Inna Modja et Baaba Maal nommés ambassadeurs des Nations Unies (UNCCD)

Culture & Lifestyle News

Baaba Maal (Sénégal) et Inna Modja (Mali) ont été nommés ambassadeurs de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD) le mardi 10 septembre, lors de la COP14 qui se déroule depuis le 2 septembre jusqu’au 13 septembre à New Delhi en Inde.  Le compositeur indien, producteur de musique et environnementaliste, Ricky Kej, fait également partie de nouveaux ambassadeurs.

Selon l’ONU, les personnalités publiques jouent un rôle de plus en plus important dans la résolution des problèmes de développement durable. Certains sensibilisent le public au défi de la dégradation des sols, de la désertification et de la sécheresse. D’autres attirent l’attention des décideurs et des autres parties prenantes sur l’importance de placer la planification et la gestion de l’utilisation des terres et la restauration des écosystèmes dans les agendas politiques. Les ambassadeurs terrestres de la CNULCD, hautement respectés, peuvent attirer encore plus l’attention sur les questions promues par la Convention et donner l’impulsion nécessaire pour mettre pleinement en œuvre les objectifs du cadre stratégique de la Convention 2918-2030.

Le programme des ambassadeurs terrestres de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification vise à sensibiliser le public aux travaux de la Convention et à inciter le public et les décideurs à prendre des mesures concrètes afin de parvenir à la neutralité de la dégradation des sols d’ici 2030 et aux objectifs de développement durable qui s’y rattachent. Le programme vise également à atteindre des groupes cibles spécifiques tels que les jeunes, les enfants et les femmes. L’autonomisation des femmes et la réalisation de l’égalité des sexes font partie intégrante du message que l’ambassadeur du Land transmettra.

Inna Modja est une célèbre actrice et chanteuse malienne. Elle est apparue dans le documentaire «  la Grande Muraille Verte », consacré à l’initiative de l’Union africaine pour lutter contre les effets du changement climatique et de la désertification. Initialement conçue comme un long couloir de 15 km de large traversant tout le continent africain sur 7 800 km en passant par 11 pays, cette muraille doit relier Dakar (Sénégal) à Djibouti, représentant environ 117 000 km2, ou 11,7 millions d’hectares.

Baaba Maal, célèbre chanteur sénégalais de renommée mondiale, rappelle l’ONU, a récemment prêté sa voix unique à la bande sonore du film international « Black Panther », qui a remporté un Oscar et un Grammy Award pour sa partition. Depuis plus de 15 ans, il s’est engagé à relever divers défis de développement en Afrique.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *