Deux designers africains finalistes du Prix LVMH 2019 pour les jeunes créateurs de mode

Culture & Lifestyle News

Les 8 finalistes, dont les noms ont été révélés le mercredi 27 mars, ont été sélectionnés après l’examen de plus de 1 700 candidatures provenant de plus de 100 pays différents et aussi après une pré-sélection de 20 candidats.

C’est pour la première fois, depuis sa création il y a 6 ans, que ce prix inclue des designers africains. Le prix récompense des designers de moins de 40 ans et qui ont produit au moins deux collections.

Les 8 finalistes sont Anrealage (Japon), Bethany Williams (Royaume-Uni), Bode (États-Unis), Hed Mayner (Israël), Kenneth Ize (Nigéria), Phipps (États-Unis), Stefan Cooke (Royaume-Uni) et Thebe Magugu (Afrique du Sud). En juin prochain, ils présenteront une dernière fois leurs collections aux membres du jury, lors de la finale du Prix LVMH, qui se tiendra à la Fondation Louis Vuitton à Paris. Le vainqueur bénéficiera d’une dotation de 300 000 euros et sera soutenu par le groupe LVMH avec une année de mentorat.

Thebe Magugu

« La sélection des 8 finalistes du Prix met en évidence l’importance d’une mode unisexe chez 4 d’entre eux dont le vestiaire peut être adopté tant par les hommes que par les femmes. Parmi les autres finalistes, 2 proposent des collections femme et 2 des collections homme.», a déclaré Delphine Arnault, directrice générale adjointe de Louis Vuitton et membre du jury. Ce dernier était composé de 62 experts de la mode notamment Naomi Campbell, top model, Jonathan Anderson, directeur artistique de Loewe, Kris Van Assche, directeur artistique de Berluti, Maria Grazia Chiuri, directrice artistique de Christian Dior Couture, Marc Jacobs, Humberto Leon et Carol Lim, directeurs artistiques de Kenzo, Clare Waight Keller, directrice artistique de Givenchy, Jean-Paul Claverie, conseiller de Bernard Arnault et directeur du mécénat de LVMH et Sidney Toledano, PDG du Fashion Group LVMH.

Thebe Magugu, 26 ans, créateur de la marque éponyme en 2015, est un designer sud-africain, basé à Johannesbourg qui propose une collection de prêt-à-porter féminin. Ses collections – Geology (SS’17), Home Economics (AW’18) et Gender Studies (SS’18) – sont citées comme un clin d’œil au climat politique actuel en Afrique du Sud et à l’étranger, notamment en ce qui concerne les attentes mises sur la femme moderne.

Thebe Magugu est né et a grandi à Kimberley, en Afrique du Sud. Il s’inspire des femmes qui ont joué un rôle important dans sa vie. Il a étudié la mode et le design de vêtements à la Lisof Fashion School de Johannesburg. En février dernier, il a remporté l’ »international fashion showcase award », un prix soutenu notamment par le British Fashion Council et qui récompense les créateurs de mode émergents.

Kenneth Ize

Pour sa part, Kenneth Izedonmwen est un créateur nigérian, basé à Lagos qui propose une collection unisexe présentée à Paris et Lagos. Né à Lagos, il utilise ses expériences interculturelles pour créer de nouvelles formes contemporaines dans l’industrie de la mode nigériane. Le designer a reçu son diplôme de mode et de design en 2015 à l’université des Arts appliqués de Vienne, sous la direction de Hussein Chalayan. Cette même année, il a également reçu la bourse Fred Adlmüller.

 Kenneth Izedonmwen a officiellement lancé sa marque de mode à Lagos en 2013, immédiatement après ses trois années à l’université. La marque se propose de réinventer l’artisanat nigérian afin de créer une perspective originale sur le produit de luxe pour l’homme et la femme modernes.

En outre, la marque Kenneth Ize adopte une approche durable du processus de conception et de production, en s’approvisionnant localement et en créant un espace de travail juste et sécurisé pour tous les travailleurs et artisans, espace dans lequel le designer et les artisans collaborent et influencent souvent le processus de conception.

En 2018, le Prix LVMH avait été décerné au créateur japonais Masayuki Ino et sa marque de streetwear Doublet. Rok Hwang, designer de la griffe Rokh, avait quant à lui remporté un prix spécial.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *