TEF 2019 : les candidatures francophones, arabophones, lusophones et des femmes fortement recherchées

News Startups

Les candidatures pour le 5ème cycle du programme d’entrepreneuriat de 100 millions de dollars ont débuté le 1er janvier.

Ces candidatures sont exclusivement à déposer sur TEFConnect.com – la plus grande plate-forme de réseau numérique dédiée aux entrepreneurs africains. « Nous cherchons particulièrement à accroître la représentation des francophones, arabophones et lusophones, ainsi que des femmes entrepreneurs », a fait savoir la Fondation.

Cette dernière invite les entrepreneurs africains exceptionnels qui dirigent des start-up existantes à fort potentiel de croissance et les futurs chefs d’entreprise aux idées transformatrices à postuler jusqu’au 1er mars 2019.

Le programme d’entrepreneuriat TEF est ouvert aux citoyens et aux résidents légaux de tous les pays africains qui gèrent des entreprises à but lucratif basées en Afrique et qui n’ont pas plus de trois ans d’existence.

Selon la Fondation, les candidatures seront jugées en fonction des critères tels que la faisabilité, l’extensibilité et le potentiel de croissance du produit/service; l’opportunité de marché pour l’idée/l’entreprise; la compréhension financière, le potentiel de leadership et les compétences entrepreneuriales.

Les candidats sont invités à postuler sur TEFConnect – www.tefconnect.com – la plus grande plateforme numérique au monde dédiée aux entrepreneurs africains.

Déjà 4470 entrepreneurs bénéficiaires

Le programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu, rappelle la Fondation, est un engagement de 100 millions de dollars sur 10 ans visant à identifier, former, mentorer et financer 10 000 entrepreneurs.

Son objectif est d’investir dans des entreprises créant au moins 1 000 000 de nouveaux emplois et générant au moins 10 milliards de dollars de nouveaux revenus annuels en Afrique. Actuellement dans sa cinquième année, ce programme d’entrepreneuriat a permis à 4 470 entrepreneurs de bénéficier d’une autonomisation, par l’utilisation d’un processus de sélection, de formation et d’exécution robuste pour créer un impact visible et durable à travers les 54 pays africains.

Le 4ème cycle du programme a attiré plus de 150 000 candidatures à travers le continent africain.

A cet effet, la Fondation rappelle que les entrepreneurs sélectionnés des années précédentes ont transformé leurs entreprises et leurs communautés après avoir tiré profit des 7 piliers du programme: d’un capital d’amorçage de 5 000 dollars; d’une formation au développement des affaires; d’un mentorat individuel; d’un accès à TEFConnect; des rencontres panafricaines; adhésion au réseau TEF; et de la participation au Forum d’Entreprenariat TEF, la plus grande réunion de l’écosystème africain de entrepreneuriat.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *