Ethiopian Airlines a dépassé, pour la première fois, la barre de 10 millions de passagers

News

Tewolde Gebremariam, CEO d’Ethiopian Airlines, a présenté, le vendredi 10 août dernier, les résultats de l’entreprise pour l’année fiscale 2017/2018. La compagnie nationale éthiopienne a enregistré un bénéfice net de 233 millions de dollars, plus de 4 millions par rapport à l’année dernière et a réalisé un chiffre d’Affaires de + 43% par rapport à l’exercice précédent pour atteindre 3.21 milliards de dollars. La compagnie dispose actuellement de 100 avions, avec en juin dernier la réception du Dreamliner B787-9.

A ce sujet, entre 2017 et 2018, Ethiopian Airlines a acquis 14 nouveaux avions soit un avion par mois, l’objectif étant d’avoir 200 avions d’ici 2025. Ethiopian Airlines opère actuellement sur 21 lignes domestiques et 116 destinations internationales sur les cinq continents. Huit lignes internationales ont été ouvertes durant l’exercice 2017/18 : Genève (Suisse), Chicago (États-Unis), Bahreïn, Kaduna (Nigéria), Buenos Aires (Argentine), Kisangani et Mbuji-Mayi (République démocratique du Congo) et Nosy-Be (Madagascar). Par ailleurs, en dehors des vols, le service de fret de l’entreprise a également augmenté de + 18% pour atteindre 400 339 tonnes.

Une compagnie qui « sauve » d’autres transporteurs aériens

Le succès d’Ethiopian Airlines permet aujourd’hui à l’entreprise d’aller à la rescousse de compagnies aériennes d’autres pays en Afrique. Ainsi, elle devrait lancer Chadian Airlines et Guinea Airlines plus tard cette année grâce à deux joint-ventures avec les gouvernements tchadien et guinéen respectivement. Ethiopian Airlines détiendra une participation de 49% dans chacun des transporteurs, les gouvernements détenant les 51% restants. La compagnie aérienne va également créer le nouveau transporteur, Ceiba Intercontinental, dans le cadre d’une joint-venture avec la Guinée équatoriale.

Ethiopian Airlines détient déjà 45% de Zambian Airways qui devrait être relancée en octobre après plus de deux décennies. La compagnie éthiopienne exploite déjà Asky Airline, basée au Togo, où elle détient une participation de 40%, et possède également 49% de Malawian Airlines du Malawi. Ethiopian Airlines est également en pôle position pour pour mettre en place et gérer « Nigeria Air », le nouveau transporteur national du Nigeria. L’entreprise a également conclu des contrats de maintenance avec Arik Air, la plus grande compagnie aérienne privée du Nigeria et Medview Airline (Nigeria). Au Mozambique, le transporteur envisage de créer une filiale, Ethiopian Mozambique Airlines et au Ghana, est en pourparlers avec les autorités pour démarrer des vols directs entre Accra et Londres.

La plus grande société de logistique en Afrique

Sur un autre registre, le 27 juillet dernier, Ethiopian Airlines et le groupe de logistique allemand DHL Global Forwarding, premier fournisseur international de services de fret aérien, maritime et routier, ont signé un accord de joint-venture pour créer « DHL-Ethiopian Airlines Logistics Services Ltd » », la plus grande société de logistique en Afrique qui sera basée en Éthiopie et qui ciblera le marché africain. Ethiopian Airlines sera majoritaire dans cette coentreprise. Par ailleurs, Ethiopian airlines dispose de la meilleure académie d’aviation sur le continent et l’une des meilleures au monde.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *