Basket-ball : La NBA va lancer en Afrique sa première compétition hors USA

News

La Basketball Africa League (BAL), co-organisée avec la fédération internationale de Basket-ball (FIBA), va débuter en janvier 2020 et mettra en compétition 12 équipes.

La création de cette ligue a été annoncée ce samedi 16 février par le président de la NBA, Adam Silver, au cours d’un déjeuner de la NBA Africa, tenu la veille du All Stars Game, organisé dimanche à Charlotte, en Caroline du Nord.

BAL se déroulera de janvier à mars et mettra en compétition 12 équipes, sélectionnées après des qualifications en 2019. Un seul pays ne pourra pas être représenté par plus de deux équipes. Plusieurs pays prendront part à ces qualifications notamment l’Angola, le Kenya, le Rwanda, l’Afrique du Sud et le Sénégal, la Tunisie et le Maroc. La compétition se fera avec un système éliminatoire géré par la Fiba et une phase finale qui sera organisée sur la base des normes NBA.

« Ce championnat est une étape supplémentaire importante pour la poursuite du développement du basket en Afrique. En connexion avec nos autres projets en Afrique, il montre notre volonté d’utiliser le basket comme moteur économique afin de créer de nouvelles opportunités dans le sport, les médias et la technologie à travers l’Afrique », a déclaré Adam Silver. Pour sa part, le secrétaire général de la FIBA, Andreas Zagklis a déclaré :« c’est une énorme joie de voir que notre partenariat avec la NBA entre dans des territoires nouveaux, alors que nous travaillons ensemble pour la première fois afin d’exploiter au maximum le potentiel du basket professionnel en Afrique »,

Des prestigieux partenaires

Selon le président de la NBA, les marques Pepsi et Jordan Brand de Nike, font partie des partenaires de la future compétition ainsi que l’ancien président américain Barack Obama. Ce dernier s’est exprimé dans une vidéo diffusée pendant l’événement, où il a notamment déclaré « Grâce au sport, si vous faites des efforts, vous serez récompensé » .

En plus d’annoncer la création du BAL, la NBA prévoit deux mesures supplémentaires pour accroître la popularité du basket-ball sur le continent: une offre renouvelée destinée au amoureux des matchs de la NBA dès le début de la saison prochaine, ainsi qu’un soutien financier et des ressources dédiées au développement continu du Basket sur le continent  pour la formation des joueurs, des entraîneurs, des arbitres et la construction des infrastructures.

Un marché juteux

Adam Silver a déclaré qu’il existe en Afrique plus de 400 entreprises qui génèrent plus d’un milliard de dollars par an, mais le domaine sportif n’a pas encore connu la même croissance. « L’Afrique a un moteur économique énorme », a-t-il fait savoir. La NBA a organisé trois matchs en Afrique depuis 2015, tous à guichet fermé: deux à Johannesburg et l’autre à Pretoria. De nombreux joueurs et entraîneurs actuels de la ligue, ainsi que plusieurs légendes et membres du Hall of Fame, ont fait partie de ces voyages. « J’y suis allé l’année dernière..La NBA s’étend à travers le monde », a déclaré la légende Kareem Abdul-Jabbar, membre Hall of fame.

Photo by Joe Murphy/NBAE via Getty Images

En Afrique, la NBA dispose de son siège en Afrique du Sud, a contribué à la création de 87 centres d’entraînements et de jeu dans sept pays africains. La NBA a également construit une académie au Sénégal.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *