L’avocat d’affaires NJ Ayuk lance des services juridiques sur demande en Afrique

News Portrait

Originaire du Cameroun, il est le fondateur et CEO du cabinet juridique panafricain Centurion qui vient d’acquérir « IMANI – Avocats sur demande », le premier service d’avocats à la demande à grande échelle en Afrique, qui avait été lancé en 2016 en Afrique du Sud.

L’acquisition d’Imani-Avocats sur demande permet à Centurion Law Group d’offrir désormais des services légaux panafricains flexibles, plus efficaces et à des coûts plus compétitifs. Ces services seront proposés au public via CenturionPlus, une division de Centurion.

Ainsi, les clients à travers l’Afrique peuvent choisir à partir d’un réseau d’environ 190 avocats soigneusement sélectionnés pour leur fournir des services juridiques temporaires ou pour la durée d’un projet donné.

Selon NJ Ayuk, les services juridiques sur demande ont transformé l’industrie du droit aux États Unis, au Canada, en Europe et dans certaines parties de l’Asie . « Nous sommes confiants que grâce à notre considérable investissement en technologie et ressources humaines, ce modèle trouvera le même succès en Afrique », a déclaré le CEO de Centurion Law Group.

Pour ce dernier, ce modèle fournit aux compagnies africaines, sociétés nationales et départements légaux, un moyen abordable d’accéder aux meilleurs avocats en Afrique et dans la diaspora. En outre,a-t-il précisé, les services légaux flexibles sont aussi adaptés aux investisseurs étrangers cherchant à faire des affaires en Afrique. A cet effet, a-t-il expliqué, CenturionPlus les connecte avec des avocats qui peuvent les aider à naviguer dans les différents régimes fiscaux, réglementaires et de litige, ainsi que dans les différentes obligations de contenu local qu’ils rencontreront tout en minimisant leurs frais légaux.

Selon NJ Ayuk, les clients qui choisissent les services sur demande au lieu d’une représentation légale traditionnelle sont assurés du même niveau d’expertise qui a fait la réputation de Centurion.  En outre, a-t-il fait savoir, Centurion s’est toujours différencié par sa capacité à conclure des affaires et à être panafricain et pro-africain. « Notre stratégie de croissance fonctionne bien grâce à une forte collaboration avec des cabinets juridiques américains, anglais et européens. Le marché africain a tellement changé que nous offrons désormais du travail a nos homologues européens là où les compétences manquent en Afrique »,a déclaré le CEO de Centurion.

Centurion est un groupe juridique et de conseil panafricain spécialisé dans le droit du pétrole et du gaz. Le groupe fournit une représentation juridique externalisée et couvre une gamme complète de domaines de pratique pour ses clients : l’arbitrage et le litige commercial, le droit des sociétés, le conseil fiscal, la lutte contre la corruption et la négociation de contrats.

En outre, Centurion est spécialisé dans l’assistance aux clients qui créent ou développent une entreprise en Afrique. Le groupe couvre 49 pays en Afrique et dispose de bureaux et filiales au Ghana, au Cameroun, au Congo, en Guinée équatoriale, en Afrique du Sud, au Sud-Soudan, au Nigeria, au Gabon, en Angola et au Sénégal.

NJ Ayuk, un juriste expérimenté

Diplômé de l’université du Maryland College Park et détenteur d’un doctorat en droit du William Mitchell College of Law aux États-Unis, NJ Ayuk est également titulaire d’un MBA du New York Institute of Technology. Il est l’avocat qui a accompagné la Guinée Équatoriale dans son processus d’adhésion à l’OPEP. Le pays, troisième plus grand producteur de pétrole brut d’Afrique, est devenu, le 25 mai 2017, le sixième Etat africain membre de l’OPEP, après la Libye, l’Algérie, le Nigeria, le Gabon et l’Angola.

Par ailleurs, NJ Ayuk conseille de grandes entreprises en matière de stratégies d’investissement, de création de coentreprises et de structures de coopération, de privatisation, de licence et de taxes connexes, sur le droit OHADA, le droit guinéen, le droit pétrolier et gazier, le local content, le contentieux, les négociations, la gouvernance et d’autres questions.

Il conseille aussi fréquemment des sociétés pétrolières internationales, des gouvernements, des sociétés de services pétroliers, des institutions financières, des banques de développement et des entreprises de construction en Guinée équatoriale et en Afrique subsaharienne. NJ Ayuk est particulièrement actif dans la structuration, la négociation et la mise en œuvre de projets pétroliers, miniers,  et autres projets relatifs aux ressources naturelles en Guinée équatoriale, au Ghana, au Tchad, au Sud-Soudan, au Kenya, en Ouganda, au Mozambique, en Angola, au Congo et dans d’autres pays d’Afrique subsaharienne.

Partisan d’un leadership au service des autres, NJ Ayuk estime que le leadership consiste à établir des liens avec les gens et à connaître également les grands problèmes quotidiens. « Tout ce que vous apprenez dans les affaires ou à la faculté de droit est très important. Mais je dis toujours que je viens de l’école des « coups durs ». Pour moi, le leadership a donc toujours été de savoir comment devenir un entrepreneur, un avocat et une personne qui bâtit une grande entreprise et savoir créer des liens avec des personnes, tant dans les salles de réunion que dans la rue. Les deux sont très importants dans la construction du leadership », a fait savoir NJ Ayuk lors d’une interview.

Activités récentes

Par ailleurs, fort de son expérience acquise au sein des Nations Unies, il conseille continuellement les gouvernements en matière de modernisation de la justice, de questions d’état de droit, de formation de juges, de procureurs et d’avocats en Guinée équatoriale, au Sud-Soudan, en Ouganda et au Niger. Parmi ses activités les plus récentes figurent l’activité de conseil d’un service public américain dans la structuration d’un financement obligataire à coûts échelonnés d’une valeur de 2 milliards USD (y compris les questions relatives aux législations, au lobbying et aux financements structurés) dans un pays d’Afrique.

Il a également apporté des conseils sur la possibilité d’utiliser la technologie VSAT et la réglementation applicable en Guinée équatoriale et au Soudan du Sud; rédigé des contrats de consortium et de construction relatifs à des projets de liquéfaction de gaz en Angola; Conseillé une société pétrolière internationale dans la préparation et la négociation de l’un des premiers contrats de partage de production offshore en Guinée équatoriale; conseillé de grands fournisseurs internationaux de services de forage pétrolier dans le cadre de projets d’E & P (Exploration and production) au Cameroun, en Guinée équatoriale, au Gabon et en Afrique de l’Ouest.

Big Barrels

NJ Ayuk a co-écrit, avec João Marques, le livre « Big Barrels: African Oil and Gas and the Quest for Prosperity ». Dans une série de huit études de cas, l’ouvrage examine ce que les pays africains font de bien dans les secteurs pétrolier et gazier. L’emploi et les entreprises au Nigeria, la bonne gouvernance au Ghana, le développement économique en Tanzanie, la gérance de l’environnement au Gabon et d’autres bonnes pratiques en Guinée équatoriale qui sont autant d’éléments de la réussite des industries pétrolières des pays africains.

Le livre présente également les tendances positives dans le secteur de l’énergie en Afrique, ainsi que ses défis et explique comment le pétrole et le gaz peuvent jouer un rôle positif pour le continent.

Philanthropie

Par ailleurs, NJ Ayuk a créé la fondation « Africa Now Foundation » pour soutenir l’apprentissage et la carrière professionnelle des jeunes. Dans ce cadre, Centurion a notamment pris en charge le voyage et séjour d’étudiants qui ont participé à la conférence « Africa Oil & Power » à Cape Town en juin 2017.

En outre, depuis juin 2017, Centurion Law Group a signé un partenariat avec l’Université d’Aberdeen pour offrir une bourse d’études annuelle à quatre étudiants de troisième cycle.

Les étudiants qui sont sélectionnés ou éligibles aux bourses de Centurion sont originaires du Cameroun, de la République Centrafricaine, de la Guinée Équatoriale, du Soudan du Sud, du Gabon, de la République du Congo , du Tchad, du Liberia, du Sénégal et d’Éthiopie. Ils suivent le cursus de Master en économie et finance de l’énergie pétrolière, gestion de l’industrie du pétrole et du gaz, les programmes LLM d’Aberdeen en droit du pétrole et du gaz et le MBA en gestion de l’énergie. Centurion prend en charge la moitié de leurs frais de scolarité et tous leurs frais de logement .

NJ Ayuk est un membre actif de l’Association des négociateurs internationaux du secteur pétrolier (AIPN), de l’Institut de droit de l’énergie (IEL) et de la Petroleum Joint Venture Association (PJVA).

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *