Olga Johnson nommée ambassadrice pour l’Afrique de Winch Energy

News Portrait

Experte en énergie, la Franco-Béninoise, dont la nomination a été annoncée le 27 février, a été directrice générale d’Energies pour l’Afrique, créée par Jean-Louis Borloo, ancien ministre d’État français. Elle est également conseillère spéciale pour l’Afrique auprès de la Fondation Energies pour le Monde (FONDEM).

Winch Energy est un développeur, un opérateur et un intégrateur de technologies d’énergie renouvelable hors réseau, présent dans le monde entier. Grâce à son unité d’alimentation à distance, le «RPU», l’entreprise fournit une solution «trois services» aux 1,2 milliard de personnes dans le monde n’ayant pas accès à l’électricité, à Internet ou à l’eau. L’entreprise fournit actuellement 50 000 compteurs d’électricité, connectant plus de 300 000 clients et bénéficiant à environ 1,5 million de personnes.

Formé en 2008 par Nicholas Wrigley, qui reste l’actionnaire majoritaire, Winch Energy est la propriété conjointe de l’équipe de direction de Winch, de Total Eren S.A. (Total Eren) et d’AlGihaz Holding.

Winch Energy fournit des services comprenant l’énergie, les télécommunications, Internet, les services financiers et la vente au détail aux clients qui n’ont pas accès au réseau. L’entreprise opère actuellement dans quatre pays d’Afrique et les projets de 2019 devraient porter ce nombre à cinq, fournissant 50 000 compteurs d’électricité à plus de 300 000 clients et bénéficiant à environ 1,5 million de personnes.

En collaboration avec Winch Energy, Olga Johnson contribuera à développer le niveau des relations entre les gouvernements africains et Winch Energy et à améliorer la visibilité de l’entreprise auprès des banques locales, des ONG et des institutions internationales de prêts.

Nicholas Wrigley, PDG de Winch Energy, a déclaré: «nous sommes très heureux d’accueillir Olga au sein de l’équipe de Winch Energy. Grâce à son expertise et à son expérience inégalées, ainsi qu’à son engagement à accélérer l’accès à l’énergie pour des millions d’Africains, nous pensons qu’elle correspond parfaitement à notre philosophie et à notre vision. Olga partage notre point de vue selon lequel permettre l’accès à l’électricité est un vecteur d’opportunités et de prospérité. Nous sommes impatients de nous associer à Olga afin de continuer à autonomiser les communautés, à créer de la richesse, à transformer des vies et à créer une liberté pour les individus. « 

Pour sa part, Olga Johnson a déclaré: «plus de 700 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité. Les femmes et les filles sont souvent les plus touchées puisqu’elles parcourent des kilomètres pour aller chercher de l’eau et du bois. Malheureusement, la situation se dégrade d’année en année. Cependant, je crois qu’avec une volonté, une expertise et une approche appropriées, nous pourrons inverser cette tendance et permettre à tous les Africains d’avoir accès à l’énergie. Je suis impatient de travailler avec Winch Energy pour réaliser mon rêve de voir plus de 80% des personnes avoir d’accès à l’énergie, en particulier dans les zones rurales ».

Née le 3 novembre 1964 à Porto-Novoau Bénin, Olga Johnson est, depuis 2014, conseillère de Paris, élue du 17e arrondissement en charge de la cohésion citoyenne et de l’égalité des chances et aussi présidente de la fédération de Paris du parti radical Valoisien.

De 2008 à fin 2015, Olga Johnson a été directrice Réseau et événement d’HEC Alumni, l’association des diplômés HEC comprenant plus 56 000 diplômés et présente dans 75 pays. Elle a eu en charge l’animation du Réseau. Elle a trvaiallé 7 ans à TRIM International, une agence de diffusion presse et informations financières, avant de rejoindre, en 1999, REGARDS International en charge de la conception et l’organisation de colloques et de débats institutionnels jusqu’en 2007.

Elle est membre fondateur et déléguée générale du Global Local Forum pour le dialogue des territoires, ThinkTank qui promeut des formes innovantes de coopération décentralisée, en plaçant l’économie au service des citoyens dans le dialogue des territoires.

Elle est aussi conseillère du président du réseau africain des promoteurs et des entrepreneurs culturels en Europe (RAPEC) qui défend l’idée de la culture comme levier du développement économique en Afrique. Dans ce cadre, elle a été la déléguée générale à Lomé (Togo) du 1er congrès panafricain des promoteurs et entrepreneurs culturels sur « La culture levier du développement en Afrique ».

Olga Johnson est également membre du conseil d’administration de l’AFIP (association pour favoriser l’intégration professionnelle), dont l’ambition est de favoriser l’emploi des talents issus des minorités visibles

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *