Londres : Joana Choumali lauréate du Prix Pictet

Culture & Lifestyle News

Lors d’une cérémonie au Victoria and Albert Museum à Londres le mercredi 13 novembre, le directeur du musée, Tristram Hunt, a remis à la photographe ivoirienne le huitième prix Pictet, prix international de photographie axé sur le développement durable, dont la 8e édition avait pour thème Hope.

Le nom de la lauréate a été dévoilé, à l’occasion du vernissage de l’exposition présentant les photographies réalisées par les douze finalistes en lice.

Photo de la série « ça va aller »

Joana Choumali a remporté ce prix grâce à sa série de photos « Ça va aller ».Les photos de sa série ont été prises trois semaines après les attentats terroristes à Grand Bassam le dimanche 13 mars 2016. Elle remporte 78 000 £. La série « Ça va aller » est le fruit d’un travail aux techniques mixtes alliant broderie et photographie documentaire.

L’exposition des photos de la lauréate du Prix Pictet est en cours jusqu’au 8 décembre 2019 au Victoria and Albert Museum à Londres avant de partir pour Tokyo, Zurich, Monaco, Moscou puis Lausanne.

Née en 1974 en Côte d’Ivoire, Joana Choumali vit et travaille à Abidjan, en Côte d’Ivoire.Elle a étudié les arts graphiques à Casablanca au Maroc et a travaillé comme directrice artistique dans une agence de publicité avant de se lancer dans la photographie.

Son travail se concentre sur les portraits conceptuels, les techniques mixtes et la photographie documentaire avec un accent particulier sur l’Afrique. Dans « 9a va aller », Joana Choumali brode directement sur ses images. Elle a exposé son travail dans différents endroits du monde : Musée des civilisations, Abidjan; Vitra Design Museum, Bâle; Musée d’art contemporain africain Al Maaden, Marrakech; Tropenmuseum, Amsterdam ; biennale de la photographie de Bamako; Biennale Photoquai, Paris; Musée d’art contemporain Zeitz Africa, Le Cap, entre autres.

En 2014, Joana Choumali a remporté le prix CAP de la photographie africaine contemporaine et le prix LensCulture Emerging Talents 2014. En 2016, elle a reçu la subvention d’urgence de la Fondation Magnum et le Fourthwall Books Photobook Award en Afrique du Sud. En 2017, elle a exposé ses séries Translation and Adorn au Pavillon de la Côte d’Ivoire pendant la Biennale de Venise.

Son livre Hââbré a été publié à Johannesburg en 2016.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *