Sir David Adjaye développe deux grands projets architecturaux en Afrique

Actu à la Une

Le célèbre architecte multi primé et d’origine ghanéenne, a révélé ces derniers jours deux projets majeurs conçus pour le Nigeria et l’Afrique du Sud.

Adjaye Associates, Cabinet éponyme de l’architecte ghanéen-britannique, détenteur de la médaille d’or royale pour l’architecture, Sir David Adjaye, a dévoilé le design de la future bibliothèque présidentielle Thabo Mbeki, une structure en pisé (mode de construction en terre crue) qui comprendra notamment un musée et un centre de recherche, en l’honneur du deuxième président post-apartheid de l’Afrique du Sud. Né en 1942, Thabo Mbeki a été président de 1999 jusqu’à sa démission en septembre 2008, neuf mois avant la fin de son deuxième mandat.

© Adjaye Associates

Un espace d’excellence

Décrite comme «un espace d’excellence, d’apprentissage, de recherche, de discours et d’échange culturel fondé sur la perspective africaine», la bibliothèque présidentielle est prévue pour être située à Riviera, une banlieue de Johannesburg. Les architectes expliquent que conceptuellement, le nouveau bâtiment cherche à rendre visible les connaissances invisibles de l’histoire africaine ancienne et contemporaine à travers la forme et le programme. Ainsi, le nouveau bâtiment, doté d’une place publique, fait référence aux greniers – des structures qui permettent l’extension de la production céréalière et la systématisation des cycles d’alimentation, de plantation et de récolte -, un clin d’œil métaphorique à la fonction de la bibliothèque en tant que lieu de recherche de «nourriture basée sur la connaissance ».

© Adjaye Associates

La typologie du grenier guide le concept global du bâtiment avec huit formes cylindriques surmontées chacune de leur propre dôme. Ces formes cylindriques prennent en considération l’orientation solaire de la lumière à l’intérieur du site pour créer une atmosphère distincte pour chaque partie. Les différentes pièces sont reliées par un «repaire intérieur» – un espace interstitiel horizontal qui s’étend sur toute la longueur du bâtiment pour créer un nouvel espace public pour les utilisateurs.

© Adjaye Associates

Répartie sur un peu plus de 52 000 pieds carrés, la bibliothèque, outre le musée et le centre de recherche susmentionnés,  abritera également un espace d’exposition, un centre d’autonomisation des femmes, un auditorium, un café, des salles de séminaire, des bureaux administratifs, un «espace d’expérience numérique», des salles de lecture et un centre d’archivage qui accueillera artefacts et documents clés de Thabo Mbeki ainsi que d’autres personnages historiques africains importants. «Fournissant une infrastructure pour la préservation et la diffusion de l’histoire et des connaissances africaines, la bibliothèque deviendra un nouveau point d’ancrage et un nouveau campus pour les universitaires locaux et internationaux», a expliqué Adjaye Associates.

Un projet écologique

Le Cabinet Adjaye a décidé d’utiliser des ressources locales, telles que la boue pour la construction de  la façade en pisé du bâtiment et la pierre pour les sols en terrazzo, réduisant ainsi considérablement l’empreinte carbone du projet. Le bâtiment sera également doté de panneaux photovoltaïques sur les toits pour capter l’énergie solaire. Le chauffage géothermique et les murs épaissis exploitent l’énergie de la terre en stockant la chaleur pendant la journée et en la libérant la nuit pour réchauffer le bâtiment lorsque les températures baissent.

© Adjaye Associates

Edo Museum of West African Art

Le second projet de David Adjaye sur le continent est celui de l’Edo Museum of West African Art (EMOWAA), qui commencera en 2021 et qui abritera notamment quelque 300 objets africains qui seront restitués par des musées européens.

Le bâtiment de trois étages, conçu par David Adjaye, ressemble presque à un palais de l’ancien royaume du Bénin et l’architecte a l’intention de le terminer en cinq ans. Le vendredi 13 novembre, l’architecte, le British Museum et les autorités nigérianes ont également annoncé un projet d’archéologie de 4 millions de dollars pour fouiller le site prévu pour abriter le musée, et d’autres parties de Benin City, afin de découvrir des vestiges antiques, y compris des parties des murs de la ville. La fouille archéologique fait partie d’une initiative intitulée «redécouvrir l’histoire du bénin».

© Adjaye Associates

Plusieurs partenaires seront impliqués dans ces fouilles notamment la Cour royale de Bénin city, le gouvernement de l’État d’Edo ainsi que la Commission nationale des musées et monuments. À terme, l’EMOWAA devrait abriter la « collection royale », l’ensemble le plus complet au monde de bronzes du Bénin, ainsi que de nombreuses galeries dédiées notamment à l’art contemporain.

Le nouvel EMOWAA s’inspire des typologies architecturales historiques de la région et établit sa propre cour sous la forme d’un jardin public, propice aux rassemblements, cérémonies et événements. Le musée est conçu de manière à ce que les objets soient disposés dans leur contexte précolonial et offrent aux visiteurs l’opportunité de mieux comprendre leur véritable signification dans les traditions, l’économie politique et les rituels inscrits dans la culture de Benin city.

© Adjaye Associates

En dehors de l’Afrique, Sir David Adjaye et la célèbre marque automobile Aston Martin ont récemment conçu cinq penthouses à New York .

Le célèbre architecte et le vénérable constructeur automobile ont également collaboré à la conception d’une édition spéciale du tout nouveau SUV Aston Martin DBX. Par ailleurs, le 16 novembre dernier, le musée Noguchi a décerné à Sir David Adjaye et Cai Guo-Qiang le prix Isamu Noguchi.

Par ailleurs, l’université Rice à Houston va construire un nouveau centre étudiant et a choisi Adjaye Associates pour diriger la conception

 

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *