Abrima Erwiah et Rosario Dawson sur la première «Global Goal List» de Vanity Fair

News Portrait

Les deux personnalités figurent sur cette première liste du magazine américain,  qui rend hommage à ceux qui contribuent à la réalisation, d’ici 2030, des 17 objectifs de développement durable des Nations Unies. La liste est établie en collaboration avec l’organisation One Young World, sommet annuel pour les jeunes leaders de demain,surnommé le « Forum de Davos des Jeunes »

En 2013, l’actrice hollywoodienne Rosario Dawson s’est associée à Abrima Erwiah, ancienne responsable du marketing et des communications mondiales de l’entreprise de luxe italienne Bottega Veneta, pour lancer Studio 189, une entreprise sociale de mode basée au Ghana et aux États-Unis. Objectif :promouvoir la mode africaine et d’inspiration africaine.

L’entreprise a sa propre marque et soutient d’autres marques de fabrication artisanale, en vue de promouvoir la création d’emplois et de former les communautés aux techniques artisanales africaines traditionnelles, telles que le Batik à la main et le tissage de Kente. En 2018, la marque a reçu le « Lexus Fashion Award » du Council of Fashion Designers of America pour sa contribution exceptionnelle à la mode durable.

Studio 189 a été sélectionné comme marque émergente africaine lors du Design Indaba dans le cadre de l’exposition «Africa is Now» et participe à plusieurs Fashion Weeks à travers le monde.

Experte internationale de la mode et du luxe

Abrima Erwiah est née et a grandi à New York. Elle parle anglais, français et italien. Elle vit actuellement entre les États-Unis et le Ghana et a également vécu en Italie et en Ouganda.

Elle est détentrice d’un diplôme en finance et commerce international de la NYU Stern School of Business et une maîtrise de la NYU Gallatin School of Individualized Study, spécialisée dans les implications économiques et sociales des produits de luxe en Afrique.

Elle a plus de 16 ans d’expérience dans la mode et le luxe. Elle a été directrice mondiale du marketing et de la communication chez Bottega Veneta, une entreprise de produits de luxe appartenant au groupe Kering (ex-groupe Gucci / PPR), où elle est restée pendant près de dix ans. Elle a également occupé des postes chez Hermes / John Lobb, Bureau Betak et Cesare Paciotti.

En 2012, elle a été nommée directrice du marketing et des communications par la Fondation Kering pour la dignité et les droits des femmes, au sein d’AFRIpads, une organisation basée en Ouganda et qui fabrique des serviettes hygiéniques abordables et lavables pour aider à réduire l’absentéisme scolaire des filles à l’école quand elles ont leurs règles, principalement dans les zones rurales.

C’est son intérêt pour le développement social et économique qui l’a amenée au Ghana avec la création de studio 189, qu’elle a co-fondé avec l’actrice Rosario Dawson. Elle y est directrice de la création. Studio 189 collabore également avec l’Ethical Fashion Initiative, un programme phare du Centre du commerce international, une agence conjointe des Nations Unies et de l’Organisation mondiale du commerce.

Ethical Fashion Initiative connecte les plus grands talents de la mode du monde à des artisans marginalisés – en majorité des femmes – d’Afrique de l’Est et de l’Ouest, d’Haïti et de Cisjordanie. Active depuis 2009, l’Initiative permet aux artisans vivant dans la pauvreté urbaine et rurale de se connecter à la chaîne de la mode mondiale.

La mode comme changement social

Studio 189 se donne ainsi pour mission d’utiliser la mode en tant qu’agent de changement social et cherche à fournir une plate-forme permettant de promouvoir la mode d’inspiration africaine dans divers projets, tels que des événements et projets médiatiques et culturels.

Studio 189 édite un magazine en ligne, propose des services de marketing et de communication et crée une collection de mode en partenariat avec des artisans locaux, appelée Fashion Rising. Cette dernière est une collection de vêtements de mode créés pour appuyer « One Billion Rising de V-Day», un mouvement mondial fondé par Eve Ensler (Auteure de la célèbre pièce de théâtre les monologues du vagin) pour mettre fin au viol et à la violence sexuelle à l’égard des femmes.

L’objectif est de sensibiliser la population en créant des entreprises artisanales et de mode durables. La création de studio 189 et l’idée de Fashion Rising ont pris forme à la suite du voyage de Rosario Dawson, Abrimah Erwiah avec V-Day en février 2011, à travers le Kenya, le Burundi, le Rwanda et à Bukavu en République démocratique du Congo pour .

The Studio 189 spring 2019 collection is modeled during Fashion Week in New York, Monday, Sept. 10, 2018. (AP Photo/Richard Drew)

Abrima Erwiah a travaillé dans tous les domaines du marketing de la mode et du luxe, notamment la publicité, les services de rédaction, les services de création, la production, les communications numériques / commerce électronique, les défilés de mode, etc.

Elle organise régulièrement des ateliers à l’université de Radford au Ghana et a été professeur invité à NYU à New York, à l’Alliance Française à Kampala pour la Journée internationale de la femme et à l’université du Ghana.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *