Ghana: plusieurs célébrités afro-américaines en séjour pour rendre hommage à leurs ancêtres

Culture & Lifestyle News

Ce séjour s’inscrit dans le cadre du Full Circle festival d’une semaine, une initiative de l’acteur hollywoodien Boris Kodjoe et de la star du marketing Bozoma Saint-John, tous deux originaires du Ghana.

Le festival vise  à honorer les ancêtres en célébrant le patrimoine et l’héritage générationnel du pays. Pour ce faire, le festival « Full Circle » est présenté comme le coup d’envoi officiel de «l’année du retour», car l’année 2019 marque les 400 ans du début de la traite négrière en Afrique de l’Ouest.

« Nous sommes ici pour célébrer notre résilience, notre survie et nos contributions prospères dans la diaspora … Nous revendiquons notre histoire et notre présent », a fait savoir Bozoma Saint-John.

Parmi les célébrités présentes au Ghana figurent les acteurs Anthony Anderson, Rosario Dawson, Michael Jai White et son épouse l’actrice Gillian Iliana White  ;

Funa Maduka, directrice de la création et des acquisitions des films originaux de Netflix ; la top model américaine, star de la télé-réalité et actrice Cynthia Bailey ; le styliste Oswald Boateng, d’origine ghanéenne, l’acteur Djimon Hounsou;

le magnat de l’immobilier, Jay Morrison et son épouse Ernestine Johnson Morrison ; l’animateur de Fox Sports, Mike Hill ; le dirigeant des médias et animateur de radio Ebro Darden ;

la Top Model Naomi Campbell, l’acteur britannique Idris Elba, l’actrice Nicole Ari Parker (épouse de Boris Kodjoe), les actrices Gabourey Sidibe et Kellee Stewart, le rédacteur en chef du magazine Vogue UK, Edward Enninful, originaire du Ghana et également le scientifique Thomas Mensah, considéré comme le père de la fibre optique.

Tout au long de ce festival, et via le « Full Circle Tour », ces différentes personnalités découvriront les différentes facettes de l’histoire et de la culture du Ghana.

Le dimanche 30 décembre, ces différentes célébrités ont notamment visité le château de Cape Coast.

Situé à 200 kilomètres à l’ouest d’Accra et 80 kilomètres à l’est de Taokaradi, sur la côte du Ghana, ce château ou Fort de Cape Coast fut un important lieu de la traite négrière sur la côte de l’Or. Il fait partie des forts de la côte ghanéenne inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

« Aujourd’hui, nous sommes rentrés par la même porte, maintenant appelée la «Porte du retour», par laquelle nos ancêtres ont quitté l’Afrique. Cela s’appelait «La porte du non-retour» pendant des centaines d’années. Et nous voici. N’oublions jamais que les Noirs ont survécu à la plus inhumaine et à la plus grande atrocité humaine de l’histoire. À bien des égards, nous sommes brisés, mais beaucoup d’entre nous travaillent à se reconstruire spirituellement, mentalement et culturellement », a déclaré Ebro Darden sur sa page Instagram.

Les célébrités afro-américaines ont également visité le mausolée de l’ancien président ghanéen Kwame Nkrumah à Accra, où se trouvent les corps de Kwame Nkrumah et de sa femme Fathia Nkrumah.

Elles ont également pris part au festival Afrochella (en référence au célèbre festival Coachella aux USA) qui a eu lieu le 29 décembre et auquel ont pris part plus de 4.000 personnes.

Le Full Circle festival est présidé par le bureau du président ghanéen Nana Akufo-Addo qui a eu un dîner avec les différentes célébrités le samedi 29 décembre au Mövenpick Ambassador Hotel à Accra.

Full Circle Festival est coordonné par le ministère du Tourisme, le ministère du Développement des entreprises et le Bureau des affaires de la diaspora du Ghana.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *