Airtel Afrique recrute 8 banques pour son entrée à la bourse de Londres

News

La filiale africaine de Bharti Airtel a annoncé le lundi 26 novembre la nomination de huit banques internationales pour travailler sur son plan initial d’offre publique (IPO). Les banques sélectionnées sont JP Morgan, Citigroup, BofA Merrill Lynch, Absa Group Limited, Barclays Bank PLC, BNP Paribas, Goldman Sachs International et Standard Bank Group.

L’entrée en bourse d’Airtel Afrique est évaluée à hauteur de 8 milliards de dollars.

En prévision de cette entrée en bourse, Airtel Africa a levé, le 24 octobre dernier, 1,25 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros) via un groupe de six investisseurs internationaux, à savoir la société de capital-investissement américaine Warburg Pincus, le fonds souverain de Singapour Temasek, l’opérateur mobile singapourien Singtech, la holding japonaise SoftBank.

La levée de fonds, réalisée à travers l’émission de nouvelles actions, valorise l’entreprise à 4,4 milliards de dollars. La somme servira à réduire la dette d’Airtel Africa, qui s’élève actuellement à 5 milliards de dollars, et à financer la croissance de ses activités en Afrique.

Airtel Africa est présent dans 14 pays en Afrique, avec les principaux marchés dans les pays comme l’Ouganda, la Tanzanie, le Rwanda, le Malawi, la République démocratique du Congo, le Gabon, le Kenya et Madagascar.

Au cours du dernier trimestre clos le 30 septembre 2018, le chiffre d’affaires d’Ateltel Africa a augmenté de 10,8% par rapport à l’année précédente, à taux de change constants, grâce notamment à la croissance des transactions de données et d’Airtel Money. La marge bénéficiaire de la société avant intérêts, impôts et amortissements s’est accrue de 37,2% à 37,1% par rapport à l’année précédente.

Selon Airtel, le trafic de données mobiles, au cours de la période allant de juillet à septembre, a augmenté de 53% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 89 milliards de mégaoctets. En outre, le nombre de clients de données a augmenté de 32,1% pour atteindre 27,1 millions, tandis que la base de clients Airtel Money a augmenté pour atteindre 12,9 millions, augmentant la valeur totale des transactions sur la plate-forme de 31% à 6,3 milliards de dollars, a annoncé la société.

En 2017, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 3,036 milliards de dollars US, en progression de 4,9% comparés aux 2,894 milliards de dollars US de 2016.

En outre, la société a vu son nombre de client croître de 16,3% passant de 76,7 millions de personnes en 2016 à 89,3 millions de personnes au terme de l’année 2017 achevée le 31 mars 2018. Ces utilisateurs ont généré un total de 159,5 milliards minute d’appel, en progression de 18,5% comparé à l’année dernière.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *