Lucy Quist, ancienne DG d’Airtel Ghana, nommée numéro 2 de la fédération de football

News Portrait

Ancienne CEO d’Airtel Ghana et première femme au Ghana à avoir dirigé une entreprise internationale de télécommunication, elle a été nommée vice-présidente du comité de normalisation de la fédération ghanéenne de football (GFA) par la fédération internationale de football association (FIFA).

L’équipe, composée de quatre membres (deux hommes et deux femmes) et dirigée par le Dr Kofi Amoah, est chargée de gérer les affaires de la GFA, en attendant les élections pour mettre en place un nouveau comité.

L’ancien staff dirigeant a été contraint à la démission suite aux révélations du célèbre journaliste Anas Aremeyaw Anas (dont personne ne connaît pourtant le visage) sur la corruption des membres de la GFA. Les autres membres du comité de normalisation, sont Dua Adonten (ancien membre du conseil d’administration de Kotoko) et Naa Odofoley Nortey (membre du conseil du procureur général du Ghana).

Spécialiste des télécommunications

Lucy Quist est la première femme au Ghana à avoir été nommée CEO d’une entreprise internationale de télécommunication, à savoir Airtel en avril 2014.

Née en 1974 à Londres, Lucy Quist est la fondatrice et CEO de Quist Blue Diamond, une société qui exploite la technologie, l’ingénierie et la science des données pour la transformation des business models. Elle est aussi la cofondatrice de FreshBakery, société mère de la plateforme de paiement FreshPay en République démocratique du Congo (RDC). Elle est également présidente de l’Institut africain des sciences mathématiques au Ghana.

Elle a effectué ses études secondaires à Accra au Ghana avant d’aller étudier à l’université d’East London, où elle a obtenu un diplôme spécialisé en génie électrique et électronique. Elle est également titulaire d’un MBA de l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD) en France.

Lucy Quist a débuté sa carrière professionnelle en tant qu’ingénieur électricien et électronique chez Ford Motor Company , où elle a occupé avec succès des postes dans la conception, la fabrication et la gestion de projets. Elle est ensuite devenue ingénieure agréée à l’Institut d’ingénierie et de technologie du Royaume-Uni.

Après une décennie passée dans l’industrie automobile et à la recherche de nouveaux défis et après avoir obtenu son MBA à l’INSEAD, elle s’est lancée dans le secteur de la banque d’investissement, en rejoignant la Royal Bank of Scotland en tant que responsable du changement à un moment où la banque transformait ses opérations de banque d’investissement et entamait son acquisition d’ABN AMRO.

C’est en 2008 qu’elle intègre le secteur des télécommunications. chez Millicom International Cellular (MIC), où elle a été la première femme directrice marketing des opérations de Millicom en RDC. Par la suite, elle rejoint Vodafone Ghana comme directrice de la division Entreprise.

En 2014, elle a pris les rênes d’Airtel Ghana, devenant la première femme ghanéenne à diriger une entreprise de télécommunications. Lucy Quist a réussi à repositionner la société sur la courbe de la forte croissance, remportant avec l’entreprise plus de 20 prix prestigieux. Elle a démissionné d’Airtel après la fusion de l’entreprise avec Tigo.

Lucy Quist siège dans les conseils d’administration de plusieurs entreprises et organisations.

C’est une professionnelle de la technologie qui préconise une plus grande participation des jeunes dans les STEM pour le développement.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *