Ryanair et Easy Jet pour booster le tourisme au Kenya

Culture & Lifestyle News

Le secrétaire kényan au tourisme, Najib Balala, a indiqué, le mardi 4 septembre, vouloir développer une stratégie et débuter des discussions avec ces compagnies aériennes low-cost afin qu’elles ouvrent des lignes vers le Kenya.

Le Royaume-Uni, hub des deux compagnies à bas-coûts, compte le plus grand nombre de touristes qui se rendent dans ce pays, où le tourisme est l’un des principaux pourvoyeurs de devises, avec 1, 2 milliard de dollars récoltés l’an dernier, selon les données de l’office kényan du tourisme.

En 2017, un million de touristes ont visité le Kenya principalement en provenance de l’Europe avec le Royaume-Uni en tête, suivi des États-Unis, de l’Allemagne et de l’Inde. En outre, selon Najib Balala, au moins 16 % des arrivées proviennent d’autres pays africains.

L’année dernière, le nombre d’arrivées de touristes dans le pays avait augmenté de 10%. Cette année, ce nombre devrait augmenter de 18 % au Kenya, grâce notamment à une meilleure sécurité, une meilleure offre hôtelière, avec la construction de nouveaux hôtels affiliés aux grands groupes internationaux ainsi que l’amélioration des infrastructures de transport comme le chemin de fer.

C’est dans cette perspective que Kenya Airways Plc, troisième plus grande compagnie aérienne en Afrique subsaharienne, va lancer des vols directs vers les États-Unis et prévoit d’ajouter 20 nouvelles destinations au cours des cinq prochaines années.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *