Google étend en Afrique son programme de résidence sur l’intelligence artificielle

News Tech

Généralement organisé dans la Bay Area (Mountain View et San Francisco), ainsi qu’à New York, Cambridge (Massachusetts), à Montréal et Toronto (Canada), le programme de résidence sera organisé en 2019, à Seattle (État de Washington), à Accra (Ghana), à Tel Aviv (Israël) et à Zurich (Suisse).

Le programme de résidence de Google AI (anciennement connu sous le nom de programme de résidence Google Brain) est un programme de 12 mois, conçu pour faire progresser une carrière dans la recherche en apprentissage automatique. L’objectif de la résidence, explique Google, est d’aider les résidents à devenir des chercheurs en IA productifs et performants.

Les résidents, indique Google, seront placés en fonction de leurs intérêts, de leur projet, de leur emplacement et des besoins de l’équipe. Tous sont censés travailler sur le site. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 28 janvier 2019. L’ équipe de Google examinera les demandes sur une base continue et les entretiens débuteront en novembre 2018. Le programme de résidence de Google AI aura trois dates de début sur cinq mois, de juin à octobre 2019. Les dates exactes restent à déterminer, fait-on savoir.

Collaborer avec les scientifiques de Google et d’Alphabet

Dans le cadre de ce programme, explique Google, les résidents collaborent avec d’éminents scientifiques de différentes équipes d’IA de Google et d’Alphabet (Maison mère de Google) travaillant sur des applications et des problèmes d’apprentissage automatique. Les résidents ont la possibilité de tout faire, fait-on savoir, de la recherche fondamentale à la fourniture de produits et services utilisés par des milliards de personnes.

Les résidents sont également encouragés à publier leurs travaux en externe. Les candidats du monde entier sont invités à postuler, même s’ils ont une expérience de recherche dans un autre domaine (par exemple, interaction homme-machine, mathématiques, physique, bioinformatique, etc.) et veulent appliquer l’apprentissage automatique à ce domaine, ou avoir une expérience de recherche limitée mais un fort désir d’apprendre davantage.

Les étudiants actuels devront obtenir leur diplôme (BS / MS / PhD) avant le début de la résidence. Par ailleurs, précisent les organisateurs,si un candidat requiert une autorisation de travail pour un emplacement, Google explorera les options disponibles au cas par cas.

Par ailleurs indique Google, le candidat doit démontrer une maîtrise de la programmation et des cours préalables (par exemple, apprentissage automatique, interfaces ou applications centrées sur l’utilisateur, informatique des données, analyse mathématique). « Cela peut être démontré par des liens vers des projets open-source, des performances notables dans des concours, des publications et des articles de blog, ou des projets présentant la mise en œuvre d’un ou plusieurs nouveaux algorithmes d’apprentissage », précise Google.

En Résumé

Responsabilités

Travailler avec des mentors de recherche pour formuler des projets de recherche et / ou de nouvelles applications d’apprentissage automatique.

Effectuer des recherches et les publier sur des sites compétitifs.

Implémentez des algorithmes, des expériences et / ou des interfaces homme-machine en utilisant des frameworks tels que TensorFlow.

Apprendre et comprendre un grand nombre de recherches sur les algorithmes d’apprentissage automatique.

Qualifications

Qualifications minimales:

Licence ou expérience pratique équivalente dans un domaine des STIM telles que l’informatique, les mathématiques ou les statistiques.

Cours complet en statistiques, algorithmes, calcul, algèbre linéaire ou probabilité (ou leur équivalent).

Expérience avec un ou plusieurs langages de programmation à usage général, comprenant entre autres: Python ou C / C ++

Expérience en apprentissage automatique; ou des applications de l’apprentissage automatique à la PNL, à l’interaction homme-machine, à la vision par ordinateur, à la parole, aux systèmes informatiques, à la robotique, aux algorithmes, à l’optimisation, à l’apprentissage sur appareil, aux réseaux sociaux, à l’économie, à la recherche d’informations, au journalisme ou aux soins de santé.

Qualifications souhaitées:

Expérience de recherche en apprentissage automatique ou en apprentissage approfondi (par exemple, liens vers des travaux en open source ou liens vers de nouveaux algorithmes d’apprentissage).

Expérience de projet en open source qui démontre les capacités et les intérêts en programmation, en mathématiques et en apprentissage automatique.

Le programme de résidence de Google AI a été créé en 2015 dans le but de former et de soutenir la prochaine génération de chercheurs en apprentissage approfondi. Ce dernier un ensemble de méthodes d’apprentissage automatique tentant de modéliser avec un haut niveau d’abstraction des données grâce à des architectures articulées de différentes transformations non linéaires souhaitée.

Ces techniques ont permis des progrès importants et rapides dans les domaines de l’analyse du signal sonore ou visuel et notamment de la reconnaissance faciale, de la reconnaissance vocale, de la vision par ordinateur et du traitement automatisé du langage.

Pour postuler, il est important d’avoir une adresse mail Google.

Les candidatures sont à déposer ici https://careers.google.com/jobs#!t=jo&jid=/google/google-ai-resident-2019-start-fixed-term-accra-ghana-4423140666&

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *