Lydie Hakizimana,lauréate du prix 2021 de la femme francophone de l’année de l’AIMF

Actu à la Une

La rwandaise Lydie Hakizimana, CEO de l’Institut Africain des Sciences Mathématiques (AIMS) et la laotienne Duangmala Phommavong ont reçu ce prix le mercredi 21 juillet lors du 41ème congrès de l’association internationale des maires francophones (AIMF), qui se tient à Kigali du 18 au 22 juillet 2021.

Le prix de la femme francophone est décerné chaque année 2017 pour promouvoir l’action des femmes dans le développement des territoires. « Je suis très honorée de recevoir le prix de la Femme Francophone de l’année 2021! Je suis également très fière de représenter, avec  Louise Mushikiwabole renouveau de l’engagement des femmes rwandaises au sein de la Francophonie », a publié Lydie Hakizimana sur son compte Twitter.

Lydie Hakizimana est détentrice d’un Master en administration publique (MPA), obtenu en 2018 à la Harvard Kennedy School of Government. Elle est également une enseignante certifiée Montessori du North American Montessori Center (NAMC) au Canada.

Depuis mars 2020, Lydie Hakizimana est la CEO de l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS). Fondé en 2003 par le physicien sud-africain de renommée mondiale, le professeur Neil Turok, l’AIMS est le premier et le plus grand réseau africain de centres d’excellence en sciences mathématiques, axé sur les sciences mathématiques, la science du climat et l’intelligence artificielle. AIMS dispose de cinq centres d’excellence à travers l’Afrique : en Afrique du Sud, au Sénégal, au Ghana, au Cameroun et au Rwanda. Depuis sa création, l’AIMS a mis sur le marché de l’emploi plus de 2000 jeunes diplômés de 43 pays.

Fondatrice d’une chaîne d’établissements préscolaires et d’une maison d’édition

Lydie Hakizimana est également, depuis mai 2015, la co-fondatrice et la CEO de « Happy Hearts », une chaîne d’établissements préscolaires au Rwanda, proposant une éducation préscolaire de qualité à des centaines d’enfants, âgés de 1 à 5 ans, en utilisant un mélange innovant et harmonieux de principes pédagogiques Montessori avec les valeurs et la culture rwandaises.

En outre, depuis août 2006, Lydie Hakizimana est la co-fondatrice de Drakkar Ltd, une une maison d’édition éducative rwandaise pionnière, qui a édité et publié 16 titres en kinyarwanda et distribué plus d’un million de manuels. Les manuels de Drakkar ont été fournis à 3 800 écoles primaires et secondaires, touchant trois millions d’enfants à travers le Rwanda.

En 2018, Lydie Hakizimnana été nommée membre du Conseil d’administration de l’innovante African Leadership University (ALU), fondée par l’entrepreneur ghanéen Fred Swaniker.

Bien avant, Lydie Hakizimana a travaillé pour OTF Group, une société de conseil basée à Boston qui a notamment conseillé les gouvernements du Rwanda et du Gabon dans les technologies de l’information et de la communication, les cuirs et peaux ainsi que les industries du bois.

Lydie Hakizimana est récipiendaire de nombreux prix, dont la bourse Mandela Washington en 2016 et la bourse archevêque Desmond Tutu en 2013.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *