Nigeria: Babawande Afolabi, auteur de la plus large commande d’avions en Afrique chez Boeing

News Portrait

Le businessman nigérian est le fondateur et le Directeur général de l’entreprise aérienne « Green Africa Airways ».

Le 21 décembre dernier, Boeing et Green Africa Airways ont annoncé un engagement portant sur une commande de 100 avions Boeing 737 Maw 8, l’avion le plus vendu de l’histoire de Boeing avec plus de 4.800 commandes passées par une centaine de transporteurs au monde.

« Cet engagement représente le plus important accord aérien jamais conclu pour le continent africain. La compagnie nigériane choisit le 737 MAX, leader du marché, pour construire sa flotte phare », a déclaré Boeing dans un communiqué. La commande porte sur un engagement ferme de 50 avions et 50 autres en options, avec un prix catalogue évalué à 11,7 milliards de dollars, soit 10,2 milliards d’euros. « Aujourd’hui est un jour historique pour l’industrie aéronautique nigériane et africaine. Cet accord historique nous rapproche beaucoup de notre rêve de longue date de construire une compagnie aérienne de classe mondiale qui ouvrira de nouvelles perspectives positives pour des millions de clients. Cet accord est un symbole audacieux du dynamisme, de la résilience et montée en puissance entrepreneuriale de la prochaine génération de Nigérians et d’Africains » a déclaré Babawande Afolabi, fondateur et directeur général de Green Africa Airways.

Bâtir une entreprise aérienne de classe mondiale

Basée à Lagos, au Nigeria, Green Africa Airways se propose d’ offrir des voyages aériens sûrs, de qualité et abordables et de contribuer de manière significative au développement économique du Nigeria et du continent africain. Le transporteur a reçu une licence de trafic aérien de l’autorité de l’aviation civile nigériane au début de 2016 et a obtenu une licence de service aérien en mai 2018.

Le conseil d’administration ainsi que l’équipe dirigeante de l’entreprise est composée de hautes personnalités de l’industrie aérienne mondiale ainsi que de nigérians expérimentés dans le domaine de la technologie, de l’aviation et du Droit: Tom Horton, ancien président et CEO d’American Airlines; William Shaw, fondateur et ancien directeur général de VivaColombia; Virasb Vahidi, ex CCO d’American Airlines;  le capitaine Jag Singh, vice-président des opérations aériennes et ancien CEO par intérim de Caribbean Airlines, qui a été nommé chef de l’exploitation de l’entreprise; et le capitaine Bart Roberts, ancien vice-président des opérations aériennes de JetBlue et ancien pilote en chef d’American Airlines, nommé président de la commission de contrôle de la sécurité; Folu Oladipo, capitaine de Boeing 737 d’ASKY Airlines, qui était auparavant pilote technique chez le plus gros transporteur du Nigeria, Arik Air,  nommé pilote en chef ou encore la nigériane Lara Yusuf, directrice de la qualité et de la sécurité de l’entreprise et qui, auparavant, a occupé des postes de direction auprès de grandes compagnies aériennes.

Green Africa Airways, qui a lancé ses activités en 2018, envisage d’abord de se développer sur le marché nigérian, puis de mettre en place un réseau panafricain solide. Selon les perspectives du marché commercial sur 20 ans de Boeing, les compagnies aériennes africaines auront besoin de 1 190 nouveaux avions.

Multi entrepreneur

Né et élevé au Nigeria par une mère enseignante et un père analyste financier (à une très petite échelle), Babawande Afolabi est l’aîné d’une famille de 5 enfants. Il est originaire d’Ile-Ife au Nigeria et a également habité à Ibadan au Nigeria au et à Lagos toujours au Nigeria. Il est arrivé aux USA en 2006 pour étudier à l’Illinois Wesleyan University. Il y a découvert le concept du microcrédit qu’il a voulu implémenter au Nigeria. Pour ce faire, il a postulé pour un stage avec l’organisation « Sponsors for Educational Opportunity »  (SEO) qui permet à des étudiants issus de la minorité d’effectuer un stage dans les plus grandes entreprises américaines. Sur les plus de 5 000 étudiants qui avaient postulé pour des stages avec SEO, Afolabi a été choisi parmi les 438 étudiants sélectionnés. C’est ainsi qu’il a pu effectuer un stage chez Morgan Stanley à Wall Street.

Détenteur d’un Master of Business Administration (MBA) de la Stanford Graduate School of Business, Babawande Afolabi est également titulaire d’un diplôme en sciences politiques et en économie de l’Illinois Wesleyan University, où il a notamment été président des étudiants et fondateur du chapitre étudiant la « National association of black accountants » (NABA). Il a fondé Green Africa Airways et sa société mère Green White Group afin de saisir l’opportunité de croissance exponentielle du secteur de l’aviation au Nigeria et en Afrique. C’est pendant qu’il travaillait chez Morgan Stanley qu’il a effectué une analyse du secteur du transport aérien en Afrique, en général et en Afrique de l’Ouest en Particulier. Il a ainsi commencé à travailler sur le projet de création de Green Africa Airways en 2014, avant de lancer l’entreprise en 2016. Pour la création de l’entreprise, Babawande Afolabi a procédé à une ronde financement notamment avec Kuramo Capital, un groupe panafricain indépendant de gestion de placements basé à New York, avec des bureaux à Lagos et à Nairobi.

Avant de fonder Green Africa Airways, Babawande Afolabi a travaillé dans les secteurs de la finance et du transport aérien. Son expérience inclut les services bancaires d’investissement pour les institutions financières et les clients des marchés émergents chez Morgan Stanley, ainsi que la stratégie d’entreprise chez American Airlines.

Babawande Afolabi est également le fondateur de Teatime Capital, une entreprise de capital-risque axée sur les investissements en micro-crédits propres dans les très petites entreprises nigérianes situées dans des régions souvent négligées du pays.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *