Sénégal : Nafissatou Diouf, 22 ans, co-fondatrice du « Passeport de santé » Senvitale

News Tech

La jeune sénégalaise figurait parmi les participantes de la première édition africaine de la journée de la femme digitale, organisée le 13 juin dernier à Dakar.

Senvitale « Passeport universel de santé », une start-up composée de 10 personnes et lancée en 2017,numérise les données médicales des patients grâce à un  système de QR code, des code-barres, intégré à une carte, à un bracelet, ou encore à un pendentif. Les médecins peuvent ainsi instantanément accéder aux données médicales des patients en scannant le QR code.

Senvitale, accessible depuis smartphones, tablettes et ordinateurs facilite aussi la prise en charge en cas d’urgence et permet également aux patients de gérer leurs rendez-vous médicaux.

L’idée, explique Nafissatou Diouf, est de faciliter le travail des médecins et des urgentistes qui peuvent ainsi agir plus rapidement. Les informations sécurisées sont disponibles en langues locales et internationales.

Diplômée en industrie chimique et agroalimentaire , Nafissatou Diouf a eu l’idée de lancer sa start-up après avoir perdu sa tante, suite à une erreur de traitement, une réaction allergique mal prise en charge. .

En mars dernier, SenVitale a remporté l’édition 2018-2019 du Prix « Total Startupper of the Year » et également celui de Coup de Coeur feminin du jury, de la compétition, organisée par l’entreprise Total au Sénégal.

« Passeport Universel de Santé, avec SenVitale, soyez l’acteur principal de votre santé au cœur du système médical. Vos informations vitales sont désormais accessibles instantanément oú que vous soyez via des solutions sécurisées à la pointe de la technologie et adaptées à chacun », explique la start-up sur son site.

Scan de Senvitale

Le passeport santé SenVitale est donc une start-up qui évolue dans le monde la santé numérique et qui permet d’avoir accès à des informations vitales à tout moment via des technologies de hautes performances: QR codes portatifs disponibles sous formes de cartes, bracelets, tickets et pendentifs. Un scan permet d’accéder à la fiche d’urgence, au dossier médical numérisé disponible en plusieurs langues, de prendre et gérer ses rendez-vous médicaux.

L’objectif ultime, explique-t-on, est de mettre à disposition de chaque sénégalais, un carnet de santé numérique SenVitale et viser par la suite toute la population mondiale.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *