France, en 1988, Paule Assoumou Koki a également suivi une formation de pilote privé et obtenu sa licence de pilote privé.

Elle est rentrée au Cameroun en 1989 pour rejoindre la direction de l’aviation civile au sein du ministère des transports, où elle a occupé avec succès les fonctions d’officier et de chef adjoint de l’unité de transport aérien. Par la suite, elle a été nommée chef du département de la navigation aérienne à l’ASECNA, le fournisseur de services de navigation aérienne dans 18 États d’Afrique. Dans le cadre de cette affectation, elle a géré la fourniture de services de navigation aérienne et d’aérodrome dans tous les grands aéroports du Cameroun.

Entre 1996 et 2008, Paule Assoumou Koki a travaillé avec les Nations Unies dans différents lieux et à différents titres, avant de retourner au Cameroun pour mettre sur pied la première école de formation agréée (OFA) au Cameroun en sa qualité de responsable de la formation. Entretemps, elle a également suivi une formation d’inspecteur des opérations aériennes.

En 2012, Paule Assoumou Koki a rejoint l’Autorité de l’aviation civile du Cameroun en tant que directrice de la sécurité aérienne. Pendant quatre ans, elle a coordonné toutes les activités liées à la surveillance de la sécurité dans l’industrie aéronautique au Cameroun, y compris la surveillance des compagnies aériennes, des prestataires de services de trafic aérien, des prestataires de services d’aérodrome et des organismes de maintenance. Par la suite, elle a été promue au poste de directrice générale en décembre 2015, poste qu’elle occupe encore aujourd’hui.

Paulel Assoumou Koki a été vice-présidente de deux réunions du groupe régional de planification et de mise en œuvre de l’AFI (APIRG) en 2013 et 2014. Lors de la 39e session de l’Assemblée de l’OACI tenue en 2016, elle a été élue vice-présidente de la Commission technique.  Elle a également été membre du Groupe de gestion de la sécurité de l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Elle a participé à plusieurs groupes de travail dans le cadre des activités de l’Agency for Aviation Communication (AFAC) et du projet de l’Union européenne sur l’amélioration du transport aérien en Afrique centrale.

Le  10 Janvier 2019, Paule Assoumou Koki a reçu le titre de chevalier de l’ordre du Cameroun.

Adefunke Adeyemi, secrétaire générale de la commission africaine de l’aviation civile (Nigeria)

Depuis le 15 juillet 2022, Adefunke Adeyemi est la nouvelle secrétaire générale de la commission africaine de l’aviation civile, une agence de l’Union africaine, basée à Dakar, et dont l’objectif est de promouvoir un développement sûr, sécurisé et harmonieux de l’aviation civile en Afrique. Avant sa nomination, Adefunke Adeyemi était  directrice régionale, plaidoyer et relations stratégiques, Afrique, Association internationale du transport aérien (IATA) (Nigeria). A ce poste, elle travaillait pour la durabilité et la croissance du secteur de l’aviation en Afrique et a été responsable de la conceptualisation et de la mise en œuvre d’une campagne concernant la transformation des perspectives socio-économiques de l’Afrique grâce à l’amélioration de la connectivité aérienne sur le continent, qui aboutira au lancement du marché unique du transport aérien africain par les chefs d’État africains, ce qui pourrait se traduire par des milliards de dollars de PIB et des milliers d’emplois pour l’Afrique. Adefunke Adeyemi était le point focal de l’IATA pour sa mise en œuvre sur le continent. Elle a également été le fer de lance d’une campagne pilote en Afrique Moyen-Orient sur la contribution de l’aviation aux objectifs de développement durable des Nations unies. Elle a participé à la révision stratégique de l’IATA pour le secteur aérien et a également fait partie du groupe de direction chargé de réviser l’orientation stratégique du secteur mondial de l’aviation et de réorganiser l’IATA pour mieux répondre aux besoins des membres et du secteur.

Avant cela, Adefunke Adeyemi a dirigé l’initiative de l’IATA en matière de diversité et d’inclusion en Afrique et au Moyen-Orient, ainsi que son programme « Women in Leadership » dans la région, et a servi de mentor à plusieurs femmes et hommes, tant au sein qu’en dehors de son organisation.

Adefunke Adeyemi a obtenu un diplôme de droit à l’université de Lagos, suivi d’une maîtrise en droit (LL.M.) à l’université de Cambridge, au Royaume-Uni. Elle est également titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de la Nanyang Business School, NTU, Singapour, au cours de laquelle elle a suivi simultanément un programme de gestion avancée en aviation, leadership et innovation entre la Nanyang Business School, la Berkeley Haas School of Business, l’université de Californie et la Wharton Business School  de l’université de Pennsylvanie.

Habiba Laklalech, directrice générale de l’Office nationale des aéroports (Maroc)

Depuis février 2021, Habiba Laklalech est la directrice générale de l’Office nationale des aéroports (ONDA) du Maroc. Elle est la première femme à occuper ce poste au Maroc. L’ONDA gère 18 aéroports internationaux au Maroc et 6 aéroports nationaux. L’ONDA est un établissement public à caractère industriel et commercial, chargé des aéroports et du contrôle de la navigation aérienne au Maroc. Avant d’occuper son poste actuel, Habiba Laklalech était directrice générale adjointe, finances et support, de Royal Air Maroc, la compagnie aérienne nationale du Royaume. Elle avait rejoint Royal Air Maroc en 2006. En charge des finances et support, elle était responsable du contrôle de gestion, de l’organisation, des achats, du système d’information, du département juridique et des assurances. Elle a obtenu son bac scientifique à seize ans, en 1988, avec mention «Très bien» et a remporté le prix Hassan II au concours général de mathématiques.

Diplômée de l’école d’ingénieurs, polytechnique Paris, Habiba Laklalech est aussi détentrice d’un DEA en opto-électronique (la fibre optique et ses différents usages mêmes sous-marins) de l’École nationale supérieure des télécommunications (ENST), devenue Télécom Paris. Elle a passé son année de fin d’études chez Alcatel, à l’époque. En 1995, Habiba Laklalech rejoint la célèbre entreprise de communication et marketing Procter & Gamble au Maroc comme assistant brand manager. Plus tard, elle a été nommée cheffe de produit. Après 7 ans passés au sein de la multinationale, en 2002, elle rejoint Méditel(Aujourd’hui Orange Maroc) comme directrice marketing. En 2006, la RAM lui propose de chapeauter la nouvelle direction «audit et organisation». Elle aura à mener l’opération d’audit interne et plus tard la mise sur pied du service «achats» qu’il a fallu professionnaliser pour mutualiser et regrouper les achats de tout le groupe dont les filiales s’approvisionnaient isolément. Cela va se solder par des économies allant de 15 à 20%.  Elle est ensuite nommée directrice de la stratégie de Royal Air Maroc, avant d’être nommée, en 2010, directrice générale adjointe finances et support de Royal Air Maroc. Après 11 ans à ce poste, elle a pris les rênes de l’ONDA.

Fatou Gueye, directrice stratégie, business transformation et expérience client Air France (Sénégal/France)

Depuis novembre 2019, Fatou Gueye est la directrice stratégie, business transformation & expérience client chez Air France, société où elle travaille depuis plus de 13 ans. A son actuel poste, Fatou Gueye collabore avec les responsables des différentes business units afin d’établir des recommandations au Conseil d’administration d’Air France sur des projets stratégiques.

Entre mai 2014 et octobre 2019, Fatou Gueye a été responsable de l’expérience client chez Air France, où elle avait en charge la gestion d’une équipe chargée de concevoir l’expérience client pour 15 millions de passagers dans le monde entier, générant 4,8 milliards d’euros de revenus. Elle a assuré l’amélioration du produit, qui a gagné 5 places dans les classements internationaux, et obtenu l’approbation de dépenses d’investissement de plusieurs millions d’euros dans un contexte de restrictions budgétaires.

Fatou Gueye a rejoint Air France en décembre 2008 et a débuté comme Manager et formatrice business intelligence, avant d’être promue Program management officer (PMO), transformation opérationnelle. A ce poste, elle a notamment co-dirigé un projet de transformation numérique de 13 millions d’euros pour la joint-venture Air France KLM couvrant les opérations de données des pilotes sur toutes les flottes d’Airbus et de Boeing (350 avions), entre les Pays-Bas et la France. Elle a également mis en œuvre avec succès un nouveau système de cartographie pour les pilotes des deux compagnies aériennes, avec, à la clé, une réduction des coûts d’exploitation de plusieurs millions d’euros par an.

Par la suite, Fatou Gueye a été promue responsable programme de transformation opérationnelle, poste qu’elle a occupé de mars 2013 à juin 2014. Pendant qu’elle exerçait cette fonction, elle a permis à Air France d’obtenir l’approbation auprès de l’autorité de réglementation de l’innovation consistant à voler sans papier à bord de 105 avions en utilisant uniquement des systèmes électroniques embarqués. Cette transformation digitale a permis de réduire la consommation de papier à bord de plus de 80 %, ce qui a fait d’Air France la première grande compagnie aérienne européenne à  parvenir à ce résultat. Dirigeant une équipe de 7 personnes et avec un budget de 60 millions d’euros, cela a permis d’impacter 4200 pilotes et l’amélioration de la rentabilité des opérations aériennes de plus de 20 % grâce notamment à la réduction de la consommation de carburant induite de plusieurs dizaines de millions d’euros.

Martha Tilahun Paulos (Éthiopie), Vice-présidente responsable des opérations commerciales mondiales chez Qatar Airways

Basée à Doha au Qatar, Martha Tilahun Paulos est la vice-présidente, responsable des opérations commerciales chez Qatar Airways, poste qu’elle occupe  depuis Juin 2017. Elle travaille pour Qatar Airways depuis 2011, où elle a occupé successivement les postes de «  Commercial Manager  » et celui de «  Senior Manager Commercial Operations  », avant de devenir vice-présidente des opérations commerciales. Bien avant d’intégrer Qatar Airways, Martha Tilahun Paulos a travaillé pendant 22 ans chez Ethiopian Airlines, où elle a débuté en 1989 comme analyste relation client. Par la suite, elle a occupé plusieurs postes de responsabilité comme celui de «  Country Manager  » Tanzanie, Zanzibar et les Comores, basée à Dar-Es-Salam ; Country Manager – France, Algérie et Maroc, basée à Paris, avant d’être nommée directrice marketing, en charge de la publicité mondiale, des promotions des ventes et des relations publiques. Elle a occupé ce poste pendant 6 mois, avant de rejoindre Qatar Airways.

Martha Tilahun Paulos est titulaire d’une License en business administration et management de l’université d’Addis-Abeba et a suivi un programme de manager mentor à la Harvard Business School.

Reem Oraby, vice-présidente Alliance et relations internationales chez Egyptair (Egypte)

Reem Oraby travaille chez Egyptair depuis plus de 23 ans et a commencé sa carrière en 1999 en tant que responsable des réservations. Depuis octobre 2021, elle est vice-présidente des alliances et des relations internationales, après avoir occupé le poste de conseillère commerciale senior. De septembre 2016 à novembre 2020, Reem Oraby a été directrice d’Eyptair en Belgique. Avant cela, elle a occupé plusieurs autres postes en tant que directrice générale des alliances et du développement des partenariats et directrice des alliances et des accords de partenariat.

Reem Oraby est titulaire d’un master en gestion et opérations aériennes.

Maureen Kahonge, directrice principale du développement commercial et des communications à l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA)/ Kenya

Aviatrice passionnée, forte de 11 ans d’expérience dans le domaine de l’aviation au sein de l’African Airlines Association (AFRAA), la principale association commerciale des compagnies aériennes africaines, Maureen Kahonge, actuellement directrice principale du développement commercial et de la communication à l’AFRAA, a coordonné diverses initiatives visant à faciliter la coopération entre les compagnies aériennes africaines et à adopter et mettre en œuvre des solutions communes rentables pour répondre aux besoins du marché. Au sein de l’AFRAA, elle a également occupé le poste de directrice adjointe du développement des affaires, de responsable du développement des affaires et de directrice des affaires commerciales, corporatives et industrielles.

Maureen Kahonge est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (MBA), gestion stratégique et finances de l’université internationale des États-Unis-Afrique, à Nairobi. Elle est également titulaire d’une licence en éducation de l’université Kenyatta.

Racheal Ndegwa, CEO de Swissport Kenya Limited (Kenya)

Avec plus de 16 ans d’expérience à des postes de direction, parmi lesquels directrice financière (CFO), directrice des opérations et maintenant CEO, principalement dans l’industrie aéronautique, Racheal Ndegwa est actuellement CEO de Swissport Kenya Limited. Elle a été promue au poste de CEO après avoir fourni un excellent leadership en tant que directrice des opérations. Swissport est présent au Kenya depuis 24 ans et est actuellement le plus grand acteur mondial dans le domaine du transport de passagers, de la manutention au sol et du fret.

Racheal Ndegwa a commencé son parcours chez Swissport Kenya en décembre 2005 en tant que comptable pour le secteur du fret. En août 2006, elle a été promue au poste de contrôleur d’entreprise, avec un accent sur le fret et après trois ans, elle a été nommée directrice financière et était responsable de la manutention du fret ainsi que de l’activité de manutention au sol. Pendant cette période, elle a acquis la pleine compréhension de tous les services de Swissport et a obtenu le « savoir-faire » de tous les secteurs d’activité, ce qui l’a préparée au soutien opérationnel. En 2017, Racheal Ndegwa a été élevée promue directrice des opérations, supervisant les départements de la manutention au sol, des opérations de fret, de la maintenance de la flotte, de la formation et de la qualité de la santé et de la sécurité. Enfin, en 2020, Racheal Ndegwa a été promue CEO de Swissport Kenya, devenant l’une des premières femmes kényanes CEO dans ce secteur. Elle est expert-comptable et titulaire d’une licence en économie et d’une maîtrise en administration des affaires (finances) de l’université de Nairobi.

Rahel Assefa, vice-présidente du marketing, Ethiopian Airlines (Éthiopie)

Rahel Assefa a rejoint Ethiopian Airlines en 1988 en tant que stagiaire au département des ventes, après avoir obtenu un diplôme en gestion et en administration publique de l’université d’Addis-Abeba. Elle a occupé divers postes de direction au sein de la compagnie aérienne, tels que les ventes, la planification commerciale, la gestion des revenus, en tant que représentante régionale (Royaume-Uni) et elle sert actuellement Ethiopian en tant que vice-présidente du marketing, poste qu’elle occupe depuis octobre 2013. En février 2015, elle a été nommée parmi les 30 femmes les plus influentes du monde du voyage par le magazine américain Premier Travel.

Nadine Nathalie Awanang EP Anato Lalou, directrice générale de l’Agence nationale de l’aviation civile du Gabon. (Gabon)

Depuis novembre 2020, Nadine Nathalie Awang EP Anato Lalou est la directrice générale de l’Agence nationale de l’aviation civile du Gabon. Elle a rejoint le monde professionnel en décembre 2004 en tant qu’ingénieure au secrétariat général de l’aviation civile et commerciale (SGACC) qui deviendra quelques années plus tard, l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) suite aux recommandations des audits de l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) pour faire des autorités de l’aviation civile des entités complètement autonomes.

Nadine Nathalie Awang a rejoint l’ANAC en septembre 2010 et a occupé successivement les postes de cheffe des services de la navigation aérienne, dans le cadre des activités de supervision de la sécurité ; d’inspectrice des services de la navigation aérienne – spécialité trafic aérien, service d’information aéronautique et PANS-OPS (Procédure des services de la navigation aérienne – exploitation technique des aéronefs).

Dans le cadre de la gestion de projets et d’équipes, elle est point focal du projet SAFE de l’OACI relatif à l’assistance à la mise en œuvre des fondamentaux d’un système de supervision de la sécurité pour l’ANAC-Gabon. Elle est également cheffe d’équipe pour la préparation de l’audit de l’Union européenne pour la sortie de la liste sécurisée.

Zineb Kaddioui, vice-présidente, contrôle de gestion & participations chez Royal Air Maroc

Zineb Kaddioui est vice-présidente, contrôle de gestion & participations chez Royal Air Maroc depuis octobre 2017. Elle est spécialisée dans la gestion de la production de l’information financière et de la politique fiscale de Royal Air Maroc.

Zineb Kaddioui a rejoint Royal Air Maroc en 2002, après avoir été diplômée de l’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises (ISACAE), au Maroc, et un cursus de préparation d’expertise comptable mémorialiste.  A ses débuts, elle était chargée de la maîtrise du processus financier dans son ensemble.

W/ro Zenebework, vice-présidente par intérim de la gestion des ressources humaines, Ethiopian Airlines (Ethiopie)

Depuis avril 2022. W/ro Zenebework est vice-présidente par intérim de la gestion des ressources humaines du groupe Ethiopian Airlines. Elle a rejoint le groupe le 22 janvier 1996 et a occupé divers postes au sein de la compagnie aérienne, notamment ceux de comptable principal, d’analyste, d’analyste de la rémunération, d’analyste principal de la rémunération, d’analyste supérieur de la rémunération, d’analyste supérieur de la rémunération, de comptable principale de la rémunération et d’analyste supérieure de la rémunération.

W/ro Zenebework est titulaire d’une licence en comptabilité de l’université d’Asmara, d’un MBA en administration des affaires de l’université d’Addis-Abeba et d’un MBA en administration exécutive des affaires de l’université ouverte.

Jessica Asiedu, Responsable du contrôle du trafic aérien, Autorité de l’aviation civile du Ghana (Ghana)

Jessica Asiedu travaille dans le secteur de l’aviation depuis 10 ans. Elle travaille actuellement en tant que contrôleur du trafic aérien en aérodrome et en approche avec le département des services du trafic aérien de l’Autorité de l’aviation civile du Ghana. Elle est également vice-présidente exécutive-Professionnel en charge du comité professionnel et du comité technologique de l’association des contrôleurs du trafic aérien du Ghana (GHATCA). La GHATCA est une association professionnelle à but non lucratif qui représente les intérêts professionnels de tous les contrôleurs du trafic aérien du Ghana. L’association promeut les normes les plus élevées dans tous les aspects de la gestion du trafic aérien et se consacre à la sécurité de tous ceux qui voyagent en avion.
Jessica Asiedu est également formée pour travailler avec l’équipe de recherche et de sauvetage dans la région d’information de vol (FIR) d’Accra. En aviation, une région d’information de vol (FIR) est une région déterminée de l’espace aérien dans laquelle un service d’information de vol et un service d’alerte (ALRS) sont fournis. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) désigne le pays responsable du contrôle opérationnel d’une FIR donnée. Les FIR sont la plus grande division régulière de l’espace aérien utilisée dans le monde aujourd’hui, et existent au moins depuis 1947.
Avant cela, Jessica Asiedu a travaillé comme consultante en systèmes d’information géographique (SIG), dont de nombreux aspects sont liés à l’industrie aéronautique.
Jessica Asiedu est titulaire d’une licence en informatique de l’université d’Ashesi, au Ghana, et a également suivi divers cours de contrôle du trafic aérien à l’académie de formation aéronautique GCAA du Ghana, à l’ATNS d’Afrique du Sud et au SENASA d’Espagne. Elle possède également des certifications dans divers domaines de son expertise.

Helina Teshome, directrice générale, Krimson Aviation (Éthiopie)

Helina Teshome est actuellement directrice générale de Krimson Aviation, une compagnie aérienne basée en Éthiopie, qui s’engage à fournir des solutions personnalisées, que ce soit pour faciliter les services aéro-médicaux, d’affrètement et de location, de conseil ou autres. Helina Teshome, qui a rejoint la compagnie en tant qu’officière d’assistance en vol, a été promue au poste de directrice commerciale un an plus tard et est aujourd’hui directrice générale. Elle ne travaillait pas dans le secteur de l’aviation lorsqu’elle a rejoint Krimson, mais avait auparavant travaillé pour Ethiopian Airlines, où elle a développé une passion pour ce secteur. En tant que directrice générale, Helina Teshome est chargée de superviser les opérations de l’équipe pour l’ensemble des besoins de l’entreprise en matière d’aviation commerciale et militaire. Elle travaille en étroite collaboration avec les autorités réglementaires gouvernementales sur les opérations quotidiennes de l’entreprise et les projets de développement.

Yvonne Makolo, CEO de Rwandair (Rwanda)

Yvonne Makolo est la directrice générale de Rwandair depuis le 6 avril 2018. Elle est également la première vice-présidente du comité exécutif de l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA). En 2023, elle deviendra la première femme à occuper le poste de présidente du conseil des gouverneurs de l’IATA (International Air Transport Association) après avoir été nommée présidente élue lors de son assemblée générale, tenue à Doha le 20 juin 2022.

Diplômée en informatique, Yvonne Makolo a commencé sa carrière en tant que développeuse de logiciels avant de rejoindre la filiale rwandaise de MTN, le groupe sud-africain de télécommunications, en 2006. Elle a gravi les échelons, occupant successivement les postes de responsable marketing puis de directrice générale par intérim. Par la suite, Yvonne Makolo a rejoint Rwandair, où d’avril 2017 à avril 2018, elle a occupé le poste de directrice générale adjointe, en charge des affaires générales. Yvonne Makolo est titulaire d’une licence avec mention de l’université McGill au Canada et d’un diplôme d’études supérieures en technologie de l’information appliquée.

Pamela Djamson-Tettey, directrice générale, Ghana Airports Company Limited (Ghana)

Depuis février 2022, Pamela Djamson-Tettey est la directrice générale de la Ghana Airports Company Limited (GACL), créée à la suite du découplage de l’autorité de l’aviation civile du Ghana (GCAA), conformément aux tendances modernes du secteur de l’aviation. La société a été enregistrée en janvier 2006 avec la responsabilité spécifique de planifier, développer, gérer et entretenir tous les aéroports et aérodromes du Ghana, y compris l’aéroport international de Kotoka (KIA), l’aéroport de Kumasi, l’aéroport de Tamale, l’aéroport de Sunyani, l’aéroport de Ho, la piste d’atterrissage de WA ainsi que diverses pistes d’atterrissage. La GACL est un organisme de mise en œuvre relevant du ministère ghanéen des transports. La société a commencé ses activités le 1er janvier 2007.

Pamela Djamson-Tettey est une dirigeante d’entreprise expérimentée qui compte plus de 35 ans d’expérience professionnelle et qui a fait ses preuves depuis plus de 25 ans dans la gestion de haut niveau, dont 9 ans dans l’industrie minière, 9 ans dans le secteur manufacturier et 5 ans dans le secteur du développement énergétique.

Ses domaines d’expertise sont les suivants : communications stratégiques, relations avec les médias et le public, développement durable, responsabilité sociale des entreprises, recherche sur les entreprises, relations gouvernementales et diplomatiques, image de marque, marketing et relations avec les investisseurs.

De 2001 à 2019, Pamela Djamson-Tettey a été directrice exécutive et directrice des relations avec les entreprises chez Diageo Ghana, Guinness Ghana Breweries Limited (GGBL). En tant que membre du conseil d’administration de GGBL et membre clé de l’équipe de direction de GGBL, ses responsabilités comprenaient la gestion de la communication d’entreprise, la politique publique, l’engagement des parties prenantes, la planification stratégique, la réputation de la marque d’entreprise, le développement durable et exerçait également la fonction de porte-parole clé de GGBL.

Auparavant, Pamela Djamson-Tettey a été directrice de la communication et de la sensibilisation de la Millennium Development Authority (MiDA) au Ghana ; directrice, Africa Practice Ghana ; responsable des affaires générales chez Goldfields Ghana Limited (2010-2012) et responsable des relations avec les investisseurs et des affaires publiques chez Ashanti Goldfields Co. Ltd (1994-2000). Elle a également travaillé au ministère des affaires étrangères du Ghana (1991-1993) et chez Manpower Services U.K. (1988-1991).

Membre accrédité de l’Institut des relations publiques du Ghana, Pamela Djamson-Tettey est titulaire d’une licence (Cum Laude) en relations internationales de l’université de Herts, au Royaume-Uni, et de San Diego, en Californie, aux États-Unis (1982-1985), d’un diplôme de troisième cycle (Merit) en politique et diplomatie de l’université de Kent à Canterbury, au Royaume-Uni (1985-1986) et d’une maîtrise en relations internationales de l’université de Kent à Canterbury, au Royaume-Uni (1986-1987).

Nathalie Zongo, Directrice commerciale d’Air Burkina

Nathalie Zongo travaille pour Air Burkina depuis 2008, où elle a occupé différents postes avant d’être nommée directrice commerciale en 2018. Avant son poste actuel, elle était en charge du département revenue management et e-commerce, après avoir occupé le poste de responsable pricing & alliances et e-commerce pendant 8 ans.

Nathalie Zongo a débuté sa carrière chez Air Burkina en tant que cadre commercial et auditrice qualité.

Elle est titulaire d’un MBA en commerce international de l’université d’Uttar Pradesh en Inde, d’un diplôme en gestion d’entreprise de l’université d’Amity, à Dheli, en Inde, et d’une maîtrise en gestion d’entreprise de l’université libre du Burkina Faso.

Capitaine Sakhile Reiling, responsable des opérations par intérim, South African Airways (Botswana/Afrique du Sud)

Née au Zimbabwe, le capitaine Sakhile Reiling a passé la majeure partie de sa vie au Botswana. Depuis avril 2021, elle est responsable des opérations par intérim de South African Airways.

Titulaire d’un MBA de l’université de West London, Sakhile Reiling est une emme de nombreuses premières. Elle est devenue, en 1988, la première femme pilote de la République du Botswana lorsqu’elle a commencé à piloter des avions d’Air Botswana, la compagnie aérienne publique du pays. En 2011, elle est également devenue la première femme à occuper le poste de directrice générale d’Air Botswana. Elle a fait ses preuves dans le secteur de l’aviation, avec une solide expérience du développement commercial et des compétences en matière de gestion des opérations, de fret, de navigabilité et de stratégies tarifaires.

Depuis juillet 2013, Sakhile Reiling est également CEO de Saxon Wings Aviation Consultants, qui fournit des solutions de conformité, notamment la production de manuels opérationnels et la formation. De novembre 2018 à mai 2021, capitaine Sakhile Reiling a été membre du conseil d’administration de l’autorité de l’aviation civile du Botswana.

Agnes Tsholofelo Khunwana, CEO d’Air Botswana et présidente adjointe de The Airlines Association of Southern Africa (Botswana)

Agnes Tsholofelo Khunwana est actuellement CEO de la compagnie Air Botswana et présidente adjointe de The Airlines Association of Southern Africa (AASA), depuis mars 2021. Elle a rejoint Air Botswana en 2015 en tant que directrice financière. Six mois après, elle a été nommée pour assurer l’intérim du directeur général. Elle a occupé cette fonction intérimaire pendant trois ans jusqu’en mai 2018, date à laquelle elle a été nommée CEO d’Air Botswana. Après sa nomination au poste de CEO, elle a supervisé la compagnie aérienne pendant sa période de croissance importante, en dirigeant des équipes interfonctionnelles dans l’exécution de projets complexes à grande échelle, notamment le projet de modernisation de la flotte destiné à améliorer l’efficacité opérationnelle et la durabilité organisationnelle. Son expérience en matière de leadership exécutif s’appuie sur les divers postes stratégiques qu’elle a occupés au fil des ans, notamment des postes de direction chez Vivo Energy Botswana, First National Bank of Botswana, Debswana Diamond Company et Sefalana sa Botswana.

En tant que directrice générale d’Air Botswana, Agnes Tsholofelo Khunwana a pour mission d’orienter stratégiquement la compagnie aérienne vers l’excellence opérationnelle par la mise en œuvre et l’exécution de plans et de stratégies opérationnels à long terme, et de veiller à la privatisation imminente d’Air Botswana.

Agnes Tsholofelo Khunwana a une grande expérience des questions de gouvernance d’entreprise, ayant siégé à plusieurs comités consultatifs et conseils d’administration, notamment ceux de l’aviation civile du Botswana (CAAB), de l’aide juridique du Botswana, de l’ancienne BTA (BOCRA), de l’ADEC et du NBFIRA. Elle siège actuellement au conseil d’administration de Botswana Oil en tant que membre du comité des finances, des risques et de l’audit, ainsi qu’au comité exécutif de la Catholic Women’s Association.

Agnes Tsholofelo Khunwana est membre du Chartered Institute of Management Accountants et possède près de 20 ans d’expérience post-qualification. Elle est titulaire d’un diplôme de comptabilité de l’université du Botswana, d’un diplôme de banquier associé et d’une maîtrise en gestion stratégique.

Zuks Ramasia, CEO du conseil d’administration de Airline Representative of South Africa

Ancienne CEO par intérim de South African Airways, Zuks Ramasia est actuellement CEO du conseil d’administration de l’Airline Representative of South Africa, qui représente les intérêts de ses membres africains et internationaux auprès du gouvernement, des exploitants d’aéroports et d’autres parties prenantes du secteur aérien, dans le but de faciliter et de développer davantage un secteur aérien sûr, efficace et viable en Afrique du Sud.

L’illustre carrière de Zuks Ramasia dans le secteur de l’aviation s’étend sur plus de 25 ans. Elle a travaillé pour South African Airways pendant 28 ans dans les opérations. De 2012 à 2019, elle a occupé le poste de directrice générale, opérations et était membre de l’équipe de direction, assurant le leadership stratégique du transporteur national. Zuks Ramasia a également été directrice au sein du conseil d’administration d’Aviation Co-ordination Services « ACS », une société privée sud-africaine qui fournit des services de soutien opérationnel aux compagnies aériennes internationales, régionales et nationales opérant depuis, vers et au sein de l’Afrique du Sud.

Zuks Ramasia a également siégé au comité des opérations de l’IATA (OPC). Ce comité fait office d’organe consultatif auprès du Conseil des gouverneurs et du directeur général de l’IATA. D’octobre 2019 à avril 2020, elle a été la présidente adjointe de l’Association des compagnies aériennes d’Afrique australe (AASA).

Jenifer Bamuturaki, CEO de Uganda Airlines (Ouganda)

Jenifer Bamuturaki est l’actuelle CEO d’Uganda Airlines, après avoir été CEO ad intérim. Avant cela, elle a été directrice commerciale d’Uganda Airlines et directrice des ventes et du marketing d’Air Uganda, responsable des ventes et du marketing, de la gestion de bout en bout et du soutien des ventes et des services sur tous les marchés et dans tous les pays où la compagnie aérienne opère.

Avec plus de 14 ans d’expérience dans des fonctions commerciales, de vente et de marketing dans les secteurs de l’aviation, du voyage et de l’hôtellerie, Jenifer Bamuturaki justifie d’une grande expertise technique et une expérience avérée dans la réalisation des objectifs clés des organisations. Elle est spécialisée dans la gestion de compagnies aériennes et d’hôtels et, dans le cadre de ces projets, elle a participé activement à la recherche et au développement, aux processus de recrutement, à la mise en œuvre de budgets, à la planification stratégique et à de nombreux résultats.

Jenifer Bamuturaki a étudié à l’université de Makerere, la plus ancienne et la plus grande université publique d’Ouganda, où elle a obtenu un diplôme de Bachelor of Arts en travail social et administration sociale. Elle possède également des qualifications en formation de vente IATA pour les compagnies aériennes, en vente et marketing hôteliers, ainsi qu’une formation en gestion des revenus.

Refilwe Ledwaba, Fondatrice du programme Girls Fly pour l’Afrique (Afrique du Sud)

Refilwe Ledwaba est la fondatrice et la directrice exécutive de la fondation Girls fly programme in Africa (GFPA), un programme d’éducation STEM en Afrique, actuellement en activité en Afrique du Sud, au Botswana et au Cameroun.

Refilwe Ledwaba est membre de la Royal Aeronautical Society, membre du conseil de l’équipe de sensibilisation de l’Aeronautical Society of South Africa (AeSSA) et bénéficiaire de la bourse Amelia Earhart Memorial Scholarship (AEMSF) pour la formation au pilotage.

Elle a reçu de nombreuses bourses, récompenses internationales et distinctions pour son travail visionnaire au sein des organisations à but non lucratif qu’elle a fondées. En 2014, elle a été citée parmi les 35 Africains de moins de 35 ans à suivre par les Young people in international affairs (YPIA). En 2018, elle a été désignée comme l’une des cinquante femmes inspirantes dans le domaine des STIM.

Refilwe Ledwaba est titulaire d’une licence en sciences (microbiologie et biochimie) de l’université du Cap (UCT), d’un diplôme d’études supérieures en administration des affaires de l’UCT graduate school of business et d’un MBA du Gordon Institute of business science de l’université de Pretoria. Elle poursuit actuellement son doctorat.

Agness Chaila, directrice du développement de l’aviation chez Aviadev Africa (Zambie)

Agness Chaila est actuellement directrice du développement de l’aviation chez Aviadev Africa, un centre de développement de l’aviation en Afrique, qui se consacre au développement de la connectivité vers, depuis et au sein du continent africain. Auparavant, Agness Chaila était directrice des services aéroportuaires de Zambia Airports Company Limited (ZACL).

Après avoir rejoint ZACL en 2002 en tant que directrice adjointe de l’aéroport, elle a été promue directrice de l’aéroport en charge de l’aéroport international Harry Mwaanga Nkumbula (HMNIA) en 2003.

En 2008, Agness Chaila a rejoint le siège de ZACL en tant que responsable de la planification et du développement commercial, chargée de la planification, du développement commercial, de la facturation, des niveaux de service, de l’interface client, de la gestion des contrats et du marketing, tout en supervisant ces activités dans les aéroports.

En 2015, Agness Chaila a quitté ZACL pour rejoindre l’Agence de développement de la Zambie (ZDA) en tant que directrice des investissements, chargée de promouvoir les investissements en Zambie, de faciliter les forums d’affaires internationaux et locaux et d’assurer le suivi de l’établissement de nouvelles entreprises en Zambie par le biais d’une liaison croisée avec d’autres départements gouvernementaux.

Agness Chaila a réintégré ZACL en 2016 en tant que directrice des services aéroportuaires, responsable du développement commercial, du marketing et des opérations dans les quatre aéroports internationaux. Elle était également responsable de la liaison avec les parties prenantes.

Agness Chaila est titulaire d’une maîtrise en économie internationale et en relations politiques, avec une spécialisation en commerce international, de l’université d’économie de Poznan, en Pologne.

Poppy Khoza, directrice de l’aviation civile, Autorité de l’aviation civile sud-africaine (Afrique du Sud)

Poppy Khoza est actuellement directrice de l’aviation civile à la South African Civil Aviation Authority (SACAA). Elle est la seule femme à avoir occupé ce poste depuis la création de la SACAA. Elle possède plus de 15 ans d’expérience à des postes de direction dans le domaine de l’aviation.

Jusqu’à récemment, Poppy Khoza a été présidente du groupe d’experts sur la sécurité aérienne de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) pendant deux années consécutives, un poste historique pour une femme.  L’OACI est une agence spécialisée des Nations unies chargée de normaliser et d’administrer la sécurité et la sûreté des opérations d’aviation civile dans le monde.

Poppy Khoza est lauréate d’un grand nombre de prix. En outre, sous sa direction, la SACAA a remporté le prix de l’institution la plus performante dans le domaine des transports à quatre reprises.  La SACAA a également reçu, pendant cinq années consécutives, le Clean Audit Award de l’Auditeur général d’Afrique du Sud. Sous la direction de Poppy, la SACAA continue de progresser dans l’amélioration de la sécurité et de la sûreté aériennes en Afrique du Sud, comme l’attestent les résultats de l’audit du programme universel d’audit de surveillance de la sécurité (USOAP) de l’OACI de mai 2017. Les résultats indiquent que l’Afrique du Sud a augmenté sa note de conformité et, notamment, n’a pas de problème de sécurité important.

Poppy Khoza s’est faite la championne de la transformation de la SACAA, qui compte désormais 50 % de femmes cadres compétentes, une réalisation historique sous sa direction.

Zoelisoa Rajohnson, directrice commerciale et marketing de Ravinala Airports (Madagascar)

Zoelisoa Rajohnson est la directrice commerciale et marketing de Ravinala Airports, gestionnaire de l’aéroport Ivato et Nosy Be Fascene à Madagascar.

Diplômée d’un Master en gestion des entreprises à l’université Paris 12 – Créteil / France en 2005, Zoe Rajohnson est retournée à Madagascar avec l’ambition d’apporter ses expériences pour développer le pays.

Après un premier emploi de 3 ans, dans une entreprise spécialisée dans l’exportation de linge de maison haut de gamme (l’industrie textile est aussi un secteur qui a une place importante dans l’économie de Madagascar), elle a décidé de créer sa propre entreprise avec son mari. Ils ont créé un restaurant-bar dans la capitale, qui existe toujours aujourd’hui, 10 ans après son ouverture.

Quelques mois après le lancement du restaurant, Zoe Rajohnson a rejoint Airtel Madagascar, où elle est restée pendant 10 ans, passant par plusieurs postes dans les ventes BtoB et BtoC et lançant de nouveaux produits.

Zoe Rajohnson a rejoint Ravinala Airports en tant que directrice commerciale et marketing en mars 2019 car, explique-t-elle, le projet lui-même représente un tournant économique pour Madagascar. « Un aéroport est la première vitrine d’un pays et je voulais vraiment faire partie de cette belle aventure car mon pays mérite d’être connu et reconnu pour sa richesse et sa beauté ». L’équipe de Zoe Rajohnson est principalement chargée de fournir des services aux normes internationales pour les passagers, leurs accompagnateurs, les compagnies aériennes et ils s’occupent également de la promotion et du développement en termes de trafic des 2 aéroports qu’ils gèrent : Antananarivo et Nosy be.

Margareth Kyarwenda, secrétaire générale de l’association des organisations africaines de formation (AATO) (Tanzanie)

Margareth Josephath Kyarwenda a rejoint l’association des organisations africaines de formation (AATO) en janvier 2015, en tant que première secrétaire générale de l’association. Elle est responsable de la normalisation et de l’harmonisation de la formation aéronautique en Afrique.

Auparavant, Margareth Kyarwenda a travaillé pour l’autorité de l’aviation civile  tanzanienne en tant que directrice du centre de formation de l’aviation civile de Tanzanie et ingénieure en navigation aérienne. Elle est experte en systèmes de radionavigation, en commutateurs de données et de voix, en émetteurs et récepteurs radio VHF et en systèmes d’observation météorologique des aéroports. Au cours de ses 34 années de service au sein de l’autorité de l’aviation civile tanzanienne, elle a travaillé en tant qu’ingénieure de maintenance, cheffe de projet pour la modernisation des systèmes ATM et instructrice de formation. Elle a également été secrétaire générale et présidente de la Tanzania Air Traffic Safety Electronics Association (TATSEA), affiliée à la Fédération internationale des associations d’électronique de la sécurité du trafic aérien (IFATSEA). Elle a siégé au comité technique qui a élaboré le manuel de formation pour l’octroi de licences aux ATSEP (Air Traffic Safety Engineering Professionals). En 2010, elle a été nommée directrice du centre de formation de l’aviation civile de Tanzanie, où elle a participé activement au groupe de travail des experts en formation qui a conduit à la création de l’AATO. En octobre 2014, elle a organisé et accueilli avec succès la première assemblée générale de l’AATO.

Margareth Kyarwenda est une instructrice et une conceptrice de cours certifiée par l’OACI, elle est titulaire d’un diplôme en systèmes informatiques et technologies de l’information, et d’un MBA.

Carla Da Silva, Airlink (Afrique du Sud)

Depuis octobre 2021, Carla Da Silva est la directrice exécutive des ventes et du marketing chez Airlink, une compagnie aérienne privée basée à Johannesburg, en Afrique du Sud et qui opère de manière indépendante vers plus de 45 destinations dans 13 pays africains et vers l’île de Sainte-Hélène.

Avant de rejoindre Airlink, Carla Da Silva a été administratrice non exécutive chez Aviation Coordinating Services, présidente du conseil d’administration de Airline Representatives South Africa et directrice régionale pour l’Afrique et l’Amérique latine chez Air Mauritius.

Chez Airlink, elle est chargée, entre autres, d’accroître la présence de la marque auprès des clients et des acteurs du secteur, du marketing, de la communication, du commerce électronique et du développement du programme de fidélité d’Airlink.

Mpumi Mpofu, directrice générale de la société des aéroports d’Afrique du Sud

Depuis le 1er février 2020, Nompumelelo (Mpumi) Mpofu est la directrice générale d’Airports Company South Africa (ACSA), où elle est également administratrice exécutive et membre du comité social et éthique et du comité d’investissement du conseil. ACSA possède et exploite les neuf principaux aéroports d’Afrique du Sud, dont trois  internationaux : les aéroports internationaux O.R. Tambo, Cape Town et King Shaka. ACSA effectue également à des prises de participation à l’étranger et fournit des services de conseil technique et de consultance aux aéroports, comme à Sao Paolo et à Mumbai.

En tant que dirigeant de l’entreprise, Nompumelelo (Mpumi) Z. Mpofu est responsable de la mise en œuvre de la stratégie sous toutes ses facettes. Elle est également responsable de la réputation de l’entreprise et doit veiller à ce qu’elle soit connue pour ce qu’elle a réalisé et ce qu’elle peut faire.

En tant qu’entreprise publique, Mpumi Mpofu considère la gestion des parties prenantes comme un élément critique supplémentaire de son poste, qui nécessite un engagement continu avec le gouvernement, en tant que principal actionnaire, et le Parlement. Selon elle, cet engagement est essentiel car Airports Company doit rendre compte de ses activités à la population sud-africaine, au nom de laquelle elle possède et exploite neuf aéroports.

Mpumi Mpofu a rejoint Airports Company South Africa après avoir été directrice générale du département de la planification, du suivi et de l’évaluation de la présidence de la République sudafricaine. Elle possède une vaste expérience de plus de 25 ans dans les domaines des transports, du développement des infrastructures, des administrations locales et de la planification urbaine et régionale.

Au cours de sa carrière dans le service public, Mpumi Mpofu a occupé trois autres postes de directrice générale nationale au sein des ministères de la défense, des transports et du logement. Elle a siégé à de nombreux conseils d’administration en tant que présidente du Joburg Fresh Produce Market, du Joburg Metro Bus, et en tant que membre du conseil d’administration du Mvelaphanda Group, du Municipal Demarcation Board, du National Housing Board, du Gauteng Development Tribunal, de la National Housing Finance Corporation et du National Home Builders Registration Council.

Au cours de son mandat de directrice générale du ministère des transports, Mpumi Mpofu a assuré l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques et stratégies de transport dans des domaines tels que l’aviation, le rail, le transport maritime, le transport routier, la recherche et le sauvetage. Elle a joué un rôle de premier plan dans les projets suivants : Gautrain, Bus Rapid Transit en particulier Rea-Vaya à Joburg, la recapitalisation des taxis, l’aéroport international King Shaka, entre autres. Elle a également dirigé le plan de transport du gouvernement pour la Coupe du monde de la FIFA 2010 et a supervisé le programme de développement et de réaménagement des aéroports de la société Airports Company South Africa pour 2010.

Mpumi Mpofu a joué un rôle déterminant dans l’élaboration et l’approbation par le gouvernement suafricain de la stratégie sud-africaine en matière de transport aérien et du cadre stratégique national pour les infrastructures aéroportuaires, qui visaient à évaluer les infrastructures et les capacités aéroportuaires du pays, à développer les services de transport aérien et à appliquer une approche globale des possibilités d’aviation mondiale pour soutenir les intérêts nationaux de l’Afrique du Sud.

Mpumi Mpofu est titulaire d’une licence avec mention en planification urbaine et régionale et d’un diplôme de troisième cycle en urbanisme de l’université de Coventry au Royaume-Uni, ainsi que d’un certificat en gestion des administrations locales du LGMB (Local Government Management Board) au Royaume-Uni. Elle a également été boursière du South African Advanced Education Programme (SAAEP) de l’université d’Oxford.

Sylvia Baah, directrice des services aéroportuaires Emirates Airlines (Ghana)

Sylvia Baah est l’une des pionnières de l’aviation au Ghana. Elle a rejoint Emirates lorsque la compagnie a lancé ses premières liaisons avec le Ghana en 2004. En 17 ans, elle a occupé plusieurs postes au sein des opérations aéroportuaires. Elle a commencé sa carrière en tant que superviseure, puis en tant qu’officière et occupe, depuis 2011, le poste de directrice des services aéroportuaires pour la compagnie aérienne internationale.

Sylvia Baah supervise une équipe de plus de 5o personnes, qui s’occupe de plusieurs vols hebdomadaires entre Dubaï, Accra et Abidjan. De manière générale, elle a la tâche importante d’assurer la disponibilité opérationnelle de tous les vols Emirates depuis l’aéroport international de Kotoka vers le reste du monde, via le hub de Dubaï. Elle s’assure également que toutes les activités de manutention au sol, de restauration et de ravitaillement en carburant sont prises en charge. En outre, il lui incombe de veiller à ce que les enregistrements soient clôturés à temps pour permettre à l’avion de partir à l’heure et de s’assurer que les normes élevées de la marque Emirates en termes d’excellence intransigeante du service à la clientèle sont maintenues.

En 2012, Sylvia Baah a reçu la plus haute distinction (NAJM) pour les employés d’Emirates et le Chairman’s Award. Elle est également la première directrice des services aéroportuaires d’Emirates à recevoir un A380 d’Emirates en Afrique de l’Ouest et au Ghana.

Zebiba Miftah Nassir, directrice de la publicité et des promotions des ventes chez Ethiopian Airlines (Ethiopie)

Zebiba Miftah Nassir est directrice de la publicité et de la promotion des ventes chez Ethiopian Airlines, la plus grande compagnie aérienne d’Afrique. Elle gère le développement des politiques, des objectifs et des plans de la compagnie en matière de publicité et de promotion des ventes. En outre, elle développe, gère et contrôle les politiques, les procédures et les directives afin de s’assurer que l’image de marque de la compagnie est à la hauteur des normes les plus élevées et veille à ce que l’image de l’entreprise soit respectée à tous les niveaux des fonctions de la compagnie. Elle gère la planification, le contrôle et les activités de gestion des performances liées à la publicité et aux promotions d’Ethiopian Airlines, y compris la production d’œuvres créatives internes et externes, les publicités, les parrainages et les campagnes promotionnelles tactiques et stratégiques ; et elle veille à ce que les efforts de marketing et de communication des sections relevant du département IMC soient pleinement intégrés.

De décembre 2016 à octobre 2018, Zebiba Miftah Nassir a été directrice de zone à Jakarta, en Indonésie, où elle a dirigé la sollicitation de toutes les sources de revenus des passagers, du fret et du courrier, y compris les comptes d’agence, commerciaux interlignes, militaires et gouvernementaux, et a dirigé les activités de réservation et de billetterie et les services au sol ; l’exécution de toutes les activités administratives, y compris le contrôle et l’administration des dépenses pour obtenir un maximum de revenus à un coût minimum. Elle a également représenté la compagnie aérienne auprès des agences gouvernementales locales et des organismes industriels locaux et a coordonné les programmes locaux de relations publiques et d’affaires civiques.

Zebiba Miftah Nassir a rejoint Etiuopian Airlines en 2004 en tant que responsable marketing senior, Alliances, Planification du réseau.

Elle a obtenu une Licence, avec grande distinction, en langue et littérature et une mineure en histoire de l’université d’Addis-Abeba, avant de rejoindre Ethiopian Airlines en 1996.

Patience Bonsu, directrice aéroport de British Airways au Ghana et vice-présidente du comité des opérateurs aéroportuaires du Ghana

Patience Bonsu a plus de 27 ans d’expérience dans le secteur de l’aviation et a supervisé avec succès le service des vols British Airways entre Heathrow, au Royaume-Uni, et Accra, au Ghana, au cours des 25 dernières années, depuis 1996.

Tigist Eshetu, directrice régionale Inde et sous-continents, Ethiopian Airlines (Ethiopie)

Depuis janvier 2020, Tigist Eshetu est la directrice régionale pour l’Inde et les sous-continents d’Ethiopian Airlines. Titulaire d’une licence en gestion et administration publique de l’université d’Addis-Abeba en Éthiopie et d’un master en administration des affaires de l’université Lincoln en Pennsylvanie, Tigist Eshetu a passé deux décennies chez Ethiopian Airlines, acquérant de l’expérience dans les opérations, le fret et la tarification. Avant d’occuper son poste actuel à Mumbai, elle a été responsable d’Ethiopian airlines en Zambie.

Susan Nambusi, analyste des données sur le carburant aviation, Kenya Airways (Kenya)

Susan Nambusi est une spécialiste de l’environnement de l’aviation, spécialisée dans l’analyse des données sur le carburant, l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de carbone chez Kenya Airways, où elle optimise les ressources et les processus en recommandant l’amélioration des politiques et des processus. Elle supervise la collecte des données critiques de Kenya Airways et coordonne avec l’autorité de l’aviation civile du Kenya l’examen du plan d’action de l’État pour les activités de réduction des émissions de CO2.

Au cours de son mandat, la compagnie aérienne a réalisé des économies grâce à diverses initiatives d’économie de carburant.

Susan Nambusi est une régulatrice de vol licenciée avec plus de 9 ans de connaissances techniques approfondies sur les performances des avions Boeing et Embraer. Elle siège en tant que membre du comité de santé et de sécurité au travail de Kenya Airways, où elle défend l’amélioration de l’environnement de travail des employés. Elle partage également son expertise en tant qu’observatrice au sein du Conseil consultatif pour la durabilité et l’environnement (SEAC) de l’IATA et en tant que membre du groupe de travail du Comité de la protection de l’environnement en aviation (CAEP) de l’OACI.

Pumla Luhabe, directrice de la marque, du marketing, de la fidélisation et de l’expérience client, South African Airways (Afrique du Sud)

Depuis janvier 2021, Pumla Luhabe est directrice de la marque, du marketing, de la fidélisation et de l’expérience des clients chez South African Airways, après avoir été directrice commerciale par intérim. Elle fait partie de l’équipe de direction dont le principal objectif est de mettre en œuvre la stratégie de redressement et de faire de South African Airways une entreprise durable.

Pumla Luhabe travaille dans le secteur aérien depuis plus de 26 ans. Elle a été l’une des premières stagiaires en gestion de South African Airways, où elle a passé deux ans à New York pour se familiariser avec l’environnement des ventes et du marketing. Elle a été directrice générale du service commercial de Mango, une filiale de South African Airways, où elle a géré avec succès la croissance du chiffre d’affaires du transporteur à bas prix.

Pumla Luhabe est titulaire d’une licence en journalisme et études des médias de l’université de Rhodes Elle a suivi un programme de développement des cadres à la Wits Business School et est titulaire d’un diplôme de troisième cycle en administration et gestion des affaires de la Wits Business School, en Afrique du Sud.

Yvonne Stéphanie Yalla Beteye, Country Manager Kenya Airways Cameroun et Gabon (Cameroun)

Depuis août 2014, Yvonne Stéphanie Yalla Beteye est la directrice nationale de Kenya Airways au Cameroun et au Gabon. Avant cela, elle a travaillé pour Ecobank au Cameroun en tant que responsable du marché et du centre de clientèle, chargée de l’exécution du plan de marketing stratégique, y compris le développement de produits, la tarification et les communications marketing.

Stéphanie Yalla Beteye est titulaire d’un MBA de l’université de Liverpool et d’un Master en gestion de l’Essec de Douala.

Angeline Simana, directrice du transport aérien de la commission africaine de l’aviation civile (Afrique du Sud)

Jusqu’en juillet 2022, Angeline Simana était la secrétaire générale par intérim de la commission africaine de l’aviation civile (AFCAC), où elle est également directrice du transport aérien. Elle est titulaire d’un Master en transport et logistique de l’université de Stellenbosch, province du Cap occidental, en Afrique du Sud, et d’une licence de premier cycle, avec des spécialisations en économie et en sciences de gestion, de l’université de Namibie.

Angeline Simana a commencé sa carrière professionnelle au ministère sudafricain des travaux publics et des transports en tant qu’économiste des transports en 2000, avant d’être promue directrice adjointe de la politique des transports en 2006 et directrice de la politique et de la réglementation des transports en 2007. Par la suite, Angeline Simana a été nommée directrice de l’aviation civile et directrice de la politique des transports à l’AFCAC.

Andile Mtetwa-Amaeshi, directrice générale, Autorité de l’aviation civile d’E-Swatini

Andile Mtetwa-Amaeshi est la directrice générale de l’Autorité de l’aviation civile d’E-Swatini et la vice-présidente de la région sud de la commission de l’aviation civile africaine couvrant 10 États : Angola, Botswana, Lesotho, Malawi. Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, Swaziland, Zambie, Zimbabwe.

Beatrice Muthoga, directrice adjointe de la sécurité – contrôle de la qualité, Autorité aéroportuaire du Kenya.

Depuis 2015, Beatrice Muthoga travaille pour l’autorité aéroportuaire du Kenya en tant que directrice adjointe de la sécurité, en charge du contrôle de la qualité de la sécurité aérienne à l’aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA), à Nairobi, au Kenya. Elle est responsable des activités de contrôle de la qualité telles que les audits, les enquêtes, les inspections et les tests à l’aéroport JKIA.

De 2012 à 2015, Beatrice Muthoga a été l’instructrice de sécurité aérienne responsable de la formation à la sécurité à JKIA. Avant cela, elle était superviseure de la sécurité à l’aéroport Wilson, à Nairobi.

Beatrice Muthoga, qui a débuté en tant qu’agent de contrôle en 2004, est une instructrice en sécurité aérienne certifié par l’OACI et l’université de Concordia. Elle est également inspectrice nationale certifiée par l’OACI.

Beatrice Muthoga est titulaire d’un diplôme en gestion des crimes économiques et d’une licence en administration des affaires, tous deux de l’université méthodiste du Kenya. Elle est également titulaire d’un MBA en gestion de l’aviation de l’université Moi.

Sally Osure, directrice régionale – Afrique de l’Est IATA (Kenya)

Sally Osure a rejoint l’IATA en février 2014 en tant que directrice de zone de l’IATA pour l’Afrique de l’Est, basée à Nairobi. À ce titre, elle est responsable de quinze pays : Burundi, Comores, Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Kenya, Madagascar, Maurice, Réunion, Rwanda, Seychelles, Somalie, Soudan du Sud, Tanzanie et Ouganda.

Sally Osure a commencé sa carrière chez Air France, où elle a travaillé dans l’équipe des ventes. Elle a ensuite rejoint Kenya Airways, où elle a travaillé au sein de la branche distribution (Galileo – Kenya), en tant que coordinatrice des ventes et du support, et a également fait partie de l’équipe qui a créé Galileo Kenya. Sally Osure a ensuite occupé le poste de directrice nationale pour la Côte d’Ivoire, avant d’être transférée au Sénégal, en tant que directrice nationale pour le Sénégal, le Mali et le Burkina Faso. Son dernier poste chez Kenya Airways était celui de responsable des alliances et des partenariats pour l’Afrique.

Sally Osure est diplômée de l’université de Nairobi en économie et en français, et possède un diplôme de gestion du Strathmore College.

Adelaide Amaro, responsable du contrôle de la qualité et de l’intégrité chez Kenya Airways (Kenya)

Adelaide Amaro a plus de 27 ans d’expérience dans le secteur de l’aviation, où elle a occupé divers postes d’administration et de gestion. Elle occupe actuellement le poste de responsable du contrôle de la qualité et de l’intégrité au sein de Kenya Airways.

Adelaide Amaro a commencé sa carrière dans l’aviation en tant qu’hôtesse de l’air pour la compagnie  Gulf Air, basée au Royaume de Bahreïn, où elle a occupé diverses fonctions. Elle a suivi une formation locale et internationale et est qualifiée sur différents appareils : Boeing, Airbus, Fokker et Embraer.

Adelaide Amaro a travaillé en tant que consultante en aviation pour diverses compagnies aériennes locales approuvées par l’Autorité de l’aviation civile du Kenya. Elle s’est spécialisée dans la planification opérationnelle, l’amélioration des processus d’entreprise, les audits de sécurité, les programmes de développement professionnel et l’élaboration de manuels d’exploitation. Adelaide Amaro possède des connaissances approfondies en matière de formation dans le domaine de l’aviation, notamment en matière de sécurité et de sûreté aérienne. Elle a fait preuve d’une grande compétence en matière de service à la clientèle VIP et a été reconnue par plusieurs chefs d’État pour son service exceptionnel à bord, sa diplomatie et son étiquette.

Sauda Said Rajab, CEO de Precision Air à Kenya Airways (Kenya)

Sauda Said est la CEO de Precision Air Services, la seule compagnie aérienne certifiée IATA et IOSA en Tanzanie. Precision Air a été fondée en 1993 et, au cours des 25 dernières années, a marqué le début et la croissance de l’industrie aérienne en Tanzanie.

Sauda Said a commencé son parcours professionnel en 1989 en tant que stagiaire en gestion chez Kenya Airways (KQ), la compagnie qui détient actuellement 41 % de Precision Air Services. Pendant les 22 années où elle a travaillé au sein du département commercial, Sauda Said est passée d’un poste de responsable des réservations à celui de directrice générale régionale pour l’Europe, les Amériques et l’Asie.

En 2002, en tant que directrice nationale pour l’Ouganda, elle a conclu un accord de co-partage avec Uganda Airlines, faisant ainsi passer le nombre de vols vers Entebbe de un à quatre par jour. Les ventes de Kenya Airways sur le marché ougandais ont ainsi quadruplé.

En 2010, Sauda Said a été nommée directrice générale de Cargo. À ce titre, elle a dirigé la conversion des avions 2-737/300 en cargos et a fait passer le chiffre d’affaires de Kenya Airways Cargo de 8 à 9 milliards de Shilling Kenyans.

Lorsque Precision Air a traversé une crise financière majeure après être passée du statut de transporteur local à celui de compagnie aérienne internationale, Kenya Airways détenait 41,23 % des parts, au 31 mars 2016.

Sauda Said a été engagée comme CEO en 2013 pour redresser la compagnie aérienne. En moins de trois ans, elle a réduit les coûts opérationnels de 59 % et fait passer la flotte d’un ATR-72 à sept appareils, cinq ATR-72 et deux ATR-42.

Susan Mashibe, fondatrice et CEO de VIA Aviation Limited (Tanzanie)

Susan Mashibe est pilote commerciale certifiée et technicienne de maintenance d’aéronefs, la première femme à posséder ces deux qualifications en Tanzanie. Elle dirige actuellement VIA Aviation Limited « VIA », anciennement Tanzanite Jet Centre, une société qu’elle a fondée en 2003, spécialisée dans le soutien logistique des jets privés en Afrique. Parmi les clients de VIA Aviation Limited figurent des chefs d’État, des dirigeants de Fortune 500 ainsi que des célébrités.

Par ailleurs, depuis 2012, Susan Mashibe est la responsable régionale pour l’Afrique de la National Business Aviation Association et est également membre du conseil d’administration de ONE.org Africa Policy Advisory Board.

Susan Mashibe a étudié l’aviation à l’université Western Michigan et a suivi des modules de leadership aux universités d’Oxford et de Harvard. Elle a été nommée « Young Global Leader » par le forum économique mondial en 2011 et « Archibishop Tutu Fellow » en 2009. Elle est également une mentorée 2011 de Fortune Most Powerful Woman et une Jennifer Potter Emerging Leader Fellow de 2013.

Sibongile Sambo, fondatrice et directrice générale de SRS Aviation (Afrique du Sud)

Sibongile Sambo est la fondatrice et directrice générale de SRS Aviation, une société d’affrètement aérien qui exploite des aéronefs, des hélicoptères et des drones. Elle a également étendu ses activités à la fabrication aérospatiale par le biais des sociétés Dynamic Aerotech et Aero Metals (Pty) Ltd.

Sibongile Sambo a reçu de nombreux prix. En décembre 2014, elle a été honorée comme l’une des femmes pionnières de l’aviation par l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et The International Aviation Womens Association (IAWA)

Bongiwe Pityi, directrice générale de l’aéroport international Oliver Reginald Tambo (Afrique du Sud)

Fotografia:Cacalos Garrastazu2014

Depuis août 2014, Bongiwe Pityi est la directrice générale de l’aéroport international OR Tambo, le plus grand aéroport d’Afrique du Sud et l’aéroport le plus fréquenté d’Afrique pour le trafic de passagers.

Diplômée en droit, Bongiwe Pityi-Vokwana est une avocate admise à la Haute Cour d’Afrique du Sud. Elle a 21 ans d’expérience dans le secteur de l’aviation et a occupé plusieurs postes de direction et d’encadrement pour Airports Company South Africa, tant au niveau local qu’à l’étranger. Sous sa direction, en tant que directrice générale de l’aéroport international O.R. Tambo, l’aéroport a rapporté 30,3 milliards de rands à l’économie sud-africaine et soutenu directement 60 662 emplois.

Avant cela, Bongiwe Pityi-Vokwana était directrice adjointe de la planification de la préparation opérationnelle de l’aéroport international GRU, à Sao Polo, au Brésil. L’aéroport GRU, considéré comme le plus grand et le plus fréquenté des aéroports d’Amérique du Sud, accueillait à l’époque 36 millions de passagers par an. Dans la perspective de la Coupe du monde de football de 2014, le portefeuille s’est vu confier la responsabilité d’intégrer une nouvelle infrastructure dans l’exploitation actuelle (coût du projet : 3 milliards de dollars). La construction, les tests, la mise en service, les essais et les opérations de mise en service de cette méga infrastructure restent les premiers de ce type au Brésil, tous les travaux ayant été réalisés en 18 mois. À l’échelle mondiale, les données relatives aux terminaux de passagers d’aéroports de taille similaire (pouvant accueillir 12 millions de passagers par an) indiquent que le temps nécessaire à la construction et à l’exploitation de l’installation est sans précédent. Le nouveau terminal international de GRU a été ouvert au public le 11 mai et inauguré officiellement par la présidente brésilienne de l’époque, Dilma-Rousseff, le 20 mai 2014.

Bongiwe Pityi a commencé sa carrière chez Airports Company South Africa (ACSA) en tant que manager : Landside & Parking Operations à l’aéroport international Oliver Tambo. Elle a été la première responsable à se voir confier la gestion des activités de stationnement d’ACSA en novembre 2001, suite à la décision d’ACSA de confier la gestion des opérations de stationnement à l’aéroport international de Johannesburg. À l’époque, le défi consistait à fournir un parking pratique, accessible et disponible. La méthode de paiement était archaïque – en espèces et à la sortie.

Bongiwe Pityi a géré la transition et la mise à niveau de l’activité de stationnement de l’ACSA et, au cours de son mandat, a introduit d’autres innovations telles que le système de paiement à pied, le système de paiement par carte de crédit aux points de paiement, le système de détection des emplacements disponibles, le système de reconnaissance des plaques minéralogiques améliorant la sécurité des véhicules de passagers. Ces innovations ont été complétées par l’installation d’une signalétique visible orientant les passagers vers les différents parkings et produits.

Au moment de sa promotion au poste de directrice générale adjointe de l’aéroport international de Durban en 2005, les revenus du stationnement ont augmenté à un taux composé beaucoup plus élevé que celui qui est actuellement atteint. Au cours de l’exercice 2004/05, les revenus du stationnement ont représenté 8,02% du revenu total de l’ACSA.

De juin 2008 à mai 2010, Bongiwe Pityi a été directrice de la planification de la préparation opérationnelle du nouvel aéroport international King Shaka, à Durban, en Afrique du Sud. Elle a été chargée de gérer et de diriger la transition de l’ancien aéroport et les opérations de démarrage du nouvel aéroport. En effet, en 2006, le gouvernement sud-africain avait pris la décision de construire un nouvel aéroport à Durban à temps pour accueillir la Coupe du monde de football de 2010. Grâce à la méthodologie ORAT, le nouvel aéroport, d’une capacité de 7,5 millions de passagers par an, a été construit et mis en service en 33 mois, dans les délais et le budget impartis (coût du projet : 7,2 milliards de rands). Le 1er mai, le nouvel aéroport, baptisé King Shaka International Airport, a été ouvert au public. Il a été officiellement inauguré par le président sud-africain de l’époque, Jacob Zuma, le 8 mai 2010.

Après la mise en service, Bongi Pityi, était en charge de la stabilisation opérationnelle ainsi que de la gestion quotidienne de toutes les fonctions opérationnelles, réglementaires et d’octroi de licences de l’aéroport.

Firiehiwot Mekonnen, Country Manager Allemagne chez Ethiopian Airlines (Ethiopie)

Depuis juillet 2020, Firiehiwot Mekonnen est la directrice d’Ethiopian Airlines en Allemagne et au bureau d’Europe centrale, après avoir occupé les mêmes fonctions au Nigeria de décembre 2017 à juin 2020. Auparavant, elle était responsable du trafic et des ventes pour Ethiopian airlines à Abuja et superviseuse des comptes d’entreprise.

Firiehiwot Mekonnen a débuté sa carrière chez Ethiopian Airlines en 2006 en tant qu’agent de billetterie, avant de devenir représentante des ventes.

Elle est titulaire d’un master en communication marketing intégrée de l’université du Mississippi, aux États-Unis, et d’une licence (BA) en marketing/gestion du marketing, générale, de l’université d’Addis-Abeba.

Nicola Smith, directrice de l’aéroport King Phalo (E-Swatini/Afrique du Sud)

Nicola Smith est la première femme à diriger l’aéroport King Phalo, un aéroport qui dessert East London, une ville de la province du Cap oriental, sur la côte sud-est de l’Afrique du Sud. L’aéroport de King Phalo a connu la croissance la plus rapide d’Afrique du Sud, après la fermeture de l’aéroport, avec une augmentation du nombre de passagers de 34 %, contre une moyenne de 10 % pour les autres aéroports.

Nicola Smith a rejoint l’équipe de King Phalo en mars 2021, après avoir dirigé l’aéroport de Kimberley (Afrique du Sud) pendant deux ans, période au cours de laquelle elle a remporté un prix de la qualité des services aéroportuaires (QSA).

En tant que directrice de l’aéroport de King Phalo, Nicola Smith est chargée de conduire une opération bien organisée de bout en bout, afin de garantir le plus haut niveau de service à la clientèle et une expérience aéroportuaire améliorée.

De janvier 2015 à septembre 2018, Nicola Smith a été directrice de la santé et de la sécurité au travail chez Airports Company South Africa. Auparavant, elle était responsable de la sécurité, de la santé et de l’environnement à l’aéroport international King Shaka, après avoir été responsable de la sécurité, de la santé et de l’environnement à l’aéroport international de Durban.

Nicola Smith a débuté sa carrière dans le secteur de l’aviation en 2005 en tant que spécialiste de la sécurité au sol chez South African Airways. Elle a étudié la gestion commerciale au Varsity College de Durban, mais a interrompu ses études en deuxième année. Elle rêvait de devenir hôtesse de l’air, mais ne savait pas par où commencer. « J’avais l’habitude de prendre des vols de l’aéroport international de Durban à l’aéroport de Matshapa en Eswatini pour rendre visite à ma famille lorsque j’étais au lycée. Bien que je sois originaire d’Eswatini, j’ai passé la majeure partie de ma vie en Afrique du Sud », a-t-elle déclaré dans une interview accordée à dispatchlive.co.za.

Son incursion dans l’aviation, en 1995, est le fruit du hasard, ou de la providence. « Un jour, j’ai pris un vol de Durban à Johannesburg pour rendre visite à un ami, et il se trouve que j’étais bien habillée. Apparemment, il y avait des entretiens en cours à Johannesburg et une femme pensait que j’étais une candidate. Elle a dit que je devais y participer et j’ai saisi ma chance. Et vous savez quoi ? J’ai obtenu le poste ! »

Nicola Smith a eu l’occasion de voyager dans le monde entier avec SAA sur des lignes internationales, et a déclaré que certaines de ses destinations préférées comprenaient New York, Lagos et le Ghana.

Un passage fortuit pour aider à la saisie de données pendant un mois l’a conduite à un nouvel emploi chez SAA et elle a eu la passion d’apprendre tout ce qu’elle pouvait sur l’aviation.

« Quand je capturais des données, je me demandais ce que je capturais – j’avais beaucoup de questions. La lecture de ces rapports sur la sécurité des vols a fait naître en moi le désir d’en savoir plus sur les opérations, en particulier sur la sécurité au sol. J’ai suivi tous les cours de sécurité aérienne disponibles, pour finalement obtenir un diplôme en gestion de la sécurité aérienne, puis une accréditation en gestion d’aéroport international. Cela n’a pas été facile. Le travail acharné et l’engagement sont essentiels », a-t-elle déclaré à dispatchlive.co.za.

Nicola Smith est restée chez South African Airways pendant 12 ans, avant de rejoindre Airports Company South Africa (ACSA) en 2008.

Tigist Terefe Teshome, directrice nationale d’Ethiopian Airlines au Kenya (Ethiopie)

Depuis août 2020, Tigist Terefe Tereshome est la directrice nationale d’Ethiopian Airlines au Kenya. Elle est titulaire d’un master en gestion du marketing de l’Université d’Addis-Abeba et possède plus de vingt ans d’expérience progressive au sein d’Ethiopian Airlines, où elle a débuté en 1998 en tant que responsable de la formation – services commerciaux et au sol. À ce poste, elle a principalement dirigé et géré l’équipe d’instructeurs dans l’évaluation des besoins en formation, le développement de programmes de formation, la formation, le coaching, le mentorat, le développement de l’apprentissage en ligne (du côté des experts en la matière), la planification de la formation, le suivi de la formation, le développement de procédures/manuels de travail standard, l’évaluation comparative des meilleurs services et formations similaires, l’évaluation de la formation. Après cela, elle a été promue directrice des ventes et du développement commercial à l’Ethiopian Aviation Academy à Addis-Abeba. Elle a également été directrice du service clientèle.

Maggie Banda Kaunda, directrice générale par intérim et directrice générale adjointe de Zambia Airports (Zambie)

Depuis avril 2021, Maggie Banda Kaunda est la directrice générale par intérim et la directrice générale adjointe de Zambia Airports Corporation Limited, qui gère 4 aéroports : l’aéroport international Kenneth Kaunda (Lusaka), l’aéroport international Simon Mwansa Kapwepwe (Ndola), l’aéroport international Harry Mwaanga Nkumbula (anciennement aéroport international Livingstone) et l’aéroport international Mfuwe. La Zambia Airports Corporation Limited a récemment investi 1 milliard de dollars dans de nouvelles installations aéroportuaires, dont un nouveau terminal (photo) qui a fait passer la capacité annuelle de passagers de 2 millions à 6 millions à l’aéroport international Kenneth Kaunda de Lusaka. Le rôle de Maggie Banda Kaunda à la Zambia Airports Corporation est de superviser les aspects liés à la navigation aérienne dans l’espace aérien zambien, de superviser l’unité des services techniques, qui comprend des professionnels de l’ingénierie et des services aéroportuaires, ce qui inclut la supervision opérationnelle des quatre (4) aéroports internationaux et des dix aérogrammes en Zambie.

Maggie Banda Kaunda est titulaire d’une maîtrise en droit des affaires de l’université de Cumbria (Royaume-Uni) et d’un diplôme de troisième cycle en politique et droit commerciaux de l’université de Lund (Suède), en collaboration avec le Trade Policy Training Centre Africa (TRAPCA).

Maggie Banda Kaunda est une praticienne du droit avec plus de 16 ans d’expérience. Elle a obtenu sa licence en droit à l’Université de Zambie Great East Road Campus en 2004 et son certificat d’examen de qualification de juriste (Zambia Bar Exam) en 2005. Elle est qualifiée en rédaction législative et a de l’expérience en gouvernance d’entreprise et en droit des sociétés, ayant travaillé dans le secteur des entreprises, notamment les entreprises publiques, en tant que secrétaire générale pendant plus de 10 ans. Elle est un arbitre qualifié, un médiateur commercial et judiciaire qualifié ainsi qu’un expert en politique et en droit du commerce. Elle est actuellement présidente du conseil d’administration du Zambia State Insurance Pension Trust Fund.

Lahou Keita, cofondatrice de Keitas Systems (Mali/Canada)

Inspectrice d’aéronefs et experte en maintenance aéronautique, Lahou Keita est la première femme noire au monde à avoir créé et dirigé une entreprise de maintenance aéronautique. Originaire de Guinée, elle est la cofondatrice, avec sa sœur, de Keitas Systems, une société de conseil et d’expertise aéronautique qui soutient les opérateurs d’avions, les compagnies aériennes et les ateliers de maintenance. La société est notamment sous-traitante de Dassault Falcon Service au Bourget, pour les inspections de Falcon dans le cadre des achats et ventes d’avions.

Lahou Keita a également créé Tempeus®, la troisième boîte noire qui n’existait pas encore dans l’aviation et qui vise à combler les lacunes en matière de sécurité. « L’industrie aéronautique a créé 2 enregistreurs de vol qui sont les boîtes noires à bord : l’enregistreur de données de vol (FDR) et l’enregistreur de voix du cockpit (CVR). Mais il y a un problème, il manque une boîte noire. Il s’agit de la boîte noire des données au sol®. Keitas Systems a créé cette boîte noire de données au sol® : Tempeus®. Tempeus® enregistre les données au sol, c’est-à-dire l’évolution de la configuration de l’avion depuis la sortie de fabrication, afin de détecter et de corriger les problèmes de sécurité au sol, de protéger l’équipage et les passagers. La boîte noire des données sol® est toujours disponible pour être ouverte en premier, tout en localisant les deux autres », explique Lahou Keita.

Lahou Keita a préparé les concours de l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile (ENAC) en France, Technicien d’exploitation de l’aviation civile et Agent d’exploitation de l’aviation civile, afin d’accéder aux métiers de la maintenance aéronautique. Elle est polyglotte et parle 6 langues, dont le finnois. Elle a commencé sa carrière aéronautique à Aéroports de Paris, à Roissy Charles de Gaulle, dans le service de centrage des avions. Elle a poursuivi sa carrière dans le support client pour la gestion de la maintenance chez Dassault Falcon Service (filiale de Dassault Aviation) à l’aéroport du Bourget. Elle s’installe ensuite en Suisse (Genève), où elle travaille dans des centres de maintenance tels que Ruag Aviation (propriété de la Confédération suisse) et Jet Aviation. Elle a ensuite cofondé Keitas Systems en 2011 avec sa sœur Fatou Keita, médecin et diplômée d’HEC en finance d’entreprise.

Fadimatou Noutchemo, directrice générale d’Afrijet au Cameroun (Cameroun)

Le 20 avril 2022, Fadimatou Noutchemo, de nationalité camerounaise, a été nommée directrice générale au Cameroun d’Afrijet, une compagnie aérienne gabonaise qui assure des vols réguliers vers plusieurs aéroports du Cameroun, du Gabon, de São Tomé et de la République du Congo.

Fondée en 2005 à Libreville, Afrijet est devenue la première compagnie aérienne de la zone CEMAC en 2019. Afrijet emploie 250 personnes au Gabon, Congo, Cameroun, Tchad, Guinée équatoriale, Sao Tomé et Bénin et exploite une flotte de 6 turbopropulseurs du constructeur européen ATR.

Depuis juillet 2014, Fadimatou Noutchemo Simo est la fondatrice et présidente de l’association des jeunes professionnels africains de l’aviation (YAPA), basée à Douala, au Cameroun. Son objectif est de remédier à la pénurie de professionnels qualifiés dans le secteur de l’aviation et de l’aérospatiale en Afrique, ainsi que dans d’autres domaines scientifiques, technologiques, techniques et mathématiques (STEM), en motivant et en encourageant les jeunes à faire carrière dans ces domaines.

Fadimatou Noutchemo est également la fondatrice de Hefa group Sarl, une société de conseil en développement commercial dans le domaine de l’aviation. En décembre 2021, la Camerounaise a été nommée experte indépendante du nouvel Observatoire français de l’aviation durable.

De novembre 2018 à avril 2019, Fadimatou Noutchemo a occupé le poste de directrice de la stratégie et du développement commercial de Cronos Airlines, une compagnie basée à Malabo, en Guinée équatoriale. Auparavant, elle a été chef de la logistique, chef de l’administration, secrétaire exécutive en charge des opérations à Camair-Co, la compagnie aérienne nationale du Cameroun, où elle a travaillé pendant 6 ans, de 2010 à 2016, et a également occupé le poste de chef de l’administration.

Après Camair-Co, Fadimatou Noutchemo a travaillé, pendant un peu plus d’un an, comme Business Development Manager et Account Manager au Cameroun chez SITA (Société Internationale de Télécommunication Aéronautique), une organisation internationale créée en 1949 qui fournit des services de communication et d’informatique à l’industrie aéronautique.

Fadimatou Noutchemo a commencé sa carrière professionnelle chez Huawei Technologies en 2006 en tant que généraliste des ressources humaines, avant de rejoindre le service client de la banque nigériane United Bank for Africa.

En 2019, Fadimatou Noutchemo a été la première Africaine à recevoir le « High Flyer Award » de l’Association internationale du transport aérien (IATA). Le prix lui a été remis le lundi 3 juin 2019 à Séoul, en Corée du Sud, à l’issue du sommet mondial du transport aérien qui s’est tenu après la 75e assemblée générale annuelle de l’IATA. Elle a également remporté le prix Commonwealth Point of Light 2019 a été sélectionné pour le leadership mondial dans l’aviation internationale. En 2021, elle est devenue deuxième vice-présidente de la Semaine africaine du tourisme sportif (ASTW).

Fadimatou Noutchemo est titulaire d’une licence en économie de l’université de Buea, au Cameroun, et d’un diplôme IATA pour la gestion des compagnies aériennes. Elle est présidente de la section camerounaise de Women in Aviation International, une organisation à but non lucratif basée aux États-Unis qui offre des possibilités de réseautage, d’éducation, de mentorat et de bourses d’études aux femmes et aux hommes qui font carrière dans les secteurs de l’aviation et de l’aérospatiale.

Nozipho Portia Mdawe, CEO de Air Traffic and Navigation Services (Afrique du Sud)

Depuis le 1er avril 2022, Nozipho Portia Mdawe est la CEO d’Air Traffic and Navigation Services en Afrique du Sud, la deuxième femme à occuper ce poste.  Air Traffic and Navigation Services SOC Limited (ATNS) fournit des services de trafic aérien, de navigation, de formation et des services associés en Afrique du Sud et dans une grande partie du sud de l’océan Indien et de l’océan Atlantique, soit environ 10 % de l’espace aérien mondial.

Nozipho Portia Mdawe est une ancienne directrice des opérations et directrice générale par intérim de Transnet National Ports Authority, qui fait partie de Transnet, une importante société sud-africaine de chemins de fer, de ports et de pipelines. Sa carrière chez Transnet s’étend sur 14 ans. Elle a débuté au siège de Transnet en 2001, où elle a piloté la transformation de l’organisation et travaillé à l’alignement des stratégies de développement des ressources humaines de la société sur les objectifs et stratégies de l’organisation. Aux terminaux portuaires de Transnet, elle a occupé pendant trois ans le poste de responsable d’unité commerciale avant de rejoindre Transnet Freight Rail (TFR), d’abord en tant que responsable de la production régionale pour les activités de production et d’exploitation du cluster de Gauteng, puis en tant que directrice générale adjointe des opérations intérieures. Elle a été promue et a occupé le poste de directrice générale : Mineral Mining and Chrome chez TFR entre mars 2012 et 2015, gérant un effectif de 1285 employés, un chiffre d’affaires de R5,7 milliards par an avec des volumes totaux qui sont passés de 18,6 millions de tonnes en 2013 à 24 millions de tonnes en 2014.

Entre juillet 2015 et avril 2018, Nozipho Portia Mdawe a également occupé le poste de secrétaire générale de l’Association de gestion portuaire d’Afrique orientale et australe (PMAESA), basée à Mombasa (Kenya), une organisation intergouvernementale à but non lucratif composée d’opérateurs portuaires, de ministères, de prestataires de services logistiques et maritimes et d’autres parties prenantes du secteur portuaire et maritime dans les régions d’Afrique orientale, occidentale et australe et de l’océan Indien. Elle a également été membre du comité stratégique du Crans Montana Forum Ports Club.

Sara Pires, Présidente de Transportes Aéreos de Cabo Verde (Cap-Vert)

En août 2021, Sara Pires a été élue présidente du conseil d’administration de Transportes Aéreos de Cabo Verde, la compagnie aérienne nationale du Cap-Vert. Sara Pires est la première femme à occuper ce poste. Auparavant, elle était présidente du conseil d’administration de la radio et de la télévision nationales du Cap-Vert. Elle est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en gestion des risques et d’un diplôme d’études supérieures en économie appliquée et en prévision, ainsi que d’une licence en mathématiques appliquées à l’économie et à la gestion (Portugal). Elle a travaillé comme auditrice dans le domaine des assurances et a également une expérience internationale, après avoir travaillé comme technicienne supérieure en statistiques à l’institut national de statistiques au Portugal.

Esmaralda Barnes, directrice de l’aéroport d’Upington (Afrique du Sud)

Esmaralda Barnes a 27 ans d’expérience dans la gestion de l’aviation et 14 ans d’expérience dans le service clientèle. Elle est actuellement directrice de l’aéroport d’Upington, un aéroport sud-africain situé à Upington, dans la province du Cap Nord.

Esmaralda Barnes est la première femme à avoir été nommée directrice d’un aéroport international en Afrique du Sud, en 1996. Elle est ensuite entrée chez Matavia Airlines, où elle a géré les opérations sud-africaines avant de partir aux Émirats arabes unis, puis de faire un court séjour en Gambie. En 2001, Esmaralda Barnes a été contactée par l’Autorité de l’aviation civile sud-africaine pour prendre en charge la gestion de l’aéroport de Pietermaritzburg, le principal aéroport desservant la ville de Pietermaritzburg et les zones environnantes, notamment les Midlands et les zones extérieures ouest de Durban. En 2003, Airports Company South Africa a nommé Esmaralda Barnes directrice de l’aéroport international d’Upington. Elle a été transférée à l’aéroport international de Bram Fischer en 2013. Bram Fischer est le principal aéroport de Bloemfontein, une ville de la province de l’État libre en Afrique du Sud.

Esmaralda Barnes a suivi un programme de développement de la gestion, administration des affaires et gestion à la GIBS Business School (Gordon Institute of Business Science), en Afrique du Sud.

Sophia Ghezai, experte en sécurité aérienne (Éthiopie/États-Unis)

Sophie Ghezai est la première femme pilote de l’histoire d’Ethiopian airlines. Originaire d’Érythrée et élevée en Éthiopie, elle est actuellement directrice de la sécurité et des opérations pour Airlines for America, une association qui défend, au nom de ses membres, des politiques et des actions essentielles pour promouvoir la sûreté, la sécurité et une industrie aérienne saine aux États-Unis. L’association travaille avec les principales compagnies aériennes américaines, les syndicats, le Congrès américain, le gouvernement des États-Unis et d’autres groupes afin d’améliorer l’industrie de l’aviation pour les voyageurs et les expéditeurs. Fondée en 1936, Airlines for America est l’une des plus anciennes associations d’aviation au monde et est à l’origine de nombreuses normes d’aviation aux États-Unis. Chaque année, l’aviation commerciale génère près de 1,5 milliard de dollars d’activité économique aux États-Unis et plus de 10 millions d’emplois dans le pays.

Sophia Ghezai travaille désormais en étroite collaboration avec les principales compagnies aériennes du pays pour conseiller, évaluer et élaborer des normes et des procédures qui maximisent la sécurité et améliorent l’efficacité opérationnelle.

Sophie Ghezai est également vice-présidente chargée des événements à l’Association internationale des femmes de l’aviation (IAWA).

Ewemade Atake, responsable des solutions industrielles, Afrique et Moyen-Orient (AME) à l’association internationale du transport aérien (IATA) (Nigeria)

Depuis juillet 2018, Ewemade Atake est la responsable des solutions industrielles, Afrique et Moyen-Orient (AME) au sein de l’association internationale du transport aérien (IATA). À ce poste, elle supervise les activités commerciales de l’IATA (en mettant l’accent sur la formation) dans le Golfe, le Proche-Orient et l’Afrique occidentale anglophone (Gambie, Ghana, Liberia, Nigeria et Sierra Leone). Elle relie la région aux divers services de formation et services financiers de l’IATA en travaillant en étroite collaboration avec les parties prenantes concernées.

Avant de rejoindre l’IATA, Ewemade Atake a travaillé au Nigeria comme chef des opérations et directrice commerciale chez Silhouette Travel & Tours Limited. Elle a commencé sa carrière dans le secteur bancaire, travaillant pour l’unité de services bancaires aux consommateurs, au siège de l’Oceanic Bank, et comme directrice de la Zenith Bank plc.

Ewemade Atake est titulaire d’un Master of Business Administration (MBA) Aviation/Airway Management and Operations de l’université de Coventry. Elle est également titulaire d’un Executive MBA Aviation/Airway Management and Operations de l’Emirates Aviation University.

Raffaella Irie, directrice, données et statistiques, association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) (Côte d’Ivoire)

Raffaella Irie est la directrice des données et des statistiques à l’association des compagnies aériennes africaines (AFRAA), depuis janvier 2019. Elle est chargée de formuler et de mettre en œuvre les objectifs de la stratégie de données de l’association et de mener à bien toutes les activités liées aux données et aux statistiques.

Auparavant, Raffaella Irie a travaillé pendant 6 ans pour Air Côte d’Ivoire en tant qu’analyste en gestion des revenus, où elle a utilisé ses compétences en analyse de données pour assurer l’optimisation des revenus.

Rafaella Irie est titulaire d’un master en science appliquée des données et big data de l’Institut Data ScienceTech, Paris, France. Elle est également titulaire d’un diplôme en gestion du marketing de The Institute of Commercial Management.

Boni Dibate, directrice des affaires africaines Canso (Afrique du Sud)

Boni Dibate est la directrice exécutive d’Aviation Africa Plate-Forme et la directrice des affaires africaines de Canso Afrique du Sud. CANSO est la voix mondiale de l’industrie de la gestion du trafic aérien. En tant qu’association de l’industrie, elle rassemble les fournisseurs de services de navigation aérienne, les principaux innovateurs de l’industrie et les spécialistes de la gestion du trafic aérien du monde entier, afin de partager les connaissances, de développer les meilleures pratiques et de façonner l’avenir pour un espace aérien sûr et transparent.

Boni Dibate est titulaire d’un BA en sciences sociales et d’un MSC en psychologie clinique de l’université médicale d’Afrique du Sud. Elle a obtenu son certificat Top Management Program for Public Enterprises in SA à l’université nationale de Singapour, son certificat Senior Executive Development Program aux Harvard/Wits Business Schools, son certificat Airline Management Integration Program à l’Institut de formation et de développement de l’aviation de l’IATA à Singapour et son certificat Creative Airline Alliances and Strategic Partnerships à Amman en Jordanie.

Boni Dibate a été directrice exécutive des ressources humaines chez TRANSWERk, directrice générale du centre d’excellence d’Esselen Park et de South African Express Airways, directrice exécutive des services de soutien du groupe Transtel, directrice des opérations et directrice exécutive de la prestation des services de trafic aérien et de navigation (ATNS) et actuellement directrice des affaires africaines de CANSO.

Meseret Tekalign Bekele, directrice des ventes et du marketing (Moyen-Orient, Golfe et Asie) Ethiopian Airlines (Ethiopie)

Travaillant pour Ethiopian Airlines depuis plus de 22 ans, Meseret Tekalign Bekele est actuellement directrice des ventes et du marketing (Moyen-Orient, Golfe et Asie), basée à Addis-Abeba. Avant cela, elle a été directrice nationale d’Ethiopian Airlines en Irlande (Irlande du Nord et République d’Irlande), après avoir été directrice nationale d’Ethiopian Airlines aux Seychelles. À ce poste, elle a relancé avec succès et développé les activités d’Ethiopian Airlines aux Seychelles, identifié et développé de nouvelles opportunités commerciales et augmenté la fréquence des vols, la charge, et étendu avec succès les ventes aux niveaux local et international, en coordonnant avec les directeurs régionaux de l’office du tourisme des Seychelles. Elle a également fixé des objectifs commerciaux et obtenu des résultats productifs pour la société. Elle a dirigé l’exécution de toutes les activités administratives, y compris le contrôle et l’administration des dépenses et l’obtention de revenus maximums à un coût minimum.

Meseret Tekalign Bekele a commencé sa carrière chez Ethiopian Airlines en 2000 en tant qu’agent de réservation, avant d’occuper plusieurs postes à responsabilité : agent de transport principal, agent de résolution et de service à la clientèle, représentante commerciale principale et superviseure du soutien aux ventes.

Charity Muthoni Musila, Représentante du Kenya auprès de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) (Kenya)

Depuis mai 2021, Charity Muthoni est la représentante du Kenya auprès de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), basée à Montréal, au Canada. Auparavant, elle a travaillé pendant plus de 17 ans pour l’Autorité de l’aviation civile du Kenya en tant que directrice des services de navigation aérienne, conceptrice de procédures de vol aux instruments et gestionnaire AIS. Elle a également travaillé comme conseillère en gestion de l’information aéronautique pour l’OACI.

Charity Muthoni est titulaire d’un MBA de l’université Moi, au Kenya, et d’une licence en informatique et systèmes d’information de l’université de Portsmouth (Royaume-Uni).

Yemesrach Alemayehu, directrice régionale pour le Ghana, le Liberia et la Sierra Leone chez Ethiopian Airlines (Ethiopie)

Yemesrach Alemayehu travaille pour Ethiopian Airlines depuis treize ans. Au cours de cette période, elle a gravi les échelons, passant du poste de responsable marketing junior à celui de responsable de zone au sein de la plus grande compagnie aérienne d’Afrique. En tant que directrice régionale pour le Ghana, le Liberia et la Sierra Leone , Yemesrach Alemayehu a permis à Ethiopian Airlines de remporter de nombreuses récompenses au Ghana, notamment le prix de la compagnie aérienne internationale de l’année 2019 décerné par le Chartered Institute of Marketing Ghana (CIMG) et le  » Customer Choice Airline of The Year Award  » (2020) lors des National Customer Service Awards organisés à Accra.

Yemesrach Alemayehu a également remporté le prix « Women in MICE » de l’année 2020. Ce prix est une reconnaissance de la grande contribution apportée à l’amélioration du tourisme au Ghana et des efforts déployés par Ethiopian Airlines pour rapatrier les Ghanéens bloqués dans de nombreux pays en raison des restrictions de voyage imposées par le Covid-19.

Sheila Sdudla Ngidi, experte en sûreté aérienne à la commission africaine de l’aviation civile (Afrique du Sud)

Sheila Ngidi est actuellement détachée par le gouvernement sud-africain auprès de la Commission africaine de l’aviation civile (AFCAC) en tant qu’experte en sécurité aérienne.

Sheila Sdudla Ngidi a commencé sa carrière en 1988 en tant qu’officière de police. Au cours de son mandat dans les services de police sud-africains, elle a été détachée auprès de la commission vérité et réconciliation en tant qu’enquêtrice. Elle a été  honorablement libérée de ses fonctions avec le grade de capitaine-détective.

Sheila Ngidi a 13 ans d’expérience dans la sécurité aérienne. Entre 2004 et 2008, elle a géré la sécurité aérienne de plusieurs aéroports sud-africains, détenus et gérés par Airports Company South Africa (ACSA). En 2008, elle a rejoint l’Autorité de l’aviation civile sud-africaine (SACAA) en tant que responsable de la sécurité des aéroports et des compagnies aériennes opérant en Afrique du Sud. Pendant cette période, elle a été membre de deux groupes de travail du panel AVSEC de l’OACI.

Sheila Ngidi est titulaire d’une Licence en droit (LLB) de l’université d’Afrique du Sud et d’un certificat de gestionnaire professionnel AVSEC (OACI en collaboration avec l’École de leadership en affaires John Molson de l’université Concordia, à Montréal. Elle est également titulaire de divers autres cours et diplômes, tels qu’un diplôme en sécurité aérienne et un diplôme en administration policière.

Iyabo O. Sosina, ancienne secrétaire générale de la Commission africaine de l’aviation civile (Nigeria))

Avant sa nomination au poste de secrétaire général de l’AFCAC, le 9 janvier 2012, Iyabo O. Sosina était directrice de la réglementation du transport aérien au sein de l’Autorité de l’aviation civile nigériane (NCAA), où elle a supervisé la préparation de la réglementation économique du transport aérien, y compris la réglementation sur la protection des consommateurs. Elle a également supervisé l’automatisation du département ainsi que l’automatisation ou la collecte à la source de la taxe de vente qui représentait 95 % des recettes de l’organisation.

La carrière d’Iyabo O. Sosina dans l’aviation a débuté au département des relations internationales du ministère fédéral de l’aviation du Nigeria. Pionnière de la NCAA, elle a occupé divers postes et fait partie de l’équipe dont le travail a conduit à la commercialisation et à la libéralisation de l’industrie du transport aérien au Nigeria et à l’institutionnalisation de programmes de protection des consommateurs.

Iyabo Sosina a contribué à l’organisation de plusieurs conférences internationales et régionales et a participé à la négociation de plus de quarante (40) accords bilatéraux sur les services aériens entre le Nigeria et d’autres pays.

Titulaire d’une licence en histoire/sciences politiques de l’université d’Ife, Ile- Ife, Nigeria, Iyabo Sosina a ensuite obtenu une maîtrise en histoire internationale de la London School of Economics and Political Science (LSE), université de Londres. Elle est également titulaire de deux diplômes de l’Institut de formation et de développement de l’IATA en gestion de l’aviation civile et en gestion des aéroports. Au cours de sa carrière, Iyabo O. Sosina a reçu une formation en gestion générale, économie du transport aérien, droit de l’aviation, gestion des aéroports, des compagnies aériennes et de la navigation aérienne. Elle a été membre du Groupe de facilitation (FALP) et du TAG/MRTD de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), ainsi que de plusieurs autres comités et groupes de travail internationaux et régionaux.

Iyabo Sosina a reçu le prix du mérite de la State House et le prix du mérite du ministère fédéral de l’aviation du Nigeria.

Omoh Anna Ohiomoba, directrice des investissements, de l’aviation et de la logistique des transports chez Invest Alberta (Nigeria/Canada)

Omoh Anna Ohiomoba est directrice des investissements, de l’aviation et de la logistique des transports chez Invest Alberta, qui travaille directement avec les investisseurs du monde entier pour créer ou développer des entreprises en Alberta, au Canada. En tant que directrice des investissements, de l’aviation et de la logistique des transports, elle est chargée de gérer les portefeuilles et de fournir un soutien stratégique aux secteurs de l’aviation et de la logistique des transports en tant que catalyseurs du développement économique de la province.

Omoh Anna Ohiomoba a 15 ans d’expérience dans les opérations commerciales en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord. Elle a acquis de l’expérience dans l’exploitation et la gestion d’aéroports en se concentrant sur la planification stratégique afin de générer une croissance des revenus et de soutenir les investissements majeurs. En tant que directrice du Conseil international des aéroports (région Afrique), elle a contribué à la réalisation d’études économiques et de marché, à la formation des aéroports, au marketing, au développement commercial et aux relations avec les gouvernements, contribuant ainsi à la croissance et le développement de l’industrie aéronautique africaine.

Omoh Anna Ohiomoba est membre du conseil d’administration de la Pacific Northwest Aerospace Alliance, une organisation à but non lucratif composée d’une coalition d’entreprises aérospatiales au service du plus grand pôle de fabrication aérospatiale commerciale d’Amérique du Nord.

Omoh Anna Ohiomoba est titulaire d’un master en finance internationale de l’université de Leeds.

Winnet Muchanyuka directrice générale de l’Autorité du tourisme du Zimbabwe et directrice régionale par intérim pour l’Afrique australe et les îles indiennes de South African Airways (Zimbabwe)

Winnet Muchanyuka est la nouvelle directrice générale de l’autorité touristique du Zimbabwe et directrice régionale par intérim pour l’Afrique australe et les îles indiennes de South African Airways. Elle supervise la Zambie, le Malawi, la Namibie et le Zimbabwe, où elle est également directrice nationale de South African Airways depuis 2007. Elle a également été présidente du BAR au cours des cinq dernières années et vice-présidente du Zimbabwe Council of Tourism (ZCT) au cours des trois dernières années.

Winnet Muchanyuka a plus de 30 ans d’expérience dans le domaine des opérations commerciales et aéroportuaires. Elle possède une grande expérience des activités commerciales. Son expérience l’a également exposée au plaidoyer et aux relations avec les parties prenantes auprès d’organismes des secteurs public et privé.

Winnet Muchanyuka est titulaire d’un master en gestion du tourisme et de l’hôtellerie de l’université du Zimbabwe, d’un master en administration des affaires de l’université du Gloucestershire (Royaume-Uni) et étudie actuellement en vue de l’obtention d’un doctorat en gestion du tourisme.

Après ses études, Winnet Muchanyuka a rejoint Air Zimbabwe, où elle a travaillé pendant 3 ans au centre d’appels des réservations, puis au guichet de la ville de Harare. Elle est ensuite passée chez Swissair, où elle a travaillé en tant que représentante commerciale pendant 7 ans. Elle a rejoint Austrian Airlines, Sabena et enfin South African Airways en 2000, passant d’un poste de responsable des ventes à celui de directrice pays pour le Zimbabwe.

Winnet Muchanyuka siège au groupe consultatif des transporteurs locaux de l’IATA, au conseil des représentants des compagnies aériennes, au conseil des affaires touristiques du Zimbabwe et au conseil consultatif d’Amena Africa, une entité de conseil en aviation.

Chrizelda Natasha George, 35 ans, directrice de l’aéroport international de Walvis Bay (Namibie)

Depuis février 2016, Chrizelda Natasha George, 35 ans, est la directrice de l’aéroport international de Walvis Bay, le deuxième plus grand aéroport de Namibie géré par la Namibia Airports Company (NAC). L’aéroport est stratégiquement situé dans les dunes du désert du Namib, à environ quinze (15) km de la ville portuaire de Walvis Bay. L’aéroport assure des vols quotidiens vers Windhoek, Johannesburg et Le Cap, tout en profitant des paysages spectaculaires du désert du Namib, le plus vieux désert du monde.

Chrizelda Natasha George a 15 ans d’expérience dans l’aviation civile, notamment en tant que pilote commerciale, dans les opérations de trafic aérien, dans la certification et la surveillance des aéroports et dans l’approbation des manuels d’aéroport et des systèmes de gestion de la sécurité. Elle a travaillé pour l’Organisation de l’aviation civile internationale en tant qu’inspectrice principale d’aérodrome (aéroport) à partir de janvier 2015 et a principalement aidé à la mise en œuvre des dispositions réglementaires de l’aviation en Namibie liées à l’exploitation et à l’octroi de licences pour les aérodromes et les héliports.

Elle a également travaillé pour la direction de l’aviation civile en Namibie entre septembre 2011 et décembre 2014 en tant qu’inspectrice d’aérodrome, et en tant que contrôleuse aérienne, avant de devenir inspectrice.

Kaone Kamanakao, membre du conseil d’administration, Autorité de l’aviation civile du Botswana (CAAB)

Kaone Rubicellé Kamanakao est une pilote professionnelle décorée, une instructrice de vol et une inspectrice de la sécurité aérienne de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Elle a été nommée au conseil d’administration de l’Autorité de l’aviation civile du Botswana (CAAB) en mai 2021, apportant avec elle plus de 10 ans d’expérience variée dans le domaine de l’aviation. Au sein de CAAB, elle est aussi la présidente du comité des ressources humaines et des rémunérations du conseil d’administration.

À l’âge de 21 ans, Kaone Kamanakao a obtenu sa licence de pilote professionnelle à la Blue Chip Flight School de Pretoria, en Afrique du Sud, où elle a reçu le prix 2012 sudafricain de l’examinatrice de vol désignée pour avoir fait preuve d’un superbe niveau de pilotage et de professionnalisme. Elle a reçu sa qualification d’instructrice de vol de la même école. Après avoir obtenu son diplôme, elle est devenue instructrice de vol à la Botswana Flying Academy.

Kaone Kamanakao a précédemment travaillé en tant que pilote de ligne, capitaine de formation et responsable des opérations aériennes. Elle a également occupé le poste d’inspectrice des opérations aériennes au sein de la CAAB. Avant de rejoindre le conseil d’administration, Kaone Kamanakao a travaillé en tant que responsable des opérations au sol pour Wilderness Air Botswana. Diplômée de la Young African Leaders Initiative (YALI), Kaone Kamanakao est également la directrice exécutive de la « Girl Fly Program in Africa Foundation (GFPA) Botswana » et la présidente fondatrice du chapitre botswanais de « Women in Aviation ». Ces deux organisations ont été créées pour le mentorat et l’éducation des femmes et des jeunes filles dans l’industrie aéronautique et aérospatiale.

Thabile Mathe, directrice de la facilitation, de la technologie et de l’innovation, Conseil international de l’aviation (ACI) – Afrique (Afrique du Sud)

Thabile Mathe a rejoint ACI Afrique en janvier 2022 en tant que directrice de la facilitation, de la technologie et de l’innovation. Avant cela, elle a occupé, pendant 4 ans, le poste de cheffe de la stratégie et de la performance, responsable de la formulation de la stratégie, du suivi et de l’évaluation, et de la gestion des initiatives stratégiques à Airports Company South Africa.

Zahira Bouaouda, première femme à la tête d’une entreprise aérospatiale au Maroc

Depuis le 3 juillet 2019, Zahira Bouaouda est la présidente de MATIS Aerospace, une coentreprise détenue à 50/50 par Safran Electrical & Power et Boeing, spécialisée dans le câblage électrique aéronautique. Elle est la première femme à occuper ce poste et également la première femme à diriger une entreprise aérospatiale au Maroc.

Zahira Bouaouda, 43 ans, a commencé sa carrière en 1997 en tant qu’auditrice chez « Dorlian & Associés » puis « MCA & Associés ». Elle a ensuite rejoint KPMG Maroc en 2001 en tant que Senior Manager, avant de rejoindre MATIS Aerospace en 2006 en tant que directrice financière. En 2017, elle a été nommée directrice des opérations, poste qu’elle a occupé avant sa nomination à la présidence de Matis Aerospace.

Zahira Bouaouda est titulaire d’un double diplôme en administration et gestion des entreprises et en expertise comptable de l’institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises, obtenu respectivement en 1997 et 2005.

Toyin Olajide, directrice des opérations, Air Peace (Nigeria)

Toyin Olajide a dirigé le premier « équipage de vol entièrement féminin » du Nigeria lorsque Air Peace, une compagnie aérienne de premier plan au Nigeria, a effectué un vol aller-retour de Lagos à Abuja et a finalement atterri à l’aéroport d’Owerri, dans l’État d’Imo, pour la première étape et le retour à Lagos via Abuja. Ce vol réussi a marqué une étape importante dans l’histoire de l’aviation au Nigeria.

Toyin Olajide est titulaire d’un diplôme d’ingénieure en chimie de l’université de Lagos et possède plus de 20 certificats professionnels dans le secteur de l’aviation.

Après avoir été pilote, Toyin Olajide a postulé au poste de responsable de la sécurité et a été recrutée en février 2014, pour le même poste. Deux mois plus tard, elle s’est rendue à l’école d’aéronautique de Sheffield, aux États-Unis d’Amérique, et a obtenu sa licence de la Federal Aviation Authority (FAA). Lorsqu’elle est revenue au Nigeria au début du mois de juin, elle occupait toujours le poste de cheffe de la sécurité, dont la responsabilité consistait alors à superviser les fonctions de l’ensemble des opérations, de tous les départements, et était impliquée dans l’examen de nombreux aspects de la maintenance et des opérations. Elle a ensuite été nommée directrice des opérations d’Air Peace.

Khangi Khoza, CEO de Swissport Afrique du Sud (Afrique du Sud)

Khangi Khoza est la première femme nommée au poste de CEO de Swissport Afrique du Sud, qui fournit des services au sol dans les aéroports et des services de manutention du fret. Economiste expérimentée qui a travaillé dans les secteurs public et privé, Khangi Khoza a évolué dans le secteur bancaire avant de travailler comme conseillère économique à l’ambassade de Suisse à Pretoria.

Khangi Khoza a une solide expérience des finances publiques et privées et est titulaire d’une maîtrise axée sur l’économie de l’université de Stellenbosch.

Ana Francisco da Silva Major, présidente du conseil d’administration de TAAG Angola Airlines (Angola)

Ana Francisco da Silva Major a été élue présidente du conseil d’administration de TAAG en octobre 2021, après avoir travaillé pendant 28 ans comme directrice juridique de la multinationale américaine Chevron dans la région de l’Afrique australe.

Ana Francisco da Silva Major est titulaire d’une maîtrise en droit de l’université de Californie (Davis School of Law) et d’une licence en droit de l’Université Agostinho Neto, en Angola.

Patricia Kra-Aka, directrice régionale pour l’Afrique de l’Ouest chez Kenya Airways (Côte d’Ivoire)

Patricia Kra-Aka travaille pour Kenya Airways depuis près de 20 ans. Depuis avril 2003, elle est responsable de l’Afrique de l’Ouest (anglophone et francophone), après avoir occupé le poste de responsable de l’Afrique du Nord-Ouest et de l’Afrique centrale francophone.

Gloria Wilkinson Mensah, directrice nationale de South African Airways au Ghana

Gloria Wilkinson Mensah est la directrice nationale de South African Airways au Ghana, poste qu’elle occupe depuis 19 ans (juin 2003).

Gloria Wilkinson a 23 ans de carrière dans l’aviation de ligne et le service à la clientèle dans l’industrie hôtelière. Elle a 17 ans d’expérience professionnelle dans la gestion commerciale ainsi qu’opérationnelle des compagnies aériennes.

Gloria Wilkinson Mensah est diplômée en gestion de l’école de commerce de l’université de Stellenbosch, en Afrique du Sud, et a suivi une formation IATA en vente et marketing, gestion des compagnies aériennes et négociations internationales.

Esmee Samson, directrice générale des services de navigation aérienne, Autorité de l’aviation civile des Seychelles

Esmée Samson travaille pour l’Autorité de l’aviation civile des Seychelles (SCAA) depuis plus de 32 ans et fait partie des quelques femmes seychelloises qui ont réussi dans le secteur de l’aviation. Elle occupe actuellement le poste de directrice générale des services de navigation aérienne à la Seychelles Civil Aviation Authority.

Esmée Samson a rejoint l’aviation civile le 1er juillet 1987 et travaille dans ce domaine depuis 37 ans.

Elize Petersen, vice-présidente Namibia Airports Company (Namibie)

Elize Petersen est la vice-présidente de la Namibia Airports Company qui développe, gère et exploite 8 aéroports en Namibie.

Elize Petersen est une administratrice chevronnée qui a acquis une grande expérience de la diplomatie, des négociations et du rôle de stratège tout au long de sa carrière auprès d’agences gouvernementales clés, de partenaires diplomatiques et du secteur privé.  Elle a travaillé pour Air Namibia, où elle a occupé plusieurs postes, à savoir responsable des relations gouvernementales, bilatérales et internationales, directrice des ventes ainsi que directrice des ressources humaines.

Elize Petersen est titulaire d’une licence en administration des affaires/gestion obtenue à l’université de Stellenbosch, en Afrique du Sud et possède un certificat en gestion des ressources humaines, obtenu en 2007, de l’Association internationale du transport aérien (IATA).

Ruth M. Maweu, directrice nationale de Kenya Airways Zambie (Kenya)

Ruth M. Maweu travaille pour Kenya Airways depuis 16 ans. Actuellement directrice nationale en Zambie, elle a occupé le même poste en Tanzanie, au Zimbabwe, au Mozambique et au Malawi.

Elle est titulaire d’un MBA de l’Institut de gestion de l’Afrique orientale et australe et d’une licence en éducation de l’université Kenyatta.

Juliet Mutheu Kyeva, Contrôleuse du trafic aérien, Serco (Émirats arabes unis/Kenya)

Depuis juin 2022, Juliet Mutheu Kyeva est contrôleuse du trafic aérien chez Serco aux Émirats arabes unis (EAU). Avant cela, elle était responsable de la formation (titulaire d’un poste GCAA), de la qualité interne et de la conformité au sein des services de navigation aérienne de Fujairah aux EAU.

Juliet Mutheu Kyeva est une professionnelle de l’aviation qui possède plus de 20 ans d’expérience solide dans diverses fonctions liées aux opérations et à la formation dans le domaine de la gestion du trafic aérien (ATM), des services de navigation aérienne (ANS), des systèmes de gestion de la sécurité (aviation civile) et des facteurs humains en aviation. Son amour de l’aviation l’a amenée à mettre son expertise au service de trois pays, dans les domaines du contrôle actif du trafic aérien, de l’instruction en cours d’emploi du contrôle du trafic aérien et de l’enquête sur les incidents de l’unité ATC en Afrique du Sud (Air Traffic and Navigation Services SOC) et au Kenya (Kenya Civil Aviation Authority). Aux Émirats arabes unis, elle a occupé diverses fonctions, notamment celles de formatrice en contrôle du trafic aérien (Fujairah Aviation Academy), de formatrice en services du trafic aérien, de conceptrice de cours et d’auditrice interne bénévole (Fujairah International Airport). Elle occupe actuellement le poste de responsable de la formation  au sein de l’organisme de formation agréé pour le contrôle du trafic aérien des services de navigation aérienne de Fujairah, une ville des Emirats arabes unis. Le centre de formation de la FANS propose une formation au contrôle du trafic aérien (formation initiale, qualification, conversion, recyclage et autres formations de développement pertinentes pour les contrôleurs du trafic aérien). Le centre dispense également des formations spécialisées dans le secteur de l’aviation, destinées à tous les professionnels de l’aviation.

Juliet Mutheu Kyeva est passionnée par la formation, l’encadrement et le mentorat de jeunes professionnels de l’aviation en herbe et les voit s’épanouir pleinement. Outre le contrôle du trafic aérien et la formation, elle s’intéresse aussi beaucoup à la sécurité aérienne, ce qui l’a amenée à obtenir un diplôme IATA en systèmes de gestion de la sécurité (aviation civile) et a obtenu  un master en psychologie. Son objectif, à long terme, est d’évoluer vers la sécurité aérienne en tant que spécialiste des facteurs humains, car elle aime travailler avec les gens, et de continuer à travailler dans le domaine du contrôle du trafic aérien et de la formation aéronautique.

Juliet Aboagye-Waife, directrice générale adjointe de l’Autorité de l’aviation civile du Ghana

Depuis septembre 2020, Juliet Aboagye-Wiafe, auditrice chevronnée, est la directrice générale adjointe, chargée des finances et de l’administration de l’Autorité de l’aviation civile du Ghana (GCAA), nommée par le président ghanéen, Nana Akufo-Addo. Elle est la première femme nommée à ce poste au Ghana. Juliet Aboagye-Waife a une connaissance approfondie du secteur de l’aviation, ayant travaillé pour la Ghana Airports Company Limited (GACL) en tant que directrice de l’audit pendant plus de 10 ans, où elle a assuré la restructuration du département d’audit pour le rendre plus efficace et a également contribué à améliorer les contrôles et les processus de gouvernance globale de la GACL. Avant de rejoindre la Ghana Airports Company en 2010, elle a travaillé chez Pannel Kerr Forster Charted Accountant en tant que stagiaire en gestion, puis a rejoint Ghacem Limited, membre du groupe Heidelberg Cement, pendant 17 ans.

Elle est, entre autres, présidente du chapitre ghanéen de Women in Aviation International et membre de l’association des femmes comptables du Ghana.

Flora Alphonce, directrice des services de navigation aérienne, Autorité de l’aviation civile de Tanzanie

Flora Alphonce est la directrice des services de navigation aérienne de l’Autorité de l’aviation civile de Tanzanie depuis le 1er mars 2022. Avant cette nomination, elle était ingénieure en chef de la navigation aérienne.

Flora Alphonce a plus de 14 ans d’expérience professionnelle et se passionne pour la science et la résolution des problèmes techniques et opérationnels liés à l’évolution de la technologie. Elle a une très bonne connaissance du système d’aviation tanzanien et international. Elle a rejoint l’ Autorité de l’aviation civile de Tanzanie  en avril 2006 en tant qu’ingénieur de la navigation aérienne et a également travaillé, de 2014 à 2017, à Dakar, au Sénégal, avec EGNOS Africa, un programme conjoint de l’Union européenne et de l’Afrique pour les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS).

Au fil des ans, Flora Alphonce a développé  une vaste expérience dans la planification, la mise en œuvre et la gestion des services de navigation aérienne. En tant qu’experte en aviation au sein du JPO, elle a joué un rôle clé dans le développement de la feuille de route pour la mise en œuvre des applications GNSS/EGNOS pour l’aviation en Afrique.

Flora Alphonce est diplômée de l’université de Dar-Es-Salaam, avec une licence en ingénierie des télécommunications. Elle est également titulaire d’un Master spécialisé en communication, navigation et surveillance par satellite, y compris GNSS, pour l’aviation de l’École nationale de l’aviation civile (ENAC) de France et poursuit un master en administration des affaires de l’université de Birmingham, au Royaume-Uni.

Maria Makalla Memba, Directrice des services juridiques à l’Autorité de l’aviation civile de Tanzanie

Maria Makalla-Memba est la directrice des services juridiques de l’autorité de l’aviation civile de Tanzanie (TCAA), depuis le 1er mars 2022. Avant cette nomination, elle était directrice des services juridiques.

Maria Makalla-Memba a 15 ans d’expérience dans le secteur de l’aviation. Elle a joué un rôle important dans l’élaboration et l’harmonisation des réglementations de l’aviation civile au sein de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), dans une équipe composée de membres de tous les États de la CAE. En outre, elle continue à jouer un rôle de premier plan en veillant à ce que le niveau de conformité à toutes les lois sur l’aviation en République-Unie de Tanzanie soit toujours maintenu.

Maria Makalla Memba est avocate de la Haute Cour de Tanzanie et de ses tribunaux subordonnés, à l’exception du tribunal de première instance. Diplômée de la faculté de droit de l’université de Dar es Salaam (UDSM), elle possède une grande expérience en matière de litiges, de négociations, de consultations et de conseils juridiques, qu’elle a acquise en travaillant dans les cabinets du procureur général de Tanzanie, dans des cabinets de droit privé et au ministère tanzanien des terres et de l’urbanisme. Elle a participé à divers programmes de formation professionnelle en Tanzanie et à l’étranger et a assisté à plusieurs ateliers et séminaires. Elle est également titulaire d’une maîtrise en droit dans le domaine des technologies de l’information et des télécommunications, délivrée par l’université ouverte de Tanzanie.

Tendai Mubwanda, technicienne peinture chez Emirates Airline engineering (Zimbabwe/Emirats Arabes Unis )

Tendai Mubwanda a rejoint Emirates Engineering le 2 mars 2015, en tant que technicienne principale du hall de peinture au centre d’apparence des avions, basé à Dubai. Elle a travaillé dans l’atelier de peinture pendant les six premiers mois avant de passer au hangar de peinture des avions. Elle réalise l’ensemble du processus de repeinture, et est fière de donner une nouvelle jeunesse à l’apparence des avions d’Emirates. La peinture est un processus complexe qui implique de nombreuses préparations avant, pendant et après le décapage de l’ancienne peinture – tout cela avant l’application de la nouvelle peinture.

En tant que technicienne de peinture, Tendai Mubwanda doit s’assurer que tous ses collègues travaillent en toute sécurité, car leur métier implique de travailler en hauteur et de manipuler des produits chimiques dangereux. La sécurité personnelle, ainsi que la sécurité des avions et des équipements, sont des priorités dans le hangar de peinture.

Tendai Mubwanda est la seule femme de l’équipe, ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes au départ. Au cours de sa première année, elle a travaillé d’arrache-pied pour faire ses preuves et s’est sentie obligée de créer un précédent pour que d’autres femmes puissent rejoindre l’équipe à l’avenir.

Tendai Mubwanda faisait partie de l’équipe qui a repeint, en interne, le premier A380 d’Emirates. « C’était une tâche gigantesque de peindre le plus grand avion de passagers du monde. Faire partie de l’équipe qui a réalisé cette étape importante dans l’histoire de l’aviation a été vraiment mémorable », a-t-elle déclaré. Outre la peinture des avions, l’Aircraft Appearance Centre installe également des décalcomanies sur la flotte d’Emirates.

En grandissant, Tendai Mubwanda a toujours été curieuse et fascinée par les avions. Lorsqu’elle était plus jeune, elle voulait être membre du personnel de cabine, mais en grandissant, elle s’est beaucoup plus intéressée à l’aspect technique de l’aviation. Lorsque l’occasion s’est présentée, elle a réalisé qu’il n’y avait pas beaucoup de femmes spécialisées dans la peinture d’avions et s’est également rendu compte qu’il n’y avait pas de femme peintre d’avions formée dans son pays, le Zimbabwe. Elle s’est ainsi dit pourquoi ne pas devenir la première femme peintre d’avions enregistrée ? Elle s’est formée pour cela et a apprécié chaque moment de son parcours jusqu’à présent, a-t-elle déclaré. Avant de rejoindre Emirates, Tendai Mubwanda était peintre d’avions à l’Air Force of Zimbabwe. Avant cela, elle était technicienne d’aéronefs chez Air Zimbabwe Private Limited.

Tendai Mubwanda est titulaire d’un diplôme en peinture au pistolet d’aéronefs de l’école de formation technique au Zimbabwe.

Amélia Domingues Kuvingua, présidente du conseil d’administration Autoridade Nacional de Aviação Civil (Angola)

Depuis mai 2022, Amélia Domingues Kuvingua est la présidente du conseil d’administration de l’Autoridade Nacional de Aviação Civil (ANAC), en Angola. Avant cette nomination, elle était, depuis septembre 2021, coordinatrice adjointe du conseil de transition de l’Institut national de l’aviation civile (INAVIC) qui s’appelle désormais Nacional de Aviação Civil. De 2017 à 2021, elle a été directrice générale adjointe du secteur de l’administration et des finances de l’INAVIC. De 2013 à 201, Amélia Domingues Kuvingua a été cheffe du département juridique et réglementaire de l’Institut national de l’aviation civile. De 2008 à 2013, elle a été technicienne principale du département juridique et réglementaire de l’INAVIC.

Clara Mpili, Ag. directrice de la réglementation de la sécurité à l’Autorité de l’aviation civile de Tanzanie (Tanzanie)

Clara Mpili possède une vaste expérience dans le secteur de l’aviation. Depuis le 11 novembre 2020, elle est la directrice par intérim de la réglementation de la sécurité à l’Autorité de l’aviation civile de Tanzanie, poste qu’elle depuis le 11 novembre 2020. Avant cette nomination, elle était inspectrice en chef des services de navigation aérienne.

En tant qu’inspectrice, Clara Mpili a acquis une expertise précieuse dans le système de réglementation de la sécurité. Elle a un large éventail de responsabilités, notamment mener des activités de surveillance de la sécurité efficaces et efficientes dans le but d’améliorer la sécurité des opérations aériennes, en conformité avec les normes nationales et internationales.

Clara Mpili est titulaire d’un diplôme supérieur en ingénierie des télécommunications et de l’électronique. Elle est également titulaire d’une maîtrise en ingénierie des communications, spécialisée dans la technologie des micro-ondes, et d’une maîtrise en administration des affaires.

Ines Uwimbabazi, membre du conseil d’administration, Rwanda Airports Company (Rwanda)

Ines Uwimbabazi est membre du conseil d’administration de la Société des Aéroports du Rwanda (RAC), une filiale de « The Aviation, Travel and Logistics Holding Limited », un groupe de holding détenu à 100% par le gouvernement du Rwanda et dont la mission est de regrouper les entreprises de transport aérien pour une croissance durable du secteur. Rwanda Airports Company Ltd est chargée de la gestion quotidienne, de l’exploitation et de la fourniture de services de navigation aérienne pour tous les aéroports du pays.

Ines Uwimbabazi est ingénieure de projet en charge du développement des infrastructures aéroportuaires chez Aviation, Travel & Logistics (ATL). Elle est également métreuse professionnelle et titulaire d’un master en gestion de projets de construction obtenu au Royaume-Uni. Elle possède un ensemble de compétences et une expérience diversifiées dans le domaine des opérations techniques aéroportuaires.

Violet Vuguza Anyonge, responsable de la formation des équipages de cabine, Emirates Airlines (Kenya/Emirats Arabes Unis)

Violet Vuguza Anyonge a rejoint Emirates en 2008, au siège de Dubaï, en tant que responsable chargée de l’équipe administrative et de la formation des équipages de cabine (CCT). Au fur et à mesure de la croissance de l’entreprise, le poste a été scindé et Violet Vuguza Anyonge s’occupe désormais de la formation des équipages de cabine en tant que responsable de la formation à l’intégration. Elle dirige une équipe de spécialistes de l’intégration à temps plein et de formateurs à temps partiel, et, en tant qu’équipe, elle accueille tous les nouveaux arrivants, qu’ils soient membres du personnel de cabine ou du personnel navigant. L’année dernière, ils ont accueilli 2 563 membres du personnel de cabine et 379 pilotes dans la famille Emirates.

Violet Vuguza Anyonge et son équipe soutiennent et guident les nouveaux arrivants pour s’assurer qu’ils bénéficient d’une intégration sans problème et d’une transition sans heurts lorsqu’ils s’installent à Dubaï pour rejoindre Emirates. Elle travaille également en étroite collaboration avec ses collègues de la formation (dans toutes les disciplines) pour soutenir et guider les nouveaux arrivants afin de s’assurer qu’ils se préparent à réussir et à répondre aux normes élevées d’Emirates. Violet Vuguza Anyonge gère également le programme de formation My Service Personality, d’une durée d’une journée, et soutient ses collègues des services commerciaux, de la communication d’entreprise, du marketing et de la marque en organisant des visites du centre de formation des équipages d’Emirates au Emirates Aviation College pour les médias, les agents de voyage et les VIP. L’année dernière, elle a accueilli 715 visiteurs lors de 57 visites.

Lorsque Violet Vuguza Anyonge a rejoint Emirates en 2008, la compagnie aérienne comptait 10 000 membres d’équipage de cabine. Aujourd’hui, Emirates compte près de 22 000 membres d’équipage de cabine qui viennent du monde entier.

Violet Vuguza Anyonge a contribué à la mise en œuvre de plusieurs initiatives productives, qui ont permis soit de réduire les coûts, soit d’améliorer l’expérience des employés – ou les deux ! Par exemple, elle a rationalisé la période d’initiation d’une semaine pour les pilotes et l’a réduite de moitié. « Nous avons économisé du temps et de l’argent en agissant ainsi, mais nous n’avons pas compromis la qualité de la formation », se souvient-elle.

Violet Vuguza Anyonge et son équipe ont également supprimé les copies papier du manuel de réglementation des employés pour les nouveaux arrivants, car il était disponible sur groupworld. Cela a permis d’économiser environ 450 000 Dirhams par an, et il est maintenant beaucoup plus facile de le maintenir et de communiquer les mises à jour. Violet Vuguza Anyonge a également mis en place un système de rencontre et d’accueil ab initio du personnel de cabine à l’arrivée à l’aéroport pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants, et a reçu un Najm pour avoir offert une assistance 24 heures sur 24 aux nouveaux collègues lorsqu’ils ont emménagé dans les bâtiments d’Emirates Sarab (logement du personnel).

L’organisation d’une visite de l’Emirates Aviation College pour les délégués de l’Expo 2020 de Dubaï a également été une grande expérience pour Violet Vuguza Anyonge. Avec son équipe, elle a reçu une lettre d’éloge du département de gestion du tourisme et du commerce de Dubaï pour la qualité de l’organisation.

Violet Vuguza Anyonge a travaillé pour une chaîne hôtelière pendant 15 ans avant de rejoindre Emirates. Elle pense qu’une gestion efficace du développement et des performances est cruciale pour le succès de toute entreprise.

Capitaine Mary Kai, directrice des opérations de vol, Autorité de l’aviation civile du Kenya

Le capitaine Mary Mukulu Kai est la directrice des opérations aériennes de l’Autorité de l’aviation civile du Kenya (KCAA), l’un des postes les plus importants de cette organisation. Elle est également copropriétaire, avec son mari, de Penial Air Ltd, un important fournisseur de solutions d’affrètement aérien à la demande et de jets privés pour les entreprises, les agences gouvernementales et d’autres clients.

Le capitaine Mary Mukulu Kai est pilote depuis de nombreuses années.

Winnie Ngamije, directrice générale adjointe, Autorité de l’aviation civile du Rwanda (Rwanda)

Depuis juin 2021, Winnie Ngamije est la directrice générale adjointe de l’Autorité de l’aviation civile du Rwanda. Elle est titulaire d’un master en administration des affaires, spécialisé dans la gestion de projets, de l’Oklahoma Christian University qu’elle a obtenu en 2017. Elle a obtenu sa licence à l’ancien Institut des sciences et de la technologie de Kigali, qui fait depuis partie de l’université du Rwanda, où elle a étudié l’ingénierie informatique.

Avant de rejoindre l’autorité de l’aviation civile du Rwanda en 2011, Winnie Ngamije a travaillé chez MTN Rwanda. D’août 2017 à juin 2021, elle a également travaillé comme ingénieure à la Compagnie des aéroports du Rwanda.

Juliette Pascal, responsable du fret chez Air Seychelles (Seychelles)

Depuis décembre 2019, Juliette Pascal est la directrice de Cargo d’Air Seychelles, la compagnie aérienne nationale de la République des Seychelles.  Juliette Pascal travaille au sein du département cargo depuis plus de vingt-quatre ans. Forte de son expérience, elle supervise la stratégie globale du département cargo, y compris les activités opérationnelles quotidiennes, en veillant à ce que le département reste conforme aux règles de sécurité et de sûreté fixées par les autorités réglementaires.

Olive Birungi Lumonya, directrice générale adjointe de l’autorité de l’aviation civile ougandaise (Ouganda)

Depuis novembre 2021, Olive Birungi Lumonya est la directrice générale adjointe de l’Autorité de l’aviation civile ougandaise. Elle est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’ESAMI, d’un diplôme en communication de masse de l’université de Makerere et elle est marketeuse agréée (Royaume-Uni).

Olive Birungi Lumonya a précédemment travaillé pour Nile Breweries Limited en tant que responsable du marketing de la marque, pour le National Social Security Fund en tant que responsable du marketing et de la communication, et pour SOS Villages d’enfants Ouganda en tant que directrice nationale. Elle possède une vaste expérience de la gouvernance d’entreprise et a siégé à plusieurs conseils d’administration dans les secteurs privé, public et des ONG.

Olatokunbo Fagbemi, directrice Springfountain (Nigeria)

Depuis 1993, Olatokunbo Fagbemi est directrice exécutive de Springfountain Infrastructure Limited (SIL), l’une des principales sociétés de développement d’infrastructures et fournisseurs de solutions d’aviation au Nigeria. Elle est également directrice générale de l’African Aircraft Leasing Company (AALC) et ancienne directrice générale de Nigerian Aviation Handling Company Plc (NAHCO Aviance), un acteur majeur du secteur des services d’assistance au sol dans l’industrie du transport aérien du pays, présent dans tous les grands aéroports nigérians.

Olatokunbo A. Fagbemi est une professionnelle des aéroports internationaux certifiée par l’ACI (Airports Council International) et l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale). Elle est l’une des rares femmes africaines à avoir atteint les normes très rigoureuses d’expertise dans le domaine de la gestion des aéroports.

Outre la certification IAP, Olatokunbo A. Fagbemi est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’université IESE (« Instituto de Estudios Superiores de la Empresa ») de Nevara, en Espagne. Elle est également titulaire d’une licence en pharmacie de l’université d’Ibadan ; de certificats en gestion du transport aérien et en développement des revenus commerciaux des aéroports de l’université de Cranfield au Royaume-Uni ; d’un certificat en leadership dans le développement de la Kennedy School of Government (KSG) de l’université de Harvard ; d’un certificat en infrastructures dans une économie de marché de la KSG,  de l’université de Harvard. Elle est une professionnelle du crédit-bail certifiée IATA, experte en fourniture d’infrastructures et en partenariats public-privé. Elle a animé plusieurs programmes de formation pour l’Airport Council International (ACI), pour plusieurs compagnies aériennes, pour des entreprises de manutention au sol et pour l’Autorité de l’aviation civile nigériane (NCAA).

Ancienne élève de la Lagos Business School, Olatokunbo A. Fagbemi a eu le privilège de travailler et de former à divers aspects de la gestion des aéroports, de la manutention des passagers, de la manutention des pistes et de la manutention du fret à l’aéroport international de Dubaï, à l’aéroport Changi de Singapour, à l’aéroport international Murtala Muhammed d’Ikeja et à l’aéroport de Dallas Fort Worth, entre autres. Elle possède une expertise pratique en matière de consultation, de conseil aux entreprises et de financement et a travaillé avec plusieurs sociétés de manutention au sol et les autorités de l’aviation civile au Nigeria, en Gambie et en Sierra Leone.

Olatokunbo A. Fagbemi a participé à plusieurs cours et séminaires de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), de l’Association du transport aérien international (IATA), du Conseil de manutention au sol de l’IATA (IGHC) et du Conseil international des aéroports (ACI).

Nicolette Bamboche, responsable des services aéroportuaires d’Air Seychelles (Seychelles)

En tant que responsable des services aéroportuaires d’Air Seychelles depuis décembre 2019, Nicolette Bamboche est chargée de toutes les tâches des services au sol du terminal domestique de Mahé (la plus grandes île des Seychelles) ainsi que de celui de l’aéroport international des Seychelles. A son poste, elle gère également les agents de services aux invités et l’équipe de piste impliquée dans les tâches liées à la manutention au sol, en plus de superviser les opérations quotidiennes au Salon Vallée de Mai et les installations du salon VIP.

Nicolette Bamboche a occupé plusieurs postes clés au sein du département des services au sol d’Air Seychelles où elle travaille depuis plus de dix-sept ans.

Ilham Kazzini, directrice commerciale de Royal Air Maroc (Maroc)

Ingénieure diplômée de Supélec Paris, Ilham Kazzini est l’actuelle directrice commerciale de Royal Air Maroc (RAM), compagnie qu’elle a rejoint en 2000 pour être en charge du revenue management et de l’optimisation des revenus. De 2008 à 2009, elle a été représentante régionale de la RAM dans la région du Grand Casablanca, en charge de la gestion des agences de voyages et de la partie corporate avec un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dirhams.

De 2009 à 2011, Ilham Kazzini a occupé le poste de responsable des accords internationaux et de la gestion commerciale, avant d’occuper le poste de directrice du marketing et du service client entre 2011 et 2012, puis celui de directrice du développement et du support. A ce titre, elle a dirigé la direction des ressources humaines, la DOSI (Organisation et Systèmes d’Information) et la direction des achats et des affaires générales.

Senait Ataklet, responsable du trafic et des ventes à Abuja, Ethiopian Airlines (Ethiopie)

Senait Ataklet est la responsable du trafic et des ventes pour les opérations d’Ethiopian Airlines à Abuja. Elle a rejoint la compagnie aérienne en 2002 et a travaillé dans différents départements où elle a acquis de vastes connaissances et expériences. Elle est, entre autres, spécialiste des services à la clientèle et des ventes.

Senait Ataklet est titulaire d’une licence en système d’information de gestion, avec différentes certifications en services à la clientèle et en gestion de l’aviation. Elle était responsable de l’équipe de développement des produits de vacances d’Ethiopian Airlines à Addis-Abeba, avant son affectation à Abuja.

Par ailleurs, Senait Ataklet est connue pour sa contribution au développement du tourisme en Ethiopie, dont elle a stimulé le flux touristique grâce à ses forfaits touristiques entrants et sortants, attirant différents types de visiteurs vers des destinations nouvelles et existantes.

Fatine Azghari Vice-présidente, proximité client chez Royal Air Maroc (Maroc)

Fatine Azghari travaille pour Royal Air Maroc depuis plus de 19 ans. Elle a débuté sa carrière en 2002 en tant qu’attachée de direction au département des systèmes d’information, avant de devenir attachée de direction au centre de contrôle des opérations. Elle occupe son poste actuel depuis novembre 2021. Auparavant, pendant 12 ans, elle a été responsable du centre de contrôle des opérations.

Fatine AZGHARI est diplômée de l’institut de formation universitaire et de recherche du transport aérien – Aix Marseille III. Elle est également titulaire d’un certificat en planification du réseau, de la flotte et des horaires de l’Institut de formation et de développement de l’Association internationale du transport aérien (IATA) et d’un certificat en système de gestion de la sécurité de l’IATA.

Mary Mukuna Ntumba, Responsable de la maintenance chez Congo Airways

Depuis mai 2022, Mary Mukuna Ntumba est responsable de la maintenance chez Congo Airways, la compagnie aérienne nationale de la RDC. Auparavant, elle était directrice adjointe de la maintenance/ maintenance des aéronefs B2 chez Congo Airways, après avoir été officier mécanicien/ maintenance des aéronefs B2 dans la même compagnie.
Diplômée en gestion informatique de l’Institut Supérieur de Commerce de Kinshasa, elle a également suivi une formation en maintenance aéronautique.

Brenda Vorster, directrice de l’aéroport George (Afrique du Sud)

Brenda Vorster est la directrice de l’aéroport de George en Afrique du Sud. La ville de George se trouve à mi-chemin entre Le Cap et Port Elizabeth, sur la très populaire Garden Route d’Afrique du Sud. L’aéroport de George accueille désormais plus de 700 000 passagers chaque année. La popularité croissante de la région en tant que destination touristique devrait encore accroître le trafic. L’aéroport de George a reçu six fois le prix de l’aéroport sud-africain de l’année.

Sylvie Zanou, directrice commerciale, Air France à Lomé (Togo)

Actuellement basée à Lomé, au Togo, Sylvie Zanou totalise 26 ans de carrière chez Air France (1995 – 2021). Ce parcours professionnel a été récompensé par deux distinctions : la médaille de Chevalier de l’Ordre National du Mérite (République française) en avril 2018 et la médaille du travail Air France (Décoration pour 20 ans de service) en juin 2015.

Sylvie Zanou a débuté en tant qu’attachée commerciale en 1995, avant d’être promue responsable des ventes, poste qu’elle occupe depuis 2005.

Yacine Kebe, Responsable sécurité, environnement et qualité à l’aéroport de Dakar Blaise Diagne (Sénégal)

Yacine Kebe est responsable sécurité, environnement et qualité à l’aéroport de Dakar Blaise Diagne au Sénégal. Elle est également membre du conseil d’administration de la section africaine du Conseil international des aéroports, où elle est responsable de la stratégie et du développement des programmes et secrétaire des comités régionaux sur les ressources humaines et l’environnement.

Flora Wakolo, ancienne contrôleuse en chef du trafic aérien chargée des opérations dans l’espace aérien kenyan

Jusque fin 2021, Flora Wakolo était la contrôleuse en chef du trafic aérien en charge des opérations dans l’espace aérien kenyan. Elle était basée au siège de l’Autorité de l’aviation civile du Kenya et supervisait les opérations du trafic aérien dans neuf installations des services du trafic aérien (centre de contrôle régional, aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA), aéroport international Moi (MIA), aéroport international Eldoret (EIA), Kisumu, Wilson, Malindi, Wajir et Lokichoggio). Ses fonctions comprenaient la liaison avec d’autres agents de contrôle du trafic aérien en charge des opérations dans les installations afin de s’assurer que le mandat de l’autorité de l’aviation civile, qui consiste à planifier, développer, gérer et exploiter un système d’aviation civile sûr, économiquement durable et efficace au Kenya, soit réalisé.

Au niveau régional, Flora Wakolo a dirigé une équipe d’experts dans le cadre d’une étude de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) sur l’espace aérien supérieur sans discontinuité depuis 2014. Elle a également été un membre active du groupe de travail sur l’analyse des incidents ATS en Afrique (AIAG) et a reçu le prix AIAG 2017 pour sa participation sans faille à l’AIAG depuis sa création. Sa participation active, ses conseils et son leadership dans les sessions de l’AIAG ont grandement contribué à faire de la tâche de l’AIAG un grand succès en réduisant le nombre d’incidents au Kenya, en Afrique et dans l’océan Indien (AFI).

Flora Wakolo a obtenu sa licence de contrôleuse aérienne en 1985. Elle a occupé différents postes, notamment dans les principales stations du Kenya. Elle a également suivi une formation d’administrateur et de coordinateur de mission de recherche et de sauvetage, d’enquêteur sur les accidents et les incidents et d’analyste du système ATM.

Flora Wakolo a réussi à faire reconnaître les femmes dans le contrôle du trafic aérien au Kenya en permettant la modification de certaines réglementations en 2002.

Sarafina Maxwanu, directrice générale de l’ANSSO (Air Navigation Services Safety Oversight) à l’Autorité de l’aviation civile de Namibie

Sarafina Maxwanu est la directrice générale de l’Air Navigation Services Safety Oversight (ANSSO) à l’Autorité de l’aviation civile de Namibie.

Le mandat principal du département ANSSO consiste à superviser les services de la circulation aérienne, la recherche et le sauvetage, les services d’information aéronautique, les services cartographiques, la conception des procédures de vol, les services de communication, de navigation et de surveillance et les services météorologiques aéronautiques. Le département s’assure que ces prestataires de services de navigation aérienne (ANSP) au sein de la région d’information de vol (FIR) de Windhoek maintiennent un système ANS sûr, régulier et efficace et se conforment aux dispositions.

Marianne Séri-Gnoleba Responsable de station Jetex FBO (Fixed Base Operator) Abidjan (Côte d’Ivoire)

Marianne Séri-Gnoleba est Station Manager chez Jetex FBO Abidjan, le premier et exclusif FBO à Abidjan, Côte d’Ivoire. Jetex est un réseau international d’opérateurs de base fixe (FBO), d’assistance en vol, d’assistance au sol et de carburéacteur, disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, avec plus de 30 sites dans le monde.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *