Afrique du Sud: Saki Macozoma,nouveau président du Conseil d’administration de Vodacom

News Top Manager

Il entrera en fonction le 22 juillet prochain,indique un communiqué de la filiale sud-africaine de Vodafone, publié le vendredi 27 mars.

Sakumzi (Saki) Justice Macozoma était vice-président du CA de Vodacom et remplace Jabu Moleketi, qui quitte ce poste après 11 ans avec le groupe. Saki Macozoma a aussi été, auparavant, président du Conseil d’administration de MTN. Il a rejoint le conseil d’administration du groupe en juillet 2017.

Saki Macozoma est l’un des hommes d’affaires les plus en vue en Afrique du Sud et fait partie d’un petit groupe d’anciens politiciens de l’ANC qui ont quitté la politique et ont rapidement réussi dans le monde des affaires. Il est président exécutif de Safika Holdings, société d’investissement internationale, basée en Afrique du Sud, et avec un nombre croissant d’investissements dans les services financiers, l’exploitation minière, l’agriculture, les transports, les télécommunications, l’aérospatiale, l’éducation et la santé.

Il est aussi président de Tshipi é Ntle, entreprise minière de manganèse, et Ntsimbintle Mining et administrateur de Volkswagen Afrique du Sud. Il est aussi un membre actif de la société civile sud-africaine. Ainsi, il a été président du Conseil universitaire de l’université de Witwatersrand, du Conseil de l’enseignement supérieur et est actuellement membre du Conseil des gouverneurs de l’université de Rhodes. Il est président du Kwazulu – Natal Philharmonic Orchestra et a été président de Business Leadership South Africa et membre du G20 Business Council.

Politicien devenu prospère homme d’affaires

Activiste politique pendant la période de l’apartheid et membre du Congrès national sud-africain(ANC), Saki Macozoma passé cinq ans en prison aux côtés de Nelson Mandela à Robben Island pour des activités anti-apartheid. Il a commencé à lutter contre l’apartheid au sein du mouvement des étudiants sud-africains. À 19 ans, il a été arrêté pour avoir dirigé une manifestation étudiante et condamné à cinq ans de prison en tant que prisonnier politique à Robben Island. C’est là qu’il a rencontré le futur président de l’Afrique du Sud, Nelson Mandela, qui l’a encadré.

Saki Macozoma fait partie d’un petit groupe d’anciens politiciens de l’ANC qui ont quitté la politique et ont rapidement réussi dans le monde des affaires. Après sa libération de prison en 1982, Il a joué un rôle de premier plan dans la formation d’un certain nombre d’organisations anti-apartheid, dont le Front démocratique uni et le Mouvement démocratique de masse. En 2012, pour sa lutte contre l’oppression pendant la période de l’apartheid, l’université de l’Afrique du Sud (UNISA) a remis à Saki Macozoma un « Calabash Award », la plus haute distinction de l’université.

Premier directeur noir de Transnet

Après avoir quitté la prison,il a aussi travaillé pour le Conseil sud-africain des églises et les brasseries sud-africaines. Avec la plupart des corps politiques et civiques soumis à de sévères restrictions, l’église était la seule grande institution à rester non bâillonnée. Ainsi, Saki Macozoma a joué un rôle important en faisant de l’Église un acteur central du mouvement démocratique de masse, qui a commencé à émerger en Afrique du Sud, en 1988.

Après la fin de l’interdiction des activités de l’ANC en février 1990, Saki Macozoma a été approché par l’ANC pour rejoindre son département de l’information et de la publicité. En 1994,il est devenu député pour le compte de l’ANC et a été élu président du comité du portefeuille parlementaire sur les communications. En 1995, il a été élu au comité national de travail de l’ANC.

En avril 1996, Saki Macozoma a démissionné du Parlement pour devenir le premier directeur général noir de Transnet, la plus grande entreprise para-étatique d’Afrique du Sud, qui contrôle le réseau ferroviaire et les ports d’Afrique du Sud. En même temps, il était également président de South African Airways.

En 1998, il a été nommé au conseil d’administration de Standard Bank et est devenu plus tard le vice-président du groupe. Il a également été président des principales institutions financières sud-africaines STANLIB et Liberty Holdings.

Saki Macozoma est diplômé en sciences politiques, en économie et en journalisme de l’université d’Afrique du Sud et de l’université de Boston.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *