Angleterre: Nataliey Bitature,31 ans, va recevoir un diplôme Honoris Causa de l’université de Keele

News Portrait

Originaire de l’Ouganda, où elle vit et travaille, Nataliey Bitature recevra ce diplôme honorifique lors de la cérémonie de remise des diplômes d’hiver de l’université de Keele à la fin de ce mois de janvier. Elle est décrite par l’université, où elle a fait ses études, comme l’une des jeunes les plus brillantes en Afrique.

Diplômée en gestion d’entreprise et en éducation de l’université de Keele, Nataliey Bitature est directrice de cabinet du groupe ougandais Simba, un conglomérat de sociétés couvrant 8 secteurs : hôtellerie, voyages, énergie, télécommunications, médias, éducation (université), pétrole et immobilier (Proteas Hotels), ainsi qu’une Fondation. Elle supervise les opérations de tout le groupe et de la Fondation. Le groupe appartient à son père Patrick Bitature, l’un des hommes les plus riches de l’Ouganda.

Elle est également la co-fondatrice et CEO d’EnerGrow, une société de financement d’actifs, fondée en janvier 2018 et basée à Kampala, en Ouganda, qui dessert le marché est-africain. Energrow est spécialisée dans le financement d’actifs énergétiques productifs et accorde des prêts aux petites et moyennes entreprises (PME) dans les zones rurales et périurbaines.

Après avoir obtenu son diplôme de Keele, Nataliey Bitature a fréquenté la Hult Business School de San Francisco, où elle a obtenu un MSc en entrepreneuriat social. Pendant ce temps, elle a cofondé l’entreprise sociale Musana Carts – une entreprise qui crée des chariots de vente conçus pour les micro-entrepreneurs à travers l’Ouganda.

Le Musana Cart est livré avec ce dont tous les vendeurs de rue ont besoin en Afrique: un poêle écologique, des ampoules et des chargeurs de téléphone alimentés par un panneau solaire. L’entreprise offre également un accès à des formations sur le financement, les affaires  ainsi qu’une licence commerciale.

Musana Carts s’est depuis associé à Coca-Cola, à la Fondation Rockefeller, à la Mastercard Foundation et à Ideo.org, une organisation qui conçoit des produits et services aux côtés d’organisations qui s’engagent à créer un monde plus juste et inclusif.

 

Autonomiser les femmes

Par ailleurs, après avoir travaillé avec des jeunes femmes dans les zones urbaines et rurales de l’Ouganda, Nataliey Bitature a lancé une initiative appelée «HER», un programme communautaire en ligne dans lequel les jeunes femmes d’affaires sont dotées à la fois de compétences commerciales et de compétences pratiques conçues pour les aider à se développer dans leur entreprise et leur vie.

Nataliey Bitature a également été invitée à parler au Programme des Nations Unies pour le développement, au Fonds des Nations Unies pour la population, au Rotary International et à l’Organisation internationale du Travail, pour plaider en faveur de l’autonomisation des jeunes et des femmes.

Nataliey Bitature a déclaré: «Mon parcours à Keele a été fantastique et m’a vraiment aidé à me développer à la fois personnellement et professionnellement. L’expérience et les connaissances que j’ai acquises de mon double diplôme avec spécialisation étaient incomparables. J’ai pu étudier le japonais et l’astrologie parallèlement à mes principales études et j’ai appris différentes expériences éducatives dans les pays en développement – ce qui m’a vraiment aidé lorsque j’ai commencé ma carrière. »

 

Le professeur Trevor McMillan, vice-chancelier de l’université de Keele, a déclaré: «Nous sommes très fiers de compter Nataliey parmi les anciennes étudiantes de l’université de Keele et je suis ravi de lui souhaiter la bienvenue. Ses réalisations sont remarquables et c’est un plaisir de décerner à Nataliey cette prestigieuse distinction pour sa carrière exceptionnelle et son engagement à soutenir les femmes dans les affaires. Nataliey est une entrepreneure inspirante et un digne modèle pour nos étudiants. Nous avons hâte de l’accueillir à notre cérémonie de remise des diplômes pour aider à célébrer les réalisations de tous nos diplômés. « 

Nataliey Bitature a été reconnue parmi les jeunes les plus brillants d’Afrique par Forbes «30 Under 30», et le Forum économique mondial l’a classée parmi les 5 meilleurs innovateurs africains.

La Semaine Type de Nataley Bitature (Interview Accordée au Daily Monitor)

Lundi

Je me réveille généralement vers 8h tous les jours, sauf si je dois assister à un petit-déjeuner de travail. La première chose que je fais est d’allumer la radio pour suivre l’actualité et la musique pendant que je m’habille.

Sur le chemin du travail, je réponds à des courriels urgents. Ma journée se déroule normalement de 10 h à 18 h et se caractérise par une succession de réunions. En tant que directrice de cabinet, je m’occupe de toutes les différentes sociétés du groupe, dont l’hôtel. À 13h, j’ai un déjeuner de travail car je n’aime pas prendre de pause avant 18h.

Le soir, je passe du temps à assister à des événements ou à répondre à des invitations pour donner un discours. Je rentre habituellement à 22 heures ou 23 heures. Une fois rentrée chez moi, je choisis ce que je porterai le lendemain, pour éviter d’être stressée le matin. J’examine les rapports en préparation pour le lendemain. Avant de me coucher, je lis un chapitre d’un livre et médite sur la façon dont j’ai passé la journée. Un jour typique, je vais au lit à 2h du matin.

Mardi:

Mes tâches en semaine sont à peu près les mêmes. Cependant, lorsqu’une nouvelle entreprise est créée, je travaille extrêmement dur. Parfois, nous travaillons jour et nuit. Je profite des mardis soirs pour prendre des nouvelles de mes frères et sœurs, mes amis ou assister à n’importe quel événement de la semaine.

Mercredi Jeudi:

Je suis actuellement en train de suivre un cours de formation des cadres en ligne à l’Université Harvard et j’assiste à des conférences en ligne deux fois par semaine. Je passe la majeure partie de ces deux jours à travailler sur des devoirs, des cours, à lire, à rechercher et à faire des présentations. C’est un cours de trois mois mais je dois jongler avec le travail et prendre du temps pour le cours aussi.

Vendredi:

Je tourne des vidéos le vendredi et cela demande beaucoup de préparation et de planification.Parfois, le tournage se fait sur le terrain . Je tourne des vidéos professionnelles pour promouvoir les entreprises et les marques à la télévision et sur les réseaux sociaux. Chaque vendredi, je soumets un rapport complet à mon superviseur avec une mise à jour des tâches accomplies au cours de la semaine, des approbations à faire et des différentes idées et résolutions faites par le personnel tout au long de la semaine.

Samedi:

C’est ma journée de repos. Je passe également la journée à faire du shopping et à rendre visite à des amis que je n’ai pas rencontrés depuis longtemps. Je voyage aussi beaucoup pour travailler en dehors de l’Ouganda. J’assiste à des réunions de développement et achète des articles pour nos entreprises. Je voyage pour assister à des conférences d’affaires afin d’ évaluer la façon dont les autres entreprises font des affaires et tirer des leçons pour améliorer le fonctionnement de nos entreprises dès que je rentre .

Dimanche:

C’est le jour pour se détendre de l’agitation de la semaine. J’apprécie les repas du dimanche avec mes parents ou ma grand-mère. Parfois, je vais au cinéma avec mes frères. Je passe également du temps seule, à planifier des tâches avant la semaine. Je passe également en revue ce que je dois savoir de mon équipe et je fixe les délais. Habituellement le dimanche, je corrige chaque petit détail de mes programmes de la semaine

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *