« Lionheart », le premier film original de Netflix made in Nollywood

Culture & Lifestyle News

La société américaine, géant du streaming, a acquis les droits du film « Lionheart » de la célèbre actrice et réalisatrice nigériane Genevieve Nnaji. Le film, auto-financé par Geneviève Nnaji, relate l’histoire d’une jeune femme qui tente de sauver la compagnie de transport de son père endetté, au cœur d’une industrie dominée par les hommes.

Lionheart est le premier film de Genevieve Nnaji comme réalisatrice. Elle a présenté l’œuvre pour la première fois le 9 septembre dernier au festival international du film de Toronto (TIFF), au Canada, dans la section « Discovery », dédiée aux «réalisateurs à suivre».

Lionheart raconte l’histoire d’une jeune femme, Adaeze Obiagu, jouée par Genevieve Nnaji, qui doit assumer la responsabilité de diriger « Lionheart Transport», l’entreprise de transport de son père malade, sous la surveillance exagérée d’un oncle intensément brut et excentrique.

Néanmoins, indique le synopsis, son instinct commercial concurrentiel et ses obligations familiales deviennent un catalyseur du changement radical que tout le monde n’est pas prêt à accepter, dans un milieu dominé par les hommes.

«Lionheart est le début d’un voyage pour explorer et exprimer mon interprétation créative de la narration, en particulier des histoires africaines. L’Afrique possède les histoires les plus fascinantes qui n’ont pas encore été racontées, et nous sommes déterminés à les raconter à notre façon au monde entier», a déclaré Genevieve Nnaji, au magazine Variety.

Cette dernière est aussi actuellement actrice dans le film « Farming », projeté également au TIFF dans la section Discovery. Le film est du réalisateur britannique d’origine nigériane, Adewale Akinnuoye-Agbaje.

Genevieve Nnaji a débuté à Nollywood à l’âge de 19 ans. Elle a tourné dans de nombreux films et figure parmi les actrices les mieux payées de l’industrie cinématographique du Nigeria.

Netflix a déjà acquis des droits de films de Nollywood, dont la comédie romantique « The Wedding Party », mais seulement après la projection de ces films dans les salles de cinéma locales.

En mai dernier, Netflix a annoncé la nomination d’ un directeur de l’acquisition de contenu pour le Moyen-Orient, la Turquie et l’Afrique. En octobre 2016, neuf mois après son lancement en Afrique, il a également déployé un serveur dédié au Nigeria pour faciliter la diffusion de contenu pour ses utilisateurs locaux.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *