Le Sénégal va abriter les premiers jeux olympiques en Afrique

News

Les compétitions de la quatrième édition des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ 2022), réservées aux athlètes âgés de 15 à 18 ans, se dérouleront en mai et juin 2022 dans les villes de Dakar, Diamniadio et Saly. La décision a été prise par le Comité international olympique (CIO) le 8 octobre, lors de la première journée de sa 133 ème session, organisée à Buenos Aires, en présence notamment du président sénégalais Macky Sall.

Le Sénégal a été choisi au détriment des autres candidats qu’étaient le Botswana, le Nigeria et la Tunisie.

© Natacha Pisarenko

Après Singapour 2010, Nankin 2014 (Chine) et Buenos Aires 2018, le CIO avait décidé en février 2018 que l’Afrique organiserait cette 4e édition des JOJ. En septembre dernier, la commission exécutive du CIO avait recommandé aux électeurs la candidature sénégalaise, estimant que le Sénégal proposait « le projet le plus solide ».

A Dakar, où se dérouleront l’essentiel des compétitions, les activités seront organisées dans un club olympique doté de courts de tennis, de salles de sports, d’une piscine olympique (natation, plongeon) ainsi que dans le stade national Iba Mar Diop pour l’athlétisme et le rugby.

Bien plus, le Dakar Arena, la nouvelle arène nationale de lutte, d’une capacité de 20.000 places, servira pour l’organisation de différents sports de combats. A Diamniadio, la Dakar Arena, récemment inaugurée, servira aussi aux JOJ 2022. Le Dakar Expo Center et l’Université Mbow, en construction, figurent également dans le dossier du Sénégal. Les autorités locales comptent y installer le village des athlètes.

Pour sa part la ville côtière de Saly servira pour les sports nautiques, de plage, et le golf.

Les Jeux olympiques de la Jeunesse accueillent, tous les 4 ans, 4000 sportifs âgés de 15 à 18 ans.

Un budget de 150 millions usd

Le budget des JOJ-2022 est estimé pour le moment à 150 millions de dollars us (130,5 millions d’euros dont le financement sera assuré en grande partie par une contribution du gouvernement sénégalais et par des partenaires privés. Le CIO apportera de une contribution sous forme de services et de prestations et prendra en charge tous les transports et l’hébergement des délégations.

La ministre des sports, de la jeunesse, des arts et des loisirs du Zimbabwe, Kirsty Coventry, a été nommée présidente de la commission de coordination de ces jeux olympiques de la Jeunesse au Sénégal.

«Je viens d’être nommée présidente de la Commission de coordination des jeux olympiques de la jeunesse au Sénégal 2022. Cela signifie que je travaillerai encore plus étroitement avec notre famille sénégalaise pour créer des Jeux olympiques africains couronnés de succès », a écrit sur son compte Twitter celle qui est également présidente de la commission des athlètes du comité international olympique.

Les Jeux olympiques de la jeunesse d’été 2022 seront la quatrième édition des Jeux olympiques de la jeunesse d’été et la septième édition des Jeux olympiques de la jeunesse.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *