Malawi : l’histoire de William Kamkwamba sera diffusée sur Netflix

Culture & Lifestyle News

« The Boy Who Harnessed the Wind » (le garçon qui dompta le vent) est un film basé sur l’autobiographie de William Kamkwamba, 31 ans, innovateur et ingénieur du Malawi, co-écrit avec le journaliste Bryan Mealer, ancien correspondant de guerre pour Associated Press.

Le film est réalisé par l’acteur britannique, d’origine nigériane Chiwetel Ejiofor, qui y joue aussi le rôle du père de William .

Ce dernier compte notamment dans son casting l’actrice française, d’origine sénégalaise, Aïssa Maïga et l’acteur américain Joseph Marcell, le célèbre « Geoffrey » de la série « Le Prince de Bel-Air ».

Le réalisateur et scénariste Chiwetel Ejiofor et les acteurs William Kamkwamba, Maxwell Simba et Aissa Maiga étaient récemment au festival du film de Berlin pour la promotion de ce film tourné au Malawi.

Photo by Andreas Rentz/Getty Images for Netflix

La sortie mondiale du film est prévue pour le 1er mars 2019. Chiwetel Ejiofor Ejiofor a déclaré qu’il a été enthousiasmé par le livre et qu’il avait voulu en comprendre le sens. Il s’est ainsi rendu au Malawi, a passé beaucoup de temps avec William Kamkwamba, sa famille, ses amis et vu le village où tout s’est déroulé.

William Kamkwamba a indiqué que le film qui sera diffusé sur Netflix, une plateforme qui compte des millions d’abonnés dans le monde entier, permettra à de nombreuses personnes de découvrir l’histoire et d’en tirer des leçons.

Inventeur autodidacte

Né le 5 août 1987 à Dowa, au Malawi, William Kamkwamba a grandi sur la ferme familiale de Masitala, dans le village de Wimbe, à deux heures et demie au nord-est de la capitale du Malawi. Il est le deuxième d’une famille de sept enfants dont six filles.

À 14 ans (en 2001), William Kamkwamba a construit un moulin à vent avec des objets de récupération qui a apporté de l’électricité et de l’eau courante dans son village, alors confronté à une rude sécheresse. Le Malawi est essentiellement un pays agricole. Issu d’une famille pauvre, William Kamkwamba a été contraint d’arrêter ses études parce que ses parents agriculteurs ne pouvaient pas payer les frais de scolarité de 80 Usd suite à la sécheresse.

Sans se décourager, le jeune garçon a décidé d’apprendre par lui-même. Il est allé à la bibliothèque de son ancienne école primaire et s’est alors rendu compte qu’il était fasciné par la science. Ainsi, il a voulu trouver un mécanisme qui puisse permettre à son village de vivre de l’agriculture.

« Using Energy »

William Kamkwamba s’est ainsi régulièrement rendu dans la bibliothèque pour y emprunter des livres de physique. L’un d’entre eux, « Using Energy » (qui présentait des éoliennes sur sa couverture) lui a permis d’atteindre son objectif. Grâce à ce livre, William Kamkwamba a construit une éolienne pour produire de l‘électricité et alimenter la maison familiale pour éviter d’utiliser le kérosène, trop coûteux.

Il a d’abord construit un prototype utilisant un moteur de radio, puis son éolienne initiale de 5 mètres à partir d’un vélo cassé, d’une pale de ventilateur de tracteur, d’un vieil amortisseur et de gommiers bleus (Eucalyptus commun). Après avoir raccordé le moulin à vent à une batterie de voiture , le jeune inventeur a pu alimenter quatre ampoules et recharger des téléphones portables.

Ce système était également équipé d’interrupteurs d’éclairage pour la maison et d’un disjoncteur constitué de clous, de fils et d’aimants. Le moulin à vent a ensuite été élevé de 12 mètres pour mieux capter le vent au-dessus des arbres. Une troisième éolienne pompait des eaux grises pour l’irrigation.

William Kamkwamba a également développé plusieurs autres projets liés à l’obtention d’eau potable, la prévention du paludisme, l’énergie solaire et l’éclairage des six maison de son complexe familial; un puits en eau profonde avec une pompe solaire pour obtenir de l’eau propre et la conception d’un système d’irrigation et la mise en place d’une équipe de football « Wimbe United .

Engagé dans des projets internationaux

Le projet de moulin à vent a notamment permis à l’inventeur du malawi de participer à un TEDx. Sa présentation a conduit d’autres mentors, donateurs et entreprises à l’appuyer dans ses études et dans d’autres projets. Depuis lors, William Kamkwamba est diplômé du Dartmouth College (Aux USA) en 2014 et a travaillé chez Ideo.org, une organisation internationale centrée sur l’humain et qui crée des produits, des services et des expériences qui améliorent la vie des personnes vivant dans la pauvreté.

Photo Herb Swanson

Il a ainsi travaillé dans le monde entier à des projets allant de l’assainissement en Inde à la prévention de la violence sexiste au Kenya. Il a aussi été speaker dans plusieurs conférences dans le monde notamment au MIT.

Il travaille actuellement avec WiderNet pour développer un programme de formation en technologie approprié qui permettra aux personnes de faire le lien entre « savoir » et « faire ». WiderNet distribuera le contenu via eGranaries à travers le Malawi et sur tout le continent africain.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *