Gabon: Rose Christiane Ossouka Raponda nommée ministre de la défense

News

Deux semaines après la prestation de serment des ministres, le gouvernent a été « réaménagé » ce mercredi 30 janvier, avec le remplacement de trois ministres.

Rose Christiane Ossouka Raponda devient ministre de la défense nationale et de la sécurité du territoire, en remplacement d’Étienne Massard Kabinda Makaga. Biendi Maganga Moussavou, fils du vice-président Pierre-Claver Maganga Moussavou, retrouve le ministère de l’Agriculture qu’il avait cédé deux semaines auparavant à Ali Akbar Onanga Y’Obeghe. Pour sa part, Norbert Emmanuel Tony Ondo Mba devient Ministre de l’Eau, de l’Énergie, de la Valorisation et de l’Industrialisation des ressources minières, en remplacement de Christian Magnagna.

En 2014, Rose Christiane Ossouka Raponda est devenue la première femme élue maire de Libreville.

Spécialiste en finances publiques, elle est titulaire d’un diplôme en économie, option finances publiques de l’institut gabonais de l’économie et des finances.

Rose Christiane Ossouka Raponda a été directrice générale de l’économie et directrice générale adjointe de la Banque de l’habitat du Gabon.

En février 2012, elle est nommée ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique au sein du gouvernement dirigé par l’ancier Premier ministre gabonais Raymond Ndong Sima.

Lors des élections municipales de 2014, elle est conseillère dans le troisième arrondissement de Libreville.

Le 7 février 2014, elle devient la maire de la capitale gabonaise pour le compte du parti démocratique gabonais (PDG).

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *