Dr Nehkonti Adams,médecin et militaire qui combat les maladies infectieuses dans le monde

News Portrait

Née au Liberia,en Afrique de l’Ouest, le lieutenant-commandant Nehkonti Adams est la directrice de la médecine tropicale de la Marine américaine (US Navy), où elle travaille depuis 25 ans.

Elle dirige le Centre de développement professionnel de la médecine navale (Navy Medicine Professional Development Center-NMPDC), la plaque tournante de la mission de formation et d’éducation du soutien aux services de santé de la Marine américaine. Le centre couvre le monde entier grâce à des relations de collaboration avec plus de 200 activités militaires et civiles.

Le Dr Nehkonti Adams forme des médecins et des infirmières militaires américains à l’identification et au traitement des maladies infectieuses qui ne sont pas traditionnellement connues aux États-Unis. Elle a été diplomate biomédicale et conseillère auprès de l’ambassadeur des États-Unis au Ghana, nommé à la tête de l’équipe inter-agences de la lutte contre Ebola de l’ambassade des États-Unis. En outre, elle a siégé au comité du ministère de la Santé du Ghana, aidant à créer un plan de préparation pour le pays.

Aujourd’hui, elle travaille en première ligne sur la pandémie de COVID-19 au Japon, spécialement à Okinawa, où elle est déployée depuis septembre 2019. Elle est consultante en maladies infectieuses dans le troisième bataillon médical et le troisième groupe de logistique maritime de l’US Navy.

Au cours de sa carrière, le Dr Nehkonti Adams a travaillé dans des missions au Togo, au Ghana, en Inde, en Thaïlande, au Pérou, au Brésil et en Tanzanie, dans près de 40 pays à travers le monde.

Le Dr Nekonti Adams est détentrice d’un doctorat en médecine de l’Eastern Virginia Medical School à Norfolk, Virginie et a été promu lieutenant, Corps médical de l’US Navy, en 2008. Par la suite, elle a suivi une formation en résidence en médecine interne pour les maladies infectieuses au Naval Medical Center, à San Diego, en Californie. En août 2013, elle a été transférée à l’unité de recherche médicale navale n ° 3 (NAMRU-3), où elle a occupé le poste d’officier responsable (OCI) du détachement de la Navy à Accra, au Ghana. Elle y a été active dans l’éducation médicale en offrant un mentorat clinique aux stagiaires et aux résidents et a été co-chef d’équipe pour le cours de médecine militaire tropicale FY15 à Techiman, au Ghana. Elle y a aussi géré 10 projets de recherche.

Premier retour au Liberia

Le Dr Nehkonti Adams est née au Liberia d’une mère infirmière et d’un père cardiologue. La famille a déménagé aux USA en 1986,pendant les prémices de ce qui deviendrait la première guerre civile du pays. Après ses études,elle a décidé de rejoindre la Marine américaine en tant que matelot et a été rapidement déployée pour la première fois partie au Brésil,en Amérique du Sud.

C’est là que son parcours a pris un tour différent. En effet, pendant son séjour au Brésil, Nehkonti Adams a rencontré un ressortissant libérien qui avait été déplacé par la guerre civile et lui a parlé de la tragédie causée par la guerre à Monrovia. Au cours de ce même déploiement, elle s’est également rendue en Afrique de l’Ouest pour la première fois et, jusqu’à ce moment, elle n’avait pas réalisé la gravité de ce que la guerre avait fait à son pays.

Elle a su,à ce moment,qu’elle voulait aider les réfugiés, aider les familles déplacées,son lieu de naissance. Et ce faisant, elle a découvert que la Marine ne consiste pas seulement à dissuader les conflits, mais à aider ceux qui en ont besoin.

En 2008, le Dr Nehkonti Adams est retournée au Liberia pour la première fois depuis le départ de sa famille en 1986. Elle y a établi une mission sur le terrain pour que les médecins s’informent sur les maladies tropicales via les médecins et les patients locaux.

Depuis la fin de la guerre civile, ses parents sont retournés au Liberia, qui a enfin retrouvé la paix. Son père est directeur de l’école de médecine de Monrovia et sa mère dirige une école. En outre, tous les membres de la famille ont mis en place « SAMS Family Foundation Inc. », dont la mission est de fournir un accès à l’éducation aux populations pauvres et nécessiteuses, de promouvoir l’équité en santé et de soutenir la revitalisation des systèmes de santé et de l’éducation au Liberia.

Au cours de ses missions sur le terrain, Le Dr Nehkonti Adams visite des étudiants, des orphelinats, des hôpitaux ruraux, organise des concours de danse, achète des livres pour les écoles et aide à soutenir les habitants, dont beaucoup vivent encore dans la pauvreté.

«Il suffit d’un acte dans la vie de quelqu’un pour changer le cours de sa vie. C’est pourquoi vous ne pouvez pas vous arrêter. Parce que vous ne savez jamais de quel acte il s’agit», estime le Dr Nehkonti Adams.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *