Union internationale des avocats: Issouf Baadhio,premier président originaire d’Afrique subsaharienne

News Portrait

Bâtonnier de l’ordre des avocats du Burkina Faso de 2009 à 2012, il a pris ses fonctions le 2 novembre dernier, lors de la cérémonie de clôture du 62e Congrès annuel de l’Union internationale des avocats (UIA), organisé à Porto au Portugal.

Il succède à l’avocat portugais Pedro Pais de Almeida et devient ainsi la première personnalité originaire d’Afrique subsaharienne à présider l’Union internationale des avocats (UIA), depuis la création de l’association il y a 91 ans. Il a été élu pour un mandat d’un an.

Issouf Baadhio était vice-président de l’association et avait déjà été désigné pour prendre la présidence de cette organisation. En effet, réunie le 28 octobre 2016 à Budapest, en Hongrie, l’Assemblée générale de l’UIA avait validé le vote indicatif du 3 septembre 2016 en faveur d’ Issouf Baadhio, conformément aux statuts de l’Union internationale des avocats. Ce dernier devait entré en fonction en octobre 2018.

Dans son premier discours comme président de l’UIA, Issouf Baadhio a indiqué que son mandat s’articulera autour de trois problématiques essentielles : Premièrement, l’articulation entre droit international et droits humains. A ce sujet, il s’est prononcé pour l’émergence d’un droit international « humain » construit avec les autres organisations d’avocats et organisations internationales ;

Deuxièmement, les mutations de la profession d’avocat à l’aune du développement de l’intelligence artificielle. A cet effet, le nouveau président de l’UIA a exprimé sa préoccupation sur l’avenir de la profession d’avocat et déclaré que « l’intelligence artificielle ne pourra jamais remplacer ou intégrer les paramètres humains dans la prise d’une décision ou la rédaction d’une sentence » ;

troisièmement, la consolidation des conditions d’exercice de la profession d’avocat, car Issouf Baadhio souhaite que l’UIA soit une référence et un rempart face aux menaces récurrentes qui pèsent sur les avocats à travers le monde. A cet effet, il a affirmé sa ferme volonté d’agir pour ne « pas accepter qu’un collègue meure d’avoir été seul ».

 

Un avocat international

Né en 1956 à Madaoua, au Niger, et titulaire d’une Maîtrise en droit privé de l’université Paris X (France), le nouveau président de l’UIA est avocat conseil d’entreprises et d’États en Afrique, Europe et Amérique du Nord.

Il est membre du Barreau du Burkina Faso depuis 1985, et du Barreau du Niger depuis 1990, spécialisé en droit aérien, minier, pétrolier, bancaire et télécommunication.Il dirige deux cabinets , l’un à Niamey au Niger et l’autre à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Ancien bâtonnier de l’ordre des avocats du Burkina Faso, Issouf Baadhio a également été président du conseil d’administration du centre international de formation des avocats d’Afrique francophone (CIFAF) de Porto Novo et membre fondateur et vice-président de l’Association des jeunes avocats d’Afrique de l’Ouest et membre du comité de direction de la Fédération mondiale des association pour les Nations Unies (FMANU).

Après plusieurs tentatives infructueuses, il avait finalement été élu bâtonnier de l’ordre des avocats du Burkina Faso le 20 juin 2009 pour un mandat unique de trois ans.

Le bâtonnier Issouf Baadhio est fortement investi à l’UIA depuis 1998, où il a occupé différentes fonctions : Membre du Conseil de Présidence, Conseiller du Président, Adjoint du Comité de Direction, Co-directeur aux activités régionales et nationales au sein du Comité de Direction et Représentant National pour le Burkina Faso. Il est marié et père de deux enfants.

Une organisation mondiale

Créée en 1927 et ayant son siège social à Paris, l’UIA est une organisation mondiale et multiculturelle pour la profession juridique. Elle promeut l’Etat de droit tout en facilitant le développement professionnel, la formation et le réseautage. L’UIA rassemble aujourd’hui plus de deux millions d’avocats au travers de ses membres à titre individuel ou collectif (barreaux, fédérations, associations) répartis dans plus de 110 pays.

Ouverte à tous les avocats du monde, l’UIA est la seule grande organisation internationale d’avocats multilingue et multiculturelle.

L’UIA bénéficie depuis 1971, en qualité d’organisation non gouvernementale (ONG), d’un statut consultatif spécial auprès des Nations Unies et du Conseil de l’Europe, et est représentée aux principaux sièges des Nations Unies (New York, Genève et Vienne).

Partager
Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *