ONU Femmes : Phumzile Mlambo-Ngcuka,lauréate du « LionHeart Award 2019 »

Culture & Lifestyle News

La sud-africaine Phumzile Mlambo-Ngcuka est secrétaire générale adjointe des Nations Unies et directrice exécutive d’ONU Femmes. Le prix lui est décerné par « Cannes Lions, les festival international de la créativité, qui a lieu chaque année dans la ville de Cannes, en France.

Créé en 2014, le Cannes LionHeart est un prix d’honneur remis à une personne ou à une organisation qui s’est positionnée pour faire une différence significative et positive, en particulier ceux qui travaillent avec les marques et le monde de la publicité.

Phumzile Mlambo-Ngcuka, 63 ans, a été choisie comme lauréate en reconnaissance de son plaidoyer en faveur des femmes, des droits humains et de la justice sociale dans le monde entier et pour son leadership dans « The Unstereotype Alliance », une initiative mise en place en vue notamment de s’attaquer aux stéréotypes et aux préjugés sexistes qui sont véhiculés notamment par le canal de la publicité.

«The Unstereotype Alliance » a comme membres des marques mondiales, des agences de publicité et des sociétés de portefeuille, des associations et des organisations vouées à l’amélioration de la représentation. Depuis son lancement en 2017, l’initiative a mené des projets de recherche internationaux pour créer des représentations progressistes d’hommes et de femmes du monde entier. En outre, PhumzileMlambo-Ngcuka et The Unstereotype Alliance ont collaboré avec « Cannes Lions » pour présenter les directives actualisées du jury relatives au processus de sélection, invitant les membres du jury à déterminer si le travail perpétue des stéréotypes et des inégalités négatifs.

© UN Women/Ryan Brown

Phumzile Mlambo-Ngcuka recevra le prix le vendredi 21 juin lors de la cérémonie de remise des prix qui clôturera Cannes Lions 2019.

Détentrice d’un doctorat en éducation et technologie de l’université de Warwick, au Royaume-Uni, Phumzile Mlambo-Ngcuka a activement a participé à la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud.De 2005 à 2008, elle a été la première femmeVice-Présidente de l’Afrique du Sud et a supervisé des programmes de lutte contre la pauvreté visant à faire profiter les personnes en situation de pauvreté, et les femmes en particulier, des bienfaits de la croissance économique du pays.

Phumzile Mlambo-Ngcuka a commencé sa carrière en tant que professeure et a acquis une expérience internationale en tant que coordinatrice de l’Alliance mondiale des unions chrétiennes féminines à Genève, où elle a mis sur pied un programme mondial destiné aux jeunes femmes.Elle a créé la Fondation Umlambo, qui soutient le leadership et l’éducation. Elle défend depuis longtemps les droits des femmes et est membre de plusieurs organisations vouées à l’éducation, à l’autonomisation des femmes et à l’égalité des genres.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *