Suède: « Green Nettle Textile » lauréate du « Global change award » de H&M

Culture & Lifestyle News

L’entreprise fait partie des 5 lauréats 2019 de ce prix de la mode durable organisé par la Fondation H&M, en collaboration avec le cabinet de conseil en gestion Accenture et le KTH Royal Institute of Technology de Suède. Les prix ont été décernés le 3 avril dernier à l’Hôtel de ville de Stockholm en Suède.

Green Nettle Textile, via son projet «  Sustainable Sting », conçoit des « écos tissus », des fibres textiles fabriquées à partir d’orties.

Dans le cadre de ce concours, l’entreprise a remporté 150 000 dollars sur les 1,1 million de dollars qui étaient en jeu. Green Nettle a remporté le prix avec quatre autres entreprises du Royaume-Uni, du Pérou de l’Allemagne et de la Suisse.

Le projet « The Loop Scoop » de l’entreprise circularfashion (Allemagne), qui a reçu 300.000 euros, donne des informations aux designers sur les matériaux, mais aussi les coupes et les procédés à utiliser pour optimiser la conception ainsi que la fin de vie et le recyclage d’un produit.

Pour sa part, l’entreprise suisse Dimpora a remporté 250.000 euros pour son invention « Sane Membrane », une membrane biodégradable conçue à partir de minéraux pour fabriquer notamment des vêtements outdoor.

De son côté, l’entreprise Petit Pli (Royaume-Uni) a conçu « Clothes that Grow », une série de vêtements qui s’élargissent en même temps que l’enfant grandit. Objectif : réduire le nombre de vêtements nécessaires pour vêtir un enfant lors de ses trois premières années.

Quant à l’entreprise « Le Qara » du Pérou, elle propose du cuir vegan et biodégradable conçu en laboratoire. La société s’appuie sur les propriétés des fruits et fleurs pour développer, créer, en laboratoire à partir de microorganisme, un matériau dont l’apparence et le toucher s’apparentent au cuir. Les formats développés sont créés pour répondre aux besoins de l’industrie.

En dehors de l’appui financier, les cinq entreprises bénéficieront également d’un programme de mentorat et de développement de leur projet en partenariat avec Accenture et le KTH Royal Institute of Technology. Ce programme les mènera sur des marchés comprenant la Suède, Hong Kong et les États-Unis.

Cette année, le concours a reçu 6 640 inscriptions en provenance de 182 pays, avec une augmentation considérable des entrées en provenance des marchés émergents. Le Nigeria, le Ghana, le Kenya et l’Afrique du Sud étaient parmi les 10 premiers pays à avoir soumis des candidatures.

Au Kenya, les orties sont également utilisée à des fins nutritionnelles et médicinales. Après que le Kenya Bureau of Standards a certifié la plante en 2009, les agriculteurs kényans ont commencé à parier sur ses nouvelles capacités commerciales. Green Nettle Textile est en train de prolonger ce dynamisme, dans l’espoir de développer l’usine dans plusieurs zones afin de créer une alternative écologique au tissu conventionnel et de générer des revenus pour les agriculteurs.

L’ortie, dont la culture s’adapte à des terrains difficiles, peut être utilisée pour créer un matériau responsable, dans la lignée du lin. Selon Green Nettle Textile, les résidus du procédé de fabrication peuvent être utilisés pour fabriquer du papier ou des colorants pour la teinture. Avec le prix, l’entreprise compte acquérir des machines et investir dans les personnes pour faire fonctionner ces machines.

Le Global Change Award a été lancé en 2015 par la Fondation H&M, en faveur d’une industrie de la mode plus durable.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *