Tchad : Amina Priscille Longoh,29 ans, nommée ministre au sein du nouveau gouvernement

News Portrait

Nommée ministre de la femme et de la protection de la petite enfance, elle est la plus jeune ministre du nouveau gouvernement tchadien, avec Routouang Mohamed Ndonga Christian, le nouveau ministre des sports et de la jeunesse.

Le nouveau gouvernement, remanié le 14 juillet par le président tchadien Idriss Deby, est composé de 35 membres, dont 9 femmes, et compte 14 nouveaux ministres et 6 secrétaires d’Etat.

Amina Priscille Longoh a été nommée ministre de la femme et de la protection de la petite enfance. Depuis 2019, elle était directrice générale de la Maison nationale de la femme au Tchad. Elle est aussi la présidente de la fondation Tchad Helping Hands qu’elle a créée. Elle y fait la promotion de l’éducation des filles et des personnes démunies. Amina Priscille Longoh était aussi commissaire à l’éducation et compétences de l’Union panafricaine de la jeunesse.

Diplômée en communication, Amina Priscille Longoh a débuté sa carrière dans le secteur pétrolier avant de s’orienter vers l’humanitaire. En effet, en 2016, elle a initié une collecte de fonds sur les réseaux sociaux pour aider une femme démunie à faire opérer sa fille de 2 ans qui avait le cancer de l’œil. Malheureusement, suite à certains retards et  la petite fille n’a pas pu être sauvée. Fin 2016, Amina Priscille Longoh a décidé que c’était le moment de concrétiser le projet de la Fondation pour pouvoir agir en temps réel. Elle l’a donc nommé « Tchad Helping Hands », traduisant la Solidarité autour des causes sociales.

« Je pense que l’accès à des commodités de base tels que l’éducation, l’accès à l’eau potable et les services de santé doivent  être à la portée de tous. Peu importe le rang social. Je voudrais aussi aider à construire un Tchad dans lequel  chaque femme ou chaque jeune fille pourra créer le mode de vie qu’elle souhaite adopter, sans être marginalisée. Je suis convaincue qu’une société  dans laquelle les femmes ne sont pas marginalisées sur le plan socio-économique sera une société plus  juste, plus solidaire et plus prospère », a déclaré la nouvelle ministre au cours d’une interview avec le site Tchadinfos.

En tant que Directrice de la Maison de la femme, Amina Priscille Longoh a notamment signé une convention de partenariat avec un cabinet d’avocats pour la prise en charge juridique et judiciaire des femmes victimes de violences.

Grâce à ses différentes actions Amina Priscille Longoh a pu rencontrer la première dame du Tchad, le président de la République du Tchad, le président égyptien ou encore le président français, Emmanuel Macron. En outre, elle a représenté le Tchad au « programme des visiteurs de l’Union européenne » (EUVP) qui s’est déroulé à Bruxelles du 11 au 16 novembre 2019.

Le programme EUVP vise à faire connaître les objectifs et les politiques de l’Union européenne à travers un programme de visites des Institutions européennes (Commission européenne, Parlement européen, etc.) à destination de jeunes leaders émergents et de bâtisseurs d’opinion. Les participants sont invités à débattre de thématiques universelles telles que le genre, l’aide humanitaire, l’éducation, etc.

En juin dernier, elle  a été distinguée par le jury du Prix africain de développement ( Padev ) 2020, qui l’a désignée comme meilleur manager du marketing réseau, au cours de l’année 2020. Elle recevra son prix en octobre à Kigali.

Un jeune activiste comme ministre des Sports et de la jeunesse

Pour sa part, Christian Routouang Mohamed Ndonga, 29 ans, a été nommé ministre de la jeunesse et des sports. Ingénieur en maintenance industrielle, spécialisé en instrumentation et entrepreneurs sociaux, il est le co-fondateur et CEO d’une startup nommée General Services and Constructions (GESCO. Sarl). Il est également directeur général par intérim du Global Entrepreneurship Network Chad, (www.genglobal.co).

Christian Routouang Mohamed Ndonga est aussi coordinateur national de l’Union Africaine des ONG de Développement, un réseau d’Organisations Africaines travaillant pour le développement en Afrique et Représentant du Club Afrique 2030. En 2013, il  a fondé «PROTEGEONS L’ENVIRONNEMENT», une association avec l’objectif de participer à la protection contre le changement climatique au Tchad.

En 2015, il a co-fondé, avec plusieurs autres jeunes leaders, le Réseau des jeunes pour le développement et le leadership au Tchad (Réseau des jeunes pour le développement et le leadership au Tchad Rjdlt), une organisation des jeunes qui promeut le leadership et l’entrepreneuriat pour un développement durable au Tchad, dont il est le Coordinateur National. Il est membre de plusieurs organisations de jeunesse africaines telles que United African Youths au Kenya, United For Climate Change au Ghana, Peace Aid International au Ghana, African Youth Commission.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *