Mimi Alemayehou nommée au Conseil d’administration de FinDev Canada

News Portrait

Originaire de l’Éthiopie, elle fait partie des 11 nouveaux membres du conseil d’administration de FinDev Canada, dont la nomination a été annoncée le mercredi 3 avril au sein de cette institution canadienne ayant pour mandat d’offrir des services financiers au secteur privé des pays en développement.

Née en Éthiopie, Mimi Alemayehou, 49 ans, a grandi au Kenya, avant de s’installer aux USA. Elle est détentrice d’un Master en commerce international, droit international et développement de la Fletcher School of Law and Diplomacy de la Tufts University.

Mimi Alemayehou est directrice générale et membre du conseil d’administration de de Black Rhino Group, une société de placement spécialisée dans le développement et l’acquisition d’actifs dans les secteurs de l’énergie et des infrastructures dans toute l’Afrique.

Elle était auparavant vice-présidente de la Société de promotion des investissements privés à l’étranger ( Overseas Private Investment Corporation-OPIC), l’agence de financement du développement du gouvernement des États-Unis, qui offre prêts, garanties et assurances afin de stimuler les investissements directs à l’étranger et le capital-investissement sur les marchés émergents. Elle a été nommée à ce poste par le président Obama, et a été confirmé à l’unanimité par le Sénat américain .

Pendant son mandat, soit de 2010 à 2014, l’OPIC a vu son portefeuille global atteindre 18 milliards de dollars, soit une augmentation de 24 %; son portefeuille africain, lui, a triplé, pour atteindre près de 4 milliards de dollars. Pendant cette période, l’agence s’est associée à l’initiative Power Africa du président Obama, un projet visant à améliorer l’accès à l’électricité en Afrique.

Auparavant, George W. Bush l’avait nommée administratrice au conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD). À ce titre, elle était donc la haute fonctionnaire du département du Trésor des États-Unis chargée de représenter le pays lors de discussions au sujet de problématiques en lien avec les politiques et le développement sur le continent.

Au cours de sa carrière à la Banque africaine de développement, elle était la seule femme travaillant dans une équipe avec 17 hommes Henry Paulson, alors secrétaire au Trésor des États-Unis, lui a d’ailleurs remis le Distinguished Honor Award pour souligner son travail exceptionnel.

Avant de rejoindre la BAD, Mimi Alemayehou a été fondatrice et associée directrice de Trade Links, LLC, une société de conseil en développement qui travaillait avec des clients sur les marchés émergents et sur la promotion des exportations africaines dans le cadre de la loi sur la croissance et les perspectives économiques en Afrique.

Auparavant, elle a travaillé pour l’International Executive Service Corps, où elle gérait un projet commercial multi-pays en Afrique. Elle a également occupé le poste de directrice des affaires réglementaires internationales chez WorldSpace Corporation, une entreprise de télécommunications par satellite axée sur les marchés émergents.

Mimi Alemayehou a commencé sa carrière au Congrès américain en travaillant pour le représentant américain Mac Thornberry.

En 2016, le président Obama l’a choisie pour siéger à son conseil consultatif sur les activités commerciales en Afrique, rôle qu’elle assume toujours aujourd’hui.

L’Institut de financement du développement du Canada inc., exerçant ses activités sous le nom commercial FinDev Canada, est une institution canadienne ayant pour mandat d’offrir des services financiers au secteur privé des pays en développement dans le but de lutter contre la pauvreté tout en favorisant la croissance économique.

Ses activités s’articulent autour de trois thèmes principaux : le développement économique par la création d’emplois, l’autonomisation économique des femmes et l’atténuation des changements climatiques. L’Institut de financement du développement Canada inc. est une filiale en propriété exclusive d’Exportation et développement Canada (EDC)

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *