Afrique du Sud: La Rolls-Royce «Mahlangu Phamtom» dévoilée au grand public

News Portrait

L’artiste sud-africaine de renommée internationale, Esther Mahlangu, 84 ans, a collaboré avec Rolls-Royce Motor Cars pour réaliser une décoration intérieure et extérieure inédite et unique, notamment dans la galerie d’un modèle Phantom du constructeur. Ce véhicule unique a été baptisé «The Mahlangu Phantom», en l’honneur de l’artiste. Le design de la Rolls-Royce «Mahlangu Phantom » a été dévoilé le jeudi 13 février dans la matinée à la Melrose Gallery à Cape Town, en Afrique du Sud. 

La « Galerie » est un terme utilisé pour désigner l’espace dans le tableau de bord de la nouvelle Rolls Royce Phantom, face au passager, où les propriétaires du véhicule peuvent créer des finitions personnalisées réalisées, par exemple, par leur artiste préféré et créer de véritables chefs-d’œuvre s’ils le souhaitent.

Un client spécial de la société britannique voulait que la galerie à l’intérieur de son Phantom soit conçue par le Dr Mahlangu et elle a volontiers accepté. En acceptant le défi, le Dr Mahlangu est devenue le premier artiste au monde à créer une œuvre d’art de cette manière et aussi la première Sud-Africaine à avoir son œuvre distinctive, inspirée de l’art Ndebele, affichée à l’intérieur d’une Rolls Royce Phantom personnalisé.

Une partie des revenus de sa vente sera reversée à l’école d’art créée par Esther Mahlangu dans la province de Mpumalanga. Une autre partie servira également à mettre sur pieds une exposition proposant une rétrospective de son travail exceptionnel et et qui célébrera sa précieuse contribution à l’art africain contemporain.

«Je suis ravi de dévoiler« The Mahlangu Phantom », une expression frappante de l’art africain contemporain. La galerie est un environnement unique pour les clients de notre marque pour exprimer des œuvres personnelles et souvent très créatives et nous sommes honorés de présenter le travail du Dr Mahlangu dans l’intérieur serein de ce Phantom », a déclaré César Habib, directeur régional, Rolls-Royce Motor Cars Middle Orient et Afrique.

Il y a environ quatre ans, le Dr Esther Mahlangu a travaillé avec BMW pour personnaliser l’habitacle d’une BMW « série 7 » unique avec des garnitures intérieures originales. Elle avait ainsi transformé l’intérieur de la BMW de luxe en une œuvre d’art dynamique en peignant ses motifs caractéristiques sur les garnitures intérieures en bois.

C’était la deuxième fois que la célèbre artiste s’associait à BMW, après avoir collaboré avec la marque 25 ans plus tôt sur un projet Art Car. En effet, en 1991, Dr Esther Mahlangu était devenue la première femme à créer des œuvres d’art sur une BMW 525i berline, sur la base de son héritage Ndebele.

74 ans de peinture

Née le 11 novembre 1935 à Middelburg, dans la province du Mpumalanga, en 1935, Dr Esther Mahlangu est l’aînée d’une famille de neuf enfants: trois filles et six garçons. Elle est connue pour sa spécialité dans la réalisation de peintures et de broderies traditionnelles Ndebele, une compétence qui se transmet de génération en génération dans la communauté. Elle a commencé à peindre à l’âge de 10 ans et a été formée par sa mère et de sa grand-mère.

Les œuvres d’art d’Ether Mahlangu ont acquis une notoriété internationale en 1986 des chercheurs français, qui parcouraient le monde à la recherche d’arts traditionnels, ont vu ses peintures dans sa maison. Elle s’est ensuite rendue à Paris pendant deux mois en 1989 afin de réaliser des peintures murales pour le compte l’exposition « Magiciens de la Terre ».

En 1991, Esther Mahlangu a utilisé un motif Ndebele pour le design d’une BMW 525i, devenant le douzième artiste et la première femme à participer à une « BMW Artwork », à la suite des artistes comme Andy Warhol, Frank Stella et David Hockney. « Esther Mahlangu BMW » a été la première voiture africaine peinte avec les motifs typiques de la tribu Ndebele. La voiture a ensuite été exposée à Washington DC au National Museum of Women in the Arts en 1997. En 2017, elle a été exposée au British Museum de Londres.

Artiste internationale avec un ancrage local

Esther Mahlangu a ouvert sa propre école d’art dans la cour arrière de sa maison à Mpumalanga pour préserver le patrimoine culturel Ndebele. Elle finance elle-même l’école avec l’argent qu’elle gagne de la vente de ses œuvres d’art, qui varie de 3 000 $ à 30 000 $ en plus des commissions murales. Là, les élèves apprennent à dessiner des lignes droites à l’aide de pigments à main levée et à peindre dans le style traditionnel du design Ndebele.

Esther Mahlangu a également créé six tableaux inspirés de Nelson Mandela en 2004, qui ont été exposés pour la première fois à la Melrose Gallery en mars 2017. Elle a aussi réalisé des créations sur des sneakers pour de grandes marques comme Nike. Les œuvres d’Esther Mahlangu ont également attiré de nombreuses stars internationales avec comme collectionneurs Usher, Oprah Winfrey, John Legend et Swizz Beatz.

Esther Mahlangu a reçu plusieurs prix au cours de sa carrière: le Mpumalanga Arts and Culture Award, un prix du ministère français de la culture, l’Ordre du gouvernement sud-africain d’Ikhamanga, deux prix Radio Ndebele en 1988 et 2001, la Nassau County Commendation et la citation de Incorporated Village Hempstead.

Le 9 avril 2018, le Dr Esther Mahlangu a obtenu un doctorat honoris causa de l’université de Johannesburg, en reconnaissance pour son œuvre dans le monde et pour son action en tant qu’éducatrice.

Considérée, en Afrique du Sud, comme un trésor national, le Dr Mahlangu a consacré sa vie à la préservation de l’héritage culturel sud-africain et à partager son héritage culturel à travers des peintures abstraites géométriques vibrantes et des peintures murales inspirées de l’ethnie Ndebele. Elle est l’une des artistes vivantes les plus vénérées d’Afrique et ses œuvres se trouvent dans de nombreux musées importants, dans des collections d’entreprises et des collections privées à travers le monde.

Esther Mahlangu a été mariée et a eu trois enfants. Mais elle a perdu son mari et deux de ses enfants.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *