25 Jeunes pilotes africains qui font la différence dans l’espace aérien en Afrique et dans le monde

Dossiers News

Le 26 avril de chaque année, le monde célèbre la journée mondiale des pilotes(World’s Pilots Day). A cette occasion, Africanshapers vous propose de découvrir 25 jeunes pilotes africains,évoluant en Afrique où en dehors du continent. Malgré leur jeunesse, ils possèdent déjà,pour la plupart, une parfaite maîtrise du métier et font partie de ceux qui constituent l’avenir du secteur aérien en Afrique.

La journée mondiale des pilotes a été célébrée pour la première fois par l’association des pilotes de ligne de la Turquie pour commémorer le premier vol effectué en Turquie par le pilote turque Fesa Evrensev le 26 avril. Cette date a ensuite été proposée à l’Association de la Fédération internationale des pilotes de ligne pour être célébrée en 2013 comme la Journée mondiale des pilotes, qu’elle a ensuite acceptée. Célébrée pour la première fois en 2014, 2018 marque le 5e anniversaire de la Journée mondiale des pilotes.

Ci-dessous,25 jeunes pilotes africains qui font la différence:

Kalenga Kamwendo,24ans, (Zambie)

Il est devenu pilote en 2016, à l’âge de 20 ans, après avoir reçu sa licence de pilote.Il travaille actuellement comme First officer (co-pilote) pour la compagnie aérienne Zambia Proflight,qui effectue des voles à travers la Zambie, ainsi que le Malawi.

Jennifer Yahye,24ans,(Côte d’ivoire)

Elle a obtenu son Baccalauréat à l’âge de 16 ans et a effectué deux années préparatoires universitaires. Elle a obtenu son diplôme de pilote le 16 novembre 2016 en Afrique du Sud et travaille actuellement pour Air Côte d’Ivoire.

Bessa Mumba,24 ans,(Zambie).

La plus jeune personnalité à devenir pilote en Zambie, à l’âge de 19 ans. Elle travaille actuellement comme co-pilote pour Zambia Proflight.

Daniel Adeyelika,25 ans,(Nigeria)

La Nigerian Civil Aviation Authority l’a désigné comme le plus jeune pilote du Nigeria en 2014 à l’âge de 19 ans. Actuellement Senior First Officer chez Asky Airlines,il pilote vole le Boeing 737 de la série 600 à la série 900.

Birame Coulibaly et Maodo Ndiaye (Sénégal)

En 2019, les deux pilotes sénégalais ont relevé un défi qu’ils ont nommé « Flightsen ». Objectif :effectuer un vol du Sénégal vers la France à bord de leur avion de quatre places.

Ils sont partis de Saint-Louis au Sénégal et ont parcouru les 4900 Km pour atterrir,une semaine après,dans la ville de Lognes,en région parisienne. Au cours de leurs 30 heures de vol, ils ont effectué dix escales dans quatre pays :Mauritanie,Maroc, Espagne et France.

Gamaliel Marcus Neyor,34 ans (Liberia)

En 2017,à l’âge de 31 ans, il est devenu le plus jeune capitaine de la compagnie aérienne américaine Delta Airlines.

Rachid Ilboudo,28 ans,(Burkina Faso)

Capitaine chez Air Burkina, il est le plus jeune commandant de bord en Afrique de l’Ouest et l’un des plus jeunes commandants de bord au monde. Il a effectué son premier vol solo le 19 mars 2018,à l’âge de 26 ans,sur le vol Abidjan-Ouagadougou,devenant l’un des plus jeunes Capitaines au monde.

Audrey Maame Esi Swatson,22ans,(Ghana)

En 2019, elle est devenue elle est la plus jeune femme pilote du Ghana à l’âge de 21 ans. Elle a débuté sa formation de pilote à Johannesburg à l’âge de 18 ans, juste après ses études secondaires.

Evans Mauta,25ans, (Zambie)

Il est,à la fois,pilote et développeur d’applications mobiles. Devenu pilote à l’âge de 20 ans,après une formation en Afrique du Sud, il travaille actuellement pour Royal Air Charters,entreprise spécialisée dans les vols à la demande vers des destinations dans toute la Zambie et au-delà.

Edith Diop Anglow,30ans, (Côte d’Ivoire)

Franco-sénégalaise de par son père et Ivoiro-allemande de par sa mère,elle a vécu et grandi à Abidjan. Elle est actuellement First Officer sur l’A340-600 de Qatar Airways. Auparavant,elle a successivement travaillé chez Air Ivoire et Sénégal Airlines.

Oyama Matomela,28ans,(Afrique du Sud)

Elle a obtenu ses licences de pilote privé et commercial à l’âge de 19 ans, un exploit qu’elle a réussi à accomplir en seulement 20 mois. En 2013, elle a déménagé à Joburg pour devenir instructrice de vol chez Superior Pilot Services à Grand Central Airport à Midrand, où elle a formé des pilotes-cadets pendant un an avant de devenir First officier junior ç South African Express,filiale de South African Airwayspour des vols en Afrique du Sud, ainsi que vers Gaborone, au Botswana et à Windhoek, en Namibie.

Meziane Hamadi,26 ans,(Algérie)

Plus jeune pilote de la compagnie publique aérienne, Air Algérie. Meziane Hamadi a effectué, en mai 2017, à l’âge de 23 ans,son premier vol à bord d’un avion Boeing assurant la liaison Alger-Paris (Orly). Le jeune pilote a effectué avec brio tous ses examens et stages de pilotage à Oxford Aviation Academy en Grande Bretagne et au Phoenix en Arizona (USA).

Esther Muselema Longwe,30ans, (Malawi)

En 2018,à l’âge de 28 ans, elle est devenue la première femme pilote d’hélicoptère dans les Forces de défense du Malawi (MDF), mais est la deuxième femme dans l’aviation des MDF, avec Florence Selemani, une femme pilote qui vole sur des types d’avion à ailes fixes tels que Boeings, ATR et Dorniers.

Simbarashe Machigere,20ans,(Zimbabwe)

Simbarashe Machigere est devenu le plus jeune pilote du Zimbabwe,après avoir obtenu une licence de pilote professionnel le 5 mai 2019. Il a suivi sa formation à l’East African Aviation School à Addis-Abeba, en Éthiopie, où il a également battu le record de l’académie de l’aviation en volant en solo après 29 heures de formation.

Merna Cremer (Zimbabwe)

Elle est actuellement First Officer chez Emirates depuis 2018,après avoir travaillé pendant 11 ans comme First Officer chez Air Zimbabwe. En Mars 2019, elle a effectué son premier vol avec Emirates dans son pays le Zimbabwe. « Je me sentais comme la fille la plus heureuse lorsque nous avons traversé l’espace aérien zimbabwéen. Le commandant de bord m’a donné le vol et j’ai fait atterrir le Boeing777 pour la première fois à Harare. Un rêve devenu réalité »,avait-elle publié sur son compte Twitter.

Favour Odozor,27ans,(Nigeria)

En 2013,à l’âge de 20 ans,il est devenu le plus jeune pilote professionnel sous licence, à la fois au Nigeria et en Afrique du Sud. Il a été diplômé avec 15 autres pilotes formés à l’Afrika Union Aviation Academy (AUAA), Mafikeng, en Afrique du Sud

Fousseiny Fall,42ans, (Mali)

Il est actuellement Capitaine chez Etihad Airlines à Abu Dhabi et pilote un Boeing 777. Fousseiny Fall a obtenu son diplôme et sa licence de pilote commercial en 2005 aux USA. Il devient ensuite pilote pour une ONG chrétienne, Mission Aviation Fellowship au Mali. Par la suite, il travaille pour Mesa Airlines , puis Air Mali et Meridiana, appartennant toutes deux au groupe Aga Khan. Il repart ensuite aux États-Unis à la Pan Am International Flight Academy pour apprendre à piloter des Boeing. En 2010, parmi plusieurs offres, il rejoint Asky et s’installe à Lomé, au Togo, jusqu’en 2012, pilotant un Boeing 737 nouvelle génération. Il rejoint ensuite Etihad,d’abord comme co-pilote,vant de passer pilote. Il est aujourd’hui capitaine pour  Boeing 777  et 787.

Aluel James Bol,36ans,(Sud-Soudan)

Elle est considérée comme la première femme du Soudan du Sud à se qualifier comme pilote de ligne. Elle est actuellement capitaine pour la compagnie aérienne américaine Delta Airlines.

Après avoir obtenu son diplôme en 2011, Aluel a travaillé successivement pour Ethiopian Airlines, pour le ministère sud-soudanais des Transports et des Routes, pour flydubai, une filiale d’Emirates Airlines et,depuis 2018, travaille pour Delta Air Lines.

Zénaba Issa Oki Soumaine,34 ans,(Tchad)

Elle est la première femme pilote de ligne au Tchad.Âgée de 32 ans, formée à Ethiopian Airlines Aviation Academy (EAAA), le centre de formation d’Ethiopian Airlines. Son diplôme de commandant de Bord sur Boeing B737 lui a été décerné en 2017.

Vanessa Umba,39ans, (RDC-Belgique)

La belgo-congolaise de 39 ans est actuellement pilote de ligne et type rating instructor (Instructrice) chez Qatar Airways. En 2011, à l’âge de 31 ans, elle était devenue la première femme capitaine chez Gulf Air, la compagnie aérienne nationale du Bahreïn.

Bosco Gaudience Temu,26ans,(Tanzanie)

Depuis 2016, le jeune pilote et entrepreneur tanzanien a fondé et dirige « Raven Air Tanzania », à Arusha. La société aérienne, l’une des rares à appartenir à un local,opère à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Il a débuté comme co-pilote en février 2015 volant vers des destinations comme Dar es Salaam, Nairobi, Arusha et vers les parcs nationaux. Bosco Temu a aussi fondé et dirige « Warriors Private Tours », une agence de visites de parcs et un centre d’informations touristiques.

Hayda Abdennabi (Tunisie)

Originaire de la ville de Sfax,en Tunisie,elle est la première pilote d’avion civil d’origine arabe en Allemagne. Après des études d’architecture en Allemagne, elle est devenue ingénieure en aérospatiale chez Airbus, avant de reprendre ses études de pilotage.

Admira Antonio, 29 ans, (Mozambique)

En 2018, elle est devenue la première femme pilote de ligne de l’histoire du Mozambique.Le 16 juin 2018,elle a été nommée capitaine d’un avion Embraer 145 (un biréacteur de 50 places) appartenant à une filiale de Mozambique Airlines (LAM), la compagnie nationale d’aviation. Admira Antonio a commencé sa carrière chez Mozambique Airlines en 2013, après une formation suivie en 2011 au « Lanseria Flight Center » en Afrique du Sud, où elle a effectué ses 35 premières heures de vol.

Li Rossouw,29 ans,(Namibie)

Elle a commencé à piloter à l’âge de 20 ans. Elle est actuellement First Officer chez Air Namibia Li Rossouw.

Amel Ajongo,22ans, (Sud-Soudan)

Elle est la deuxième femme pilote du Sud-Soudan. Elle a suivi sa formation à la Kenya School of Flying pendant deux ans et demi à l’aéroport Wilson de Nairobi.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *