Le Kényan Ceda Ogada nommé Secrétaire du FMI

News Portrait

La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva ,a annoncé, le mercredi 15 février, la nomination de Ceda Ogada, de nationalité kényane, comme Secrétaire du FMI et Directeur du Département du Secrétaire.

Ceda Ogada qui succède au chinois Jianhai Lin, entrera en fonction le 1er septembre 2020. Il va superviser le Département du Secrétaire, qui a la responsabilité opérationnelle des 24 membres du Conseil d’administration, et sert de point de contact officiel des 189 pays membres du FMI pour les questions institutionnelles, y compris les travaux du Conseil des gouverneurs. Le Département du secrétariat organise également les réunions de printemps et annuelles et est le créateur et le dépositaire du dossier officiel du FMI.

«Ceda possède des connaissances institutionnelles exceptionnelles, un poids stratégique et intellectuel et un leadership humain. Sa capacité inégalée à rassembler les gens, combinée à sa profonde appréciation de l’histoire institutionnelle et des principes juridiques du Fonds, ainsi qu’à une forte orientation vers les services, aideront le Fonds à servir encore plus efficacement nos pays membres dans un environnement économique très difficile.,», a déclaré Kristalina Georgieva.

Ceda Ogada a rejoint le Département juridique du FMI en 1999 et a gravi les échelons pour devenir Directeur juridique adjoint en 2014. Pendant cette période, il a travaillé sur pratiquement tous les aspects du travail du FMI. Il a, entre autres, travaillé à la négociation de programmes économiques soutenus par le FMI, y compris des aspects liés à la dette souveraine, à l’insolvabilité des entreprises et des ménages et aux questions de gouvernance et de corruption. Concernant le travail d’élaboration des politiques, Ceda Ogada a supervisé les contributions du département juridique concernant la surveillance, les prêts, la politique et l’administration de l’assistance technique, les questions de gouvernance des membres et les politiques de transparence et d’archives. Il a enseigné plusieurs cours sur le cadre juridique et politique du Fonds et a fait diverses présentations à ce sujet lors de conférences et séminaires internationaux . Parmi les projets clés sur lesquels il a travaillé figurent la politique renforcée du FMI pour lutter contre les problèmes de gouvernance et de corruption; assurer l’adéquation des ressources de prêt du FMI; des réformes de la politique de prêt telles que la mise en place de la ligne de crédit flexible (FCL) et de la fiducie de confinement et de secours en cas de catastrophe (CCRT); examens de la politique de surveillance et de la stratégie de développement des capacités; et la transparence, les archives et les politiques de communication.

Ceda  Ogada a été fortement impliqué dans les travaux sur les pays en crise de la zone euro pendant la crise financière mondiale. Plus récemment, il a dirigé les travaux du département juridique visant à promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans plusieurs pays, notamment en ce qui concerne l’utilisation de financements d’urgence pour la crise du COVID-19.

Avant de rejoindre le FMI, Ceda Ogada a travaillé à la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement en tant qu’expert juridique. Bien avant, il exerçait dans un Cabinet privé aux États-Unis.

Ceda Ogada a reçu sa formation préparatoire à la Lenana School et à l’Aga Khan Academy de Nairobi. Il a obtenu un diplôme en arts libéraux du Dartmouth College, New Hampshire, avec une majeure en histoire (1988) et un Juris Doctor de la Harvard Law School (1991).

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *