Dr Mumba Chalwe, première femme urologue en Zambie

News Portrait

Elle fait également partie de la vingtaine de chirurgiennes dans ce pays devenu indépendant en 1964.

Le docteur Mumba Chalwe-Kaja est la cofondatrice de Stiletto Ink, un organisme local axé sur le mode de vie et le bien-être qui se concentre sur le bien-être sexuel et reproductif des adultes. En 2017, elle a décroché son diplôme de spécialisation dans la sous-spécialité chirurgicale de l’urologie, devenant ainsi la première et la seule femme dans ce domaine en Zambie.

« Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été intriguée par les sciences et le fonctionnement des choses. J’ai ensuite rencontré une femme, le Dr Mpuang-Olmond, qui était si bonne avec moi et je voulais être comme elle, elle était gentille, forte et bienveillante. En fait, elle traitait ma sœur et moi à ce moment-là et j’ai su à ce moment-là que je voulais devenir médecin », a déclaré le docteur Mumba Chalwe-Kaja au cours d’une interview.

Médecin au Ndola Teaching hospital, elle traite diverses maladies, notamment la dysfonction sexuelle, l’infertilité masculine et féminine, la prostatite et l’hypertrophie de la prostate. Elle a également rédigé un guide de survie pour les débutants en urologie.

« La médecine a toujours été un rêve d’enfant. L’urologie, en revanche, était un choix de carrière fondé sur de nombreux facteurs. J’adore les défis et le domaine chirurgical m’en a proposé. L’urologie en tant que spécialité est dynamique et aussi le fait que la Zambie n’avait pas de femmes dans le secteur. Le désir défier les stéréotypes et avoir un impact positif sur la vie des gens était une motivation énorme »,a-t-elle expliqué lors d’une conversation sur Twitter avec le Forum des femmes zambiennes.

Le fait d’être femme combinée à sa jeunesse suscitent souvent des a priori sur ses compétences et capacités dans ce pays qui compte moins de 20 femmes chirurgiens, reconnaît-elle avec humour. « Les patients me demandent « quand est-ce que le docteur va venir »? Puis ils réalisent que c’est moi! Les réactions peuvent parfois être très intéressantes », a déclaré le docteur, qui, une fois, bien qu’heureuse du geste, a refusé de recevoir une chèvre vivante offerte comme cadeau par une famille dont il avait traité le père.

Au sein de son organisation Stiletto Ink, qu’elle décrit comme « sa passion », elle a déclaré s’être rendue compte que même les adultes ont besoin d’éducation sexuelle . Ainsi, la structure organise des « sexinars », où elle donne aux femmes des informations sur la santé en matière de procréation notamment. Le dialogue avec les femmes au niveau communautaire se fait également autour des rites de passage traditionnels.

Une spécialisation 100% zambienne

Le Dr Mumba Chalwe est diplômée en médecine de la Rayzan Medical University en Russie. Elle a fait sa spécialisation en urologie au département d’urologie de l’University Teaching Hospital Zambia. Elle aime souligner le fait que sa formation de spécialiste est à 100% zambienne.

« J’ai été formée en Russie. Une opportunité d’aller en Russie s’est présentée et je l’ai saisie! À l’époque, il y avait très peu d’étrangers en Russie, donc être noir était un défi. Au fil du temps, j’ai réussi à développer des amitiés et des relations qui sont encore solides même aujourd’hui. Sur le plan médical, la formation comprenait l’apprentissage du russe car la médecine est axée sur les personnes – c’était très exigeant. Les premiers mois ont consisté en des cours de langue intensifs et en une orientation culturelle. Finalement, j’ai réussi à m’adapter et même à m’épanouir dans un pays froid et lointain. Après mon diplôme , j’ai travaillé pendant quelques années et me suis ensuite spécialisé en urologie à l’université de Zambie, un programme de maîtrise de quatre ans. Au total, cela fait 14 ans d’études faites de larmes, de sueur et de beaucoup de sourires », a fait savoir le médecin.

Même si elle a été confrontée à plusieurs défis pendant sa formation et certaines réactions négatives du fait qu’elle était une femme qui intégrait un milieu d’hommes, elle n’a jamais abandonné et a été soutenue par plusieurs personnes notamment par son mari.

Le Dr Mumba Chalwe est l’actuelle représentante en Zambie de l’organisation Women in Surgery Africa (WiSA).En septembre 2017, elle a été nominée dans la catégorie Impact social dans le cadre de « The Future of Women Awards of 2017 », organisé par la Global First Ladies Alliance, qui reconnaît les femmes leaders africaines émergentes.

En 2018, elle a été nominée pour le prix 2018 de Phenomenal African Women (PAW) et a reçu la médaille d’or d’urologie du Collège des chirurgiens de l’Afrique centrale et australe opérant dans dix pays, la deuxième plus grande institution de formation en chirurgie en Afrique subsaharienne. Elle a également reçu le «  PUSH women’s award for medicine » qui célèbre les nombreuses réalisations des femmes zambiennes qui ont excellé dans des carrières et une industrie traditionnellement dominées par les hommes.

Le mentorat pour les femmes

Le Dr Chalwe est également passionnée par le mentorat, en particulier des jeunes filles, car elle estime que pour que les femmes puissent progresser, elles ont besoin d’un bon mentorat et d’un bon système de soutien de la part de leurs communautés d’origine. Elle voue une grande admiration à Linda Kasonde, première femme élue présidente de l’association des avocats zambiens.

Depuis qu’elle est devenue la première femme en urologie en Zambie, une autre femme a été diplômée en Urologie et 6 sont en formation, ce qui rend le Dr Mumba Chalwe particulièrement fière car, se réjouit-elle, cela démystifie les croyances associées aux femmes.

Sur un autre registre, un de ses mentors masculins lui a dit une fois de ne jamais perdre sa féminité juste pour pratiquer l’art de la chirurgie et c’est ainsi qu’ elle a commencé à se faire les ongles.

« Il avait dit:« Vas-y, sois une fille ; sois girly et ne perds pas ta féminité ». C’était le meilleur conseil que j’ai jamais eu. Il a dit: « Sois une fille et sois un chirurgien », se remémore l’urologue.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *