Banque centrale du Kenya : Sheila M’Mbijjewe et Patrick Njoroge reconduits pour 4 ans

News Top Manager

Les deux personnalités ont été reconduites par le président Kényan, Uhuru Kenyatta, pour un second et dernier mandat de 4 ans respectivement aux postes de vice-gouverneur et de gouverneur de la banque centrale du Kenya.  

Le renouvellement du mandat prend effet le 18 juin 2019 et se termine en 2023. Le Dr Patrick Njoroge, 58 ans, a été nommé gouverneur le 26 juin 2015 et son mandat de quatre ans renouvelable devait se terminer le 19 juin de cette année. Pour sa part, Sheila M’Mbijjewe a été nommée vice-gouverneur de la banque centrale du Kenya en juin 2015.

Elle est titulaire d’une licence en comptabilité et finance de l’université Kingston (Royaume-Uni) et est une comptable agréée pour l’Angleterre et le pays de Galles. Sheila M’Mbijjewe a eu une longue carrière dans les domaines de la comptabilité et de l’audit.

Elle a occupé des postes de direction dans le secteur bancaire et a été la première femme au Kenya à être nommée directrice exécutive d’une banque commerciale cotée à la bourse. Elle a travaillé au comité de politique monétaire de la banque centrale du Kenya et au centre d’information financière du Kenya.

Elle a siégé au conseil d’administration de plusieurs sociétés, dont la Capital Markets Authority, la Bourse de Nairobi, la Old Mutual Insurance Company Kenya, le Financial Reporting Centre du Kenya, Pricewaterhouse Kenya et Deloitte Touché Kenya.

Elle a été membre fondateur du comité de politique monétaire au Kenya et du comité consultatif du Kenya sur la criminalité et la lutte contre le blanchiment d’argent.

En 2008, elle a reçu la médaille présidentielle pour services rendus à son pays, la Moran of the Burning Spear (MBS).

Son mandat avec Patrick Njoroge, gouverneur de la CBK, a eu un impact significatif sur l’assainissement du secteur financier du Kenya, qui a notamment conduit à la fermeture de trois banques, la stabilisation du Shilling Kényan et l’augmentation de l’inclusion financière au Kenya.

Patrick Njoroge, surdoué de la finance.

Surdoué de la finance, qualifié d’ « incorruptible », Patrick Njoroge vit en communauté avec des membres de sa confession religieuse, l’Opus Dei (en latin « Œuvre de Dieu »). Chaque fin du mois, il donne une grande partie de ses revenus aux pauvres, ne gardant pour lui que le strict nécessaire pour vivre.

Né en 1961 dans la région de Circa, Patrick Njoroge est détenteur d’un doctorat en économie de l’université de Yale (1993) et d’une Maîtrise en économie de l’université de Nairobi, obtenu en 1985. Quelques mois après son diplôme, il a obtienu un poste au ministère kényan de l’économie et des finances. En 1995, le FMI l’engage en tant qu’économiste, et il part vivre à Washington DC. De 2005 à 2006, il dirige une mission du FMI en république dominicaine.

Par la suite, à partir de 2006, il est chef de division adjoint du département des finances du FMI. Son impressionnant travail à ce poste est à la base de sa promotion, en 2012, comme conseiller du directeur général adjoint du FMI. Repéré par le président Uhuru Kenyatta, il est nommé gouverneur de la banque centrale du Kenya, le 13 octobre 2015. Après sa nomination, il refuse la luxueuse résidence de service et les trois voitures de luxe fonction qui lui sont proposés.

Célibataire et en tant que membre de l’Opus Dei, il estime qu’aux yeux de Dieu, ce n’est pas le succès financier du travail qui importe, mais l’amour que vous y mettez.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *