Zimbabwe : Frank Buyanga, l’ambitieux et sulfureux jeune millionnaire

News Portrait

Fondateur d’Africa Medaillon Group, le businessman zimbabwéen, basé en Afrique du Sud, a reçu, le 11 juillet à Londres dans la « House of common », l’ «African achievement award for corporate leadership and national integration .

Au mois de mai 2019, il a également reçu un prix lors du World Business Leaders Summit comme le patron de la startup qui a affiché la plus forte croissance en 2018.

Frank Buyanga est considéré aujourd’hui comme l’un des zimbabwéens les plus riches et l’un des plus grands propriétaires de Sandton, à Johannesburg, le principal centre d’affaires d’Afrique du Sud, où il vit. Il est aussi réputé proche et conseiller de l’ombre de quelques présidents en Afrique et anciens présidents comme Jacob Zuma, l’ancien président du Malawi, Bakili Muluzi et le président de la Guinée équatoriale, Obiang Nguema.

Né à Londres le 14 septembre, 1979, Frank Buyanga a créé sa première entreprise à l’âge de 18 ans, « Summit Trading », une société basée au Royaume-Uni et qui proposait des produits agricoles, principalement du sucre. Après un peu plus d’un an, il a créé Ferco Trading Ltd, une société d’importation et d’exportation qui l’a fait entrer de plain-pied dans le monde des affaires.

Entre 2000 et 2004, il a exploité un magasin à Stratford et ouvert un garage basé à Ilford, tous deux situés au Royaume-Uni. En plus, il a créé une société de conseil financier et d’hypothèques située sur Cavendish Street, à Londres. Frank Buyanga a obtenu un diplôme en économie de la North London University en 2004 et s’est installé au Zimbabwe en 2005.

Il a d’abord commencé à faire fortune dans l’immobilier en achetant des propriétés au Zimbabwe , alors qu’elles coûtaient moins chères. Son groupe le plus connu au Zimbabwe est le groupe de sociétés Hamilton, qui comprend Hamilton Insurance, Hamilton Property Holdings et Hamilton Finance. En 2014, il a été rapporté que sa société avait acheté Cell Funeral Assurance Company. Hamilton Finance, sa société de micro-finance, a été impliquée dans de nombreux procès au Zimbabwe. Il a été accusé d’être un «usurier» après avoir vendu des biens immobiliers à des clients qui n’auraient pas remboursé leur prêt. Il a toujours clamé son innocence et n’a jamais été condamné.

Selon des médias zimbabwéens, Frank Buyanga est un ami proche de Nicholas van Hoogstraten, le multimillionnaire britannique, qui est aussi son mentor et son conseiller. Frank Byanga aurait déjà reçu un prêt de 25 millions de dollars de van Hoogstraten pour financer certaines de ses activités.

Gestionnaire d’or

Frank Buyanga a fondé le groupe African Medallion en mars 2017. La société est basée à Johannesburg, en Afrique du Sud, et vend des médaillons / pièces en or. L’entreprise, présente en Afrique du Sud, au Lesotho, à Maurice, en Namibie, en Zambie et au Zimbabwe, est une société de gestion de l’or qui assiste les particuliers et les entreprises dans la constitution de leur portefeuille d’or afin de préserver leur patrimoine (Medaillon et Kruggerand).

L’entreprise propose également des cartes VISA afin de permettre aux personnes non bancarisées de conserver en toute sécurité leur argent . La carte est délivrée par First National Bank of South Africa (FNB). La carte permet notamment de retirer de l’argent aux guichets automatiques, de faire des achats dans les magasins et de consulter le solde d’un guichet automatique.

Africa Medaillon Group a dépassé le seuil de 60 millions d’euros de réserves d’or en moins d’un an de sa création.

L’année dernière, AMG a finalisé l’acquisition, pour près de 7 millions d’euros, de Pagliari Group, entreprise basée à Cap Town et ancienne filiale de Rand Refinery et fournisseur de produits aurifères de haute qualité. Rand refinery est le plus grand complexe intégré au monde de raffinage et de fusion de métaux précieux à site unique. La transaction a eu lieu alors qu’AMG avait atteint la barre de 220 millions d’euros en réserves d’or.

Amateur de voitures de luxe

Frank Buyanga est également directeur exécutif de la Stratégie des petites et moyennes entreprises pour le Forum des entreprises panafricaines (PABF), une initiative privée, conçue pour accélérer le développement socio-économique du continent, à travers une combinaison de programmes soigneusement étudiés et de projets développés par les Africains localement. Selon le businessman, le forum a déjà lancé un fonds de 500 millions de dollars pour développer des infrastructures.

En outre, récemment, il a proposé d’aider le gouvernement du Zimbabwe à financer et à capitaliser un fonds souverain, qui pourrait, selon lui, aider les startups dans ce pays.

Frank Buyanga est aussi connu au Zimbabwe comme jeune millionnaire qui conduit des voitures flashy et chères : Rolls-Royce , Bentley , Ferrari, Maserati , Mercedes, deux Lamborghini, une Aston Martin et récemment une Bugatti. Il considère toutes ces voitures comme des investissements. . En 2018, il a importé une voiture Bugatti Veyron d’une valeur supérieure à 2 millions de dollars.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *