Kenya : la Cheffe Maliha Mohammed bat le record du monde du marathon culinaire

Culture & Lifestyle News

Le dimanche 18 août au Kenya Bay Beach Hotel à Mombasa, elle a fini de cuisiner 400 plats en 75 heures et 3 minutes. Maliha Mohammed, 36 ans et mère de deux enfants, devrait être inscrite dans le Guinness des records d’ici deux semaines.

Elle est la première personnalité africaine à battre le record du monde de 68 heures, 30 minutes et 01 secondes, détenu jusque là par Rickey Lumpkin II des États-Unis, à Los Angeles, en Californie, depuis le 7 avril 2018. En 2017, le chef indien Vishnu Manohar avait réalisé la performance en 53 heures , tandis que Benjamin J. Perry avait cuisiné pendant 40 heures en 2014.

Maliha Mohammed a commencé à cuisiner le jeudi 15 août à 10h et a terminé la compétition le dimanche 18 août à 13h03, atteignant 75 heures et 3 minutes. Elle a déclaré qu’elle ne se reposait que pendant 30 minutes après chaque 12 heures de cuisson non-stop. «L’épreuve a été fatigante. Mes jambes me font très mal, mes yeux me font mal à cause du manque de sommeil, mais je suis reconnaissant d’avoir réalisé cela », a déclaré Maliha à un média kényan.

«Je vais continuer à perfectionner mes compétences en cuisine et je suis impatient de dépasser ce record à l’avenir. J’encourage les jeunes de différents talents à viser le ciel et à montrer au monde ce qu’ils ont à offrir », a déclaré la cheffe, ajoutant qu’elle tenait à présenter les plats kényans au monde, en particulier la cuisine swahili.

Chef autodidacte, Maliha Mohammed, qui travaille pour une ong locale, a préparé 400 plats, comprenant des plats kényans et des plats internationaux notamment plus de 10 types de pizzas. Elle a également cuisiné du mandazi, du biryani, du chapati, des haricots à la noix de coco, du poulet periperi, du githeri, du mukimo, du poisson frit, du bacon et du jus ainsi que le poulet coréen Bulgogi.

La plupart de ces plats ont été offerts aux refuges et aux orphelinats, dans le cadre de son initiative de sensibilisation et de nourrir les moins fortunés de Mombasa.

Détermination et passion

Ravie mais très fatiguée après ce marathon culinaire, Maliha Mohamme a déclaré avoir réussi cette performance grâce à sa détermination et à sa passion pour la cuisine. Elle a déclaré que sa quête pour battre le record du monde avait commencé l’année dernière, lorsqu’elle avait posé sa candidature, mais qu’en raison d’un manque de soutien financier, elle avait dû se retirer à la dernière minute.

Avec sa fille

L’an dernier, Maliha Mohammed n’a réussi à réunir que 15 000 shillings kényans (131 euros) par l’intermédiaire d’amis et de sympathisants, ce qui n’a pas suffi pour prendre part au concours. Elle avait besoin d’une personne pour filmer sa performance pendant 75 heures, d’assistants pour l’aider à préparer les repas, d’un photographe, de la nourriture et d’autres commodités qu’elle était censée utiliser pour la cuisine, notamment de la farine, de l’huile, du gaz.

En décembre 2018, elle a présenté une nouvelle candidature à Guinness Book et ils ont répondu en avril dernier que son offre avait été acceptée.Elle a pu ainsi obtenir le soutien de l’entreprise Pwani Oil Products Limited, qui lui a fourni de l’huile de cuisson et d’autres produits essentiels nécessaires à ses recettes. En outre, l’entreprise Sea Gas Limited a accepté de lui fournir du gaz de cuisine.

Deux séances d’entraînement préalables

Maliha Mohammed s’est entraînée avant de réaliser ce record. En mai de cette année, elle a préparé 100 recettes en 36 heures sans interruption à l’université technique de Mombasa. Plus tard en juillet, elle a préparé 200 repas pendant 54 heures. Elle disposait d’une équipe de soutien de 40 personnes travaillant par équipes de 10 chaque neuf heures.

Le directeur commercial de Pwani Oil Products Limited, Rajul Malde, a déclaré que Maliha Mohammed a contribué à faire connaître un peu plus le Kenya dans le monde.

«Nous pensons que les recettes que Maliha a préparées seront désormais présentées dans le monde entier. Maliha sera convoquée à de nombreuses réunions à l’étranger pour présenter son talent. Les touristes qui viennent au Kenya voudront aussi goûter aux recettes de Maliha », a déclaré Rajul Malde, cité par les médias locaux.

Maliha Mohammed rejoint d’autres kényans qui ont figuré dans le livre des records Guinness, notamment les athlètes Tegla Lorupe, Paul Tergat, Daniel Komen et Samuel Wanjiru.

Un autre Kényan figurant sur la liste mondiale des records est Joseph Love qui, en 1992, a pu traire 30 vaches à la main en 24 heures.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *