Gabon: Iselle Akwoue, Mentor au sein des programmes TEF et YALI

Portrait

Depuis avril 2016, Iselle Akwoue encadre les entrepreneurs sélectionnés dans le cadre du programme d’entrepreneuriat de 100 millions de dollars de la Tony Elumelu Foundation qui a lancé son 5ème cycle de candidatures le 1er janvier 2019.

Elle est également, depuis juin 2017 mentor au sein du programme « Young Africa Leaders Inititative » (YALI) en Afrique de l’Est, une initiative de l’ancien président américain Barack Obama.

En novembre dernier, dans le cadre de l’ »International Visitors Leadership Program », elle a été sélectionnée par le département d’État américain pour représenter le Gabon autour du thème « Women Leaders Pomoting Peace and Security ».

Iselle Akwoue est détentrice d’un diplôme en « Procurement & Supply, Business Management: Contract & Procurement » de la « Chartered Institute of Procurement & Supply » ; d’un diplôme en publicité et relations publiques de l’Universidad Malacitana de Malaga (Espagne) et d’un Certificat d’enseignement supérieur, linguistique anglaise et allemande de l’université de Kingston à Londres.

Elle a travaillé pendant 6 ans au Gabon pour l’entreprise pétrolière Addax Petroleum, société détenue par le géant chinois Sinopec, l’un des plus grands groupes pétroliers au monde. Elle y a notamment exercé les fonctions de « Contract Analyst and Tender Board Secretary », « Supply chain Excellence Project coordinator », « Supplu chain management Buyer » et « Expediter / Procurement analyst ». Elle a également travaillé comme « Procurement expediter » pour l’entreprise Shell.

Renforcer les capacités professionnelles des PME

Après avoir travaillé pendant 16 ans comme employée, notamment dans le secteur pétrolier au Gabon pour Addax Petroleum, elle a fondé et dirige au Gabon « A.K Consultants », un Cabinet d’accompagnement des PME africaines, spécialisé dans le développement de compétences commerciales, managériales et le leadership communautaire.

Iselle Akwoue s’est lancée dans l’entrepreneuriat lors de la crise pétrolière qui a frappé son pays d’origine ainsi que d’autres pays en Afrique. À cette époque, la plupart des entreprises privées avaient réduit leurs dépenses et étaient confrontées au défi majeur d’ améliorer leur rendement.

Iselle Akwoue y a vu une occasion de créer de la valeur en enseignant aux entreprises ce qu’il fallait faire en temps de crise et comment mieux mesurer le marché, maîtriser leurs finances et jeter des bases organisationnelles telles que les processus opérationnels et mettre en place une stratégie commerciale adaptée.

Le travail d’Iselle Akwoue consiste donc à renforcer les compétences commerciales des grandes entreprises qui sont notamment confrontées à des insuffisances de propositions, d’aptitude en négociation et de maîtrise compétitive. Grâce à un accompagnement et à des formations, Iselle Akwoue vise à permettre à des PME d’être mieux organisées en interne afin d’être performantes en externe.

Sécuriser les contrats

Dans son travail de consultante, Iselle Akwoue, s’est servie de son expérience en tant qu’ancienne employée dans le secteur pétrolier. En effet, lorsqu’elle travaillait en tant qu’analyste des contrats, l’une de ses tâches consistait à assurer le suivi du processus d’appel d’offres de l’équipe Contrats et achats, de l’invitation à la passation des marchés aux petits fournisseurs.

Cela nécessitait une coordination multiple entre les interactions avec les organismes de réglementation gouvernementaux, l’évaluation des offres des fournisseurs tout en répondant aux attentes des parties prenantes internes et la réalisation des objectifs de coûts.

En prenant part à de nombreuses sessions d’évaluation des offres des fournisseurs, elle s’est rendue compte que de nombreuses entreprises locales et compétentes n’arrivaient pas à obtenir de contrats car, malgré leurs propositions concurrentielles, elles manquaient de compétences commerciales (étude de marché, capacité de négociation, coûts et prix structurés) ou la connaissance des conditions contractuelles.

En outre, même lorsqu’une PME se voit attribuer un contrat, elle se retrouve seule à la table des négociations, devant la grande armada d’entreprises composée d’experts en droit et en assurances, commis à l’impôt, analystes de contrat, conseillers en entreprise et ingénieurs techniques. « Le contrat final n’est donc jamais vraiment un accord gagnant-gagnant pour les deux parties. J’ai donc décidé de cibler ceux qui travaillent fort, avec un potentiel d’impact sur le développement et de l’intégrité. Mon cabinet de conseil propose une formation commerciale, un soutien en matière de contrats et d’achats, ainsi que des services de traduction », explique Iselle Akwoue sur le site de la Fondation Elumelu.

L’impact, clé du succès d’une entreprise

L’entrepreneure estime que l’impact est la clé du succès d’une entreprise. Selon elle, l’un des défis majeurs dans son secteur d’activité est que le métier de consultant n’est pas toujours apprécié au point que les gens sont prêts à payer pour cela.

Au sein du programme de la Fondation Tony Elumelu, elle a été mentor des jeunes entrepreneurs en provenance notamment de la RDC, du Gabon, de la Centrafrique et du Cameroun.

En 2017, elle a été élue « Mentor of the year » de la Tony Elumelu Foundation. Mariée et mère de deux filles, elle parle couramment le français, l’anglais et l’espagnol, avec des compétences linguistiques en Allemand.

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *