Afrique du Sud : Shamila Batohi, première femme nommée procureure générale

News Portrait

Elle a été nommée le mardi 4 décembre par le président sud-africain Cyril Ramaphosa, à l’issue d’un processus de recrutement diffusé en direct à la télévision.

Elle prendra ses fonctions en février 2019. La nouvelle patronne de la National Prosecuting Authority (NPA) était, depuis 2009, conseillère juridique principale auprès du procureur de la Cour pénale internationale. Elle a été la première femme à être nommée directrice des poursuites pénales au KwaZulu-Natal.

Shamila Batohi est diplômée en Droit de l’université de Durban Westville et a terminé ses études de troisième cycle à l’ancienne université de Natal.Elle a débuté sa carrière dans le secteur privé, suivie de 15 ans au poste de directrice des poursuites pénales (DPP) au KwaZulu-Natal.

En 1995, elle a fait partie d’une équipe multidisciplinaire mandatée par le président Mandela pour enquêter sur les activités des escadrons de la mort au sein de la police pendant les années d’apartheid. En tant que chef de la Direction des opérations spéciales, l’unité mieux connue sous le nom de «Scorpions», Shamila Batohi avait pour mission d’enquêter sur des organisations criminelles.

En 2000, elle a été nommée pour présenter des éléments de preuve lors des audiences de la Commission King, mise en place afin d’enquêter sur des allégations de trucage de matchs de cricket impliquant notamment Hansie Cronje capitaine de l’équipe de Proteas.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *