Matshepo More, 36 ans, nommée CEO ad intérim du plus grand gestionnaire d’actifs en Afrique

News Top Manager

La sud-africaine prend la tête de la Public Investment Corporation (PIC), organisme public d’Afrique du Sud, créé en 1911, et qui gère des actifs évalués à près de 150 milliards d’euros et toujours en constante augmentation.

Avant sa nomination par le conseil d’administration, Matshepo More était « Chief Financial Officer » et « Executive Director » de PIC. Elle remplace l’ancien CEO Dan Matjila, qui a démissionné le vendredi 23 novembre. Elle avait déjà été nommée CEO ad intérim en 2014 à l’âge de 32 ans.

Avant de rejoindre PIC, Matshepo More a travaillé chez Deloitte, spécialisé dans les institutions financières. Au cours cette période, elle a détachée au bureau de Deloitte à New York pendant quatre mois pour gérer une grande société de gestion d’actifs. A son retour en Afrique du Sud, elle a été promue au poste d’ « Audit Manager ».

 

En 2009, elle quitte Deloitte pour rejoindre PIC , où elle a été nommée « Finance Manager ». En 2011, elle devient « Chief Financial Officer » de PIC, responsable de tout l’aspect financier de la société. Elle veille notamment à ce que PIC se conforme à la Loi sur la gestion des finances publiques (PFMA), qui régit la gestion financière de toutes les entités publiques du gouvernement national sud-africain et des gouvernements provinciaux.

Comptable agréé, Matshepo More est diplômée en « Business Siences », option Finances et possède également un diplôme en théorie de la comptabilité. Elle est également membre du Financial Reporting Standards Council, un organe statutaire chargé de publier des normes d’information financière en Afrique du Sud.

Matshepo More est membre de plusieurs comités au sein de PIC: PIC Investment Committee; PIC Property Fund Investment Panel; PIC Private Equity, Priority Sector and Small Medium Enterprises Fund Investment Panel; PIC Social and Economic Infrastructure and Environmental Sustainability Fund Investment Panel ainsi que de PIC Information, Communication and Technology Governance Committee

Elle est aussi membre de plusieurs conseils d’administration : Pareto Limited ; BVI (Pareto) Limited (non active) ; International Airport South Africa ; Delta Africa Holdings ; la Société de développement industriel SOC Ltd et aussi membre du Board of Business Venture Investments No 1780 (Pty) Ltd (Non active).

PIC gère des fonds pour le compte d’un certain nombre d’institutions sud-africaines liées à l’État, le plus important étant le fonds de pension des employés du gouvernement (GEPF). Bien que PIC soit la propriété exclusive du gouvernement sud-africain, l’organisme fonctionne comme tout gestionnaire d’actifs du secteur privé. Son objectif est de générer des revenus pour ses clients tout en contribuant au développement socio-économique au sens large.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *