Sahle-Work Zewde, première femme présidente de l’Ethiopie

News Portrait

Elle a été désignée à l’unanimité ce jeudi 25 octobre par le parlement éthiopien comme  la quatrième présidente de l’ Éthiopie depuis l’adoption de la Constitution de 1995.

Diplomate de carrière, Sahle-Work Zewde était jusque-là la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, auprès de l’Union africaine (UA), la première femme à ce poste.

Auparavant, elle avait été ambassadrice en France, à Djibouti, au Sénégal, et la représentante permanente de l’Éthiopie auprès de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), le bloc régional est-africain.

La fonction de président d’Éthiopie est essentiellement symbolique et honorifique. L’es sentiel du pouvoir est aux mains du premier ministre, qui représente notamment le pays dans les grands sommets internationaux.

©Simon Maina/AFP/Getty Images

Née en 1950 à Addis-Abeba, Sahle-Work Zewde est diplômée en sciences naturelles de l’Université de Montpellier, en France. Avant sa nomination comme représentante auprès de l’UA, elle était directrice générale de l’Office des Nations Unies à Nairobi (ONUN).

Elle cumule trois décennies d’expérience à des niveaux de responsabilité élevés aux niveaux national, régional et international.

Représentante spéciale et chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA), elle a été représentante permanente de l’Éthiopie auprès de l’Union africaine et de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), ainsi que directrice générale des affaires africaines au ministère des affaires étrangères d’Éthiopie.

Sahle-Work Zewde a été ambassadrice d’Éthiopie en France, représentante permanente de l’Ethiopie auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et accréditée auprès de la Tunisie et du Maroc (2002-2006).

De 1993 à 2002, elle a été ambassadrice à Djibouti et représentante permanente auprès de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et Ambassadeur au Sénégal, avec accréditation au Mali, au Cap Vert, en Guinée-Bissau, en Gambie et en Guinée entre 1989 et 1993.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *