Nigeria: Denise Ajayi Williams connecte l’Afrique à la Silicon Valley

News Portrait

Elle est la présidente et cofondatrice de Silicon Valley-Nigerian Economic Development Inc. (SV-NED), l’organisation à la base de la tournée qu’a effectuée, en 2018, le vice-président du Nigeria, le professeur Yemi Osinbanjo, le ministre de la défense nigérian, Mansur Dan Ali, et le leader culturel de sa majesté impériale, Ooni of Ife, Adeyeye Enitan Ogunwusi Ojaja II dans les plus grandes entreprises de la Silicon Valley comme Google ou encore Linkedin.

Le 2 août prochain, SVNED, en collaboration avec Silicon Valley Venture, organise un événement de  levée de fonds à la Silicon Valley, pour le compte de SME.NG, une plate-forme d’investissement qui investit dans les PME nigérianes.

Denis Ajayi Williams a créé l’organisation avec sa mère, chief Temitope Ajayi, qu’elle considère comme sa source d’inspiration. Cette dernière, connue sous le nom de « Mama Diaspora », a été présidente de la diaspora nigériane aux USA, est consultante en stratégie, entrepreneure sociale et activiste communautaire.

En juin dernier, le Bay Area Council a invité SV-NED à se joindre à sa tournée 2019 en Chine, permettant ainsi à l’organisation de Denise Ajayi de développer son réseau sur trois continents: l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Afrique, seulement trois ans après sa création.

Denise Williams a pour ambition de développer un pont économique entre la Mecque de la technologie du monde, la Silicon Valley, et les pays émergents, en commençant par le Nigeria.

Afin de combler le fossé technologique et la formation professionnelle entre le Nigeria et la Silicon Valley, SVNED a formé et fourni des opportunités à plus de 10 000 étudiants et entrepreneurs d’Afrique. SV-NED est également responsable de la réussite de deux programmes de formation et de certification en immersion de 120 jeunes adultes, tous originaires du Nigeria.

La formation était axée sur l’entrepreneuriat, les opportunités économiques et le leadership en ce qui concerne les réalités économiques du 21ème siècle. SVNED a également parrainé des ateliers interactifs sur les technologies émergentes et disruptives telles que la Blockchain, l’internet des objets (IoT) et l’intelligence artificielle à Lagos, au Nigeria, animés par des géants de la technologie comme Oracle Africa, IBM Nigeria et HP Nigeria.

Un premier accord commercial entre villes technologiques

Afin d’établir des relations économiques bilatérales entre la Silicon Valley, le Nigeria et les pays émergents d’Afrique, SVNED identifie les entreprises technologiques de la Silicon Valley intéressées et en mesure de recruter des diplômés nigérians en ingénierie, informatique et technologies utilisant le programme de visa H1-b. Ce dernier est réservé aux employés spécialisés qui vont travailler aux USA avec un contrat signé par une entreprise américaine.

La jeune femme envisage également la mise en place d’un premier accord commercial entre les marchés émergents et les futures villes technologiques afin de créer un écosystème et un accélérateur destinés à soutenir le transfert de technologie en Afrique et combler les lacunes en compétences en matière de technologies de l’information et de la communication (TIC).

Cet accord devrait également ouvrir des possibilités de programme d’échange dans le domaine de l’éducation et du développement professionnel, ainsi que pour l’importation / exportation de biens et services entre la Californie et l’Afrique de l’Ouest. Le modèle SVNED a déjà été adopté dans cinq pays : les États-Unis, le Nigeria, le Royaume-Uni, la Chine, l’Arménie, le Ghana et le Liberia.

SVNED collabore également avec les bureaux de développement économique international de la ville de San Jose et les entreprises de la Silicon Valley afin de mettre au point un programme d’études pouvant faire l’objet d’une certification permettant de former des candidats à l’embauche originaires du Nigérian. A cet effet, l’organisation présente au gouvernement fédéral nigérian des entreprises de haute technologie chevronnées et émergentes afin de faciliter la création de technologies, d’usines de fabrication et de centres d’appel pour créer des emplois en faveur de diplômés nigérians en tant que main-d’œuvre qualifiée.

En créant une croissance économique, Denise Ajayi Williams espère faire passer le Nigeria d’un pays en développement à un marché émergent en réduisant sa dépendance aux exportations pétrolières et en augmentant la rentabilité de la technologie et du capital humain, afin de générer des emplois apour des millions de jeunes Nigérians.

Denise Ajayi Williams siège au conseil d’administration de 3 sociétés, dont SV-NED Inc., la Fondation Global Connection for Women ( Meilleure organisation caritative de Manhattan pour cinq années consécutives (2014-2019). et Sky Clinic Connect.

Elle est titulaire d’un bachelor en économie de l’université de Californie à Riverside et d’une maîtrise en administration des affaires de l’université Golden Gate de San Francisco, en Californie. Elle a débuté sa carrière professionnelle à l’âge de 23 ans, au sein de sociétés de premier plan dans le secteur de la santé, notamment Kaiser Permanente, Gilead Sciences, Abbott Laboratories et le département de la santé publique de l’État de Californie.

Le travail remarquable accompli par SVNED dans les programmes d’éducation et de renforcement des capacités au Nigeria et dans les pays émergents a conduit permis à Denis Williams d’être invitée comme Keynote speaker à la cérémonie inaugurale de la «Journée internationale de l’éducation» en janvier aux Nations Unies.

Denise Williams a reçu plusieurs distinctions prestigieuses, notamment un prix du Congrès américain pour les contributions exceptionnelles de la députée Barbara Lee, un prix sénatorial américain de la sénatrice Dianne Feinstein pour son leadership communautaire exceptionnel et le prix visionnaire de l’acteur Danny Glover.

Elle a également rédigé la série de livres pour enfants « Akiti the Hunter », basée sur les aventures d’un super héros africain.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *