eSwatini : la princesse Sikhanyiso Dlamini, 31 ans, nommée ministre de l’information

News Portrait

L’aînée des enfants du roi Mswati III du royaume de l’eSwatini ( ex Swaziland) a été nommée le vendredi 02 novembre dans ce gouvernement composé de 19 ministres et mis en place par le nouveau Premier ministre Ambrose Dlamini.

Sikhanyiso Dlamini, héritière du trône de eSwatini, sera en charge des médias, des communications et des technologies. Sikhanyiso signifie lumière.

Née le 1er septembre 1987 à Mbabane, la Princesse Sikhanyiso Dlamini a effectué ses études en Grande-Bretagne au St. Edmund’s College, à Ware, dans le Hertfordshire, avant de poursuivre ses études à la Biola University, en Californie, pour étudier le théâtre.

Elle est titulaire d’une maîtrise en communication numérique de l’université de Sydney en Australie, obtenu en 2012. La princesse Sikhanyiso Dlamini siège au puissant conseil royal qui détermine les orientations politiques et économiques du royaume.

Elle siège siège aussi au conseil d’administration de MTN dans le pays, dans laquelle le roi détient 10 % des parts et qui est l’unique opérateur de téléphonie mobile du royaume.

Avec l’ancien président des Seychelles, James Michel

Sikhanyiso devint Inkhosatana (chef de jeune fille) et chef du régiment Imbali à l’âge de 10 ans. Le mot « Imbali » signifie fleur, et c’est ainsi que sont appelées les jeunes filles vierges du Swaziland. En tant qu’Inkhosatana, Sikhanyiso dirige le groupe de vierges qui participent à la Umhlanga (danse du roseau) annuelle.

Affectueusement appelée Pashu (fruit de la passion), Sikhanyiso est une actrice en devenir et pratique le rap depuis l’âge de sept ans. Elle a enregistré quelques chansons de rap / hip-hop, de R & B et de soul avec le surnom de princesse Pashu, et l’un de ses singles les plus populaires était «Hail Your Majesty», un hommage à son père.

La chanson a été enregistrée au cours de son bref séjour en Malaisie dans le cadre d’un programme de stage à l’université de Limkokwing.

Fondation Imbali

Le 13 avril 2013, la Princesse Sikhanyiso Dlamini a lancé la Fondation Imbali pour aider à résoudre l’ensemble des problèmes et des défis auxquels les jeunes filles sont confrontées au Swaziland.

La Fondation Imbali a pour mission de favoriser le sentiment de confiance en soi chez les jeunes filles, en élevant des femmes éclairées, respectueuses et volontaires dans toutes les régions et de nourrir et concrétiser les espoirs et les rêves de la petite fille.

Outre la Fondation Imbali, elle dirige également le concours de beauté Miss Swaziland Tourism, tandis que la Swaziland Deaf Association sollicite son parrainage pour le concours de Miss Deaf Africa. Elle est classée parmi les plus belles filles de dirigeants africains.

Avec sa mère, la reine Inkhosikati LaMbikiza

Famille

Elle est le premier enfant du roi Mswati III du Swaziland et de la reine Inkhosikati LaMbikiza. Son grand-père était le roi Sobhuza II qui avait plus de 70 épouses, 201 enfants et environ 1 000 petits-enfants composant la Maison royale swazie de Dlamini.

Sikhanyiso Dlmamini a figuré dans un documentaire de 2007 sur son père intitulé «Sans le roi». Son père, le roi Mswati III, est le dernier monarque absolu d’Afrique. Sa mère Inkhosikati La Mbikiza (Sibonelo Mngometulu), est la la première épouse choisie par le roi.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *