USA: Sophia Ghezai, l’ex pilote devenue experte de la sécurité aérienne

News Portrait

Moins connue qu’Amsale Gualu, qui est la première femme capitaine d’Ethiopian Airlines, Sophie Ghezai est pourtant la première femme pilote de l’histoire de la compagnie aérienne éthiopienne. Elle a récemment pris part à la première conférence mondiale des femmes pilotes en Afrique, qui s’est déroulé au Malawi du 19 au 24 octobre.

Originaire de l’Érythrée et ayant grandi en Éthiopie, Sophie Ghezai est actuellement Directrice de la sécurité et des opérations d’Airlines for America, une association qui préconise, au nom de ses membres, de définir des politiques et des mesures cruciales visant à promouvoir la sécurité, la sûreté et une industrie du transport aérien saine aux États-Unis. L’association travaille en collaboration avec les principales compagnies aériennes américaines, les syndicats, le Congrès américain, l’administration américaine et d’autres groupes pour améliorer le secteur de l’aviation en faveur des voyageurs et des expéditeurs. Fondée en 1936, Airlines for America est l’une des plus anciennes associations dans le domaine aéronautique et est à l’origine de nombreuses normes aéronautiques aux USA. Chaque année, l’aviation commerciale génère près de 1,5 milliard de dollars d’activité économique aux USA et plus de 10 millions d’emplois dans le pays.

Sophie Ghezai a toujours rêver de travailler pour une compagnie aérienne. Elle a obtenu un baccalauréat en langues et littératures étrangères de l’université d’Addis-Abeba en juin 1989.

Le même mois, plutôt que de suivre le chemin plus traditionnel d’une femme de cette époque et de devenir hôtesse de l’air, Sophie Ghezai a plutôt choisi de postuler à un programme de formation de pilote de 18 mois, et pour la première fois en 26 ans d’histoire de l’Ethiopian Airlines Flight Academy, elle est devenue la première femme à entrer à l’école, avant devenir, en 1991, la première femme pilote commerciale d’Ethiopian Airlines en 1991.

Après avoir reçu ses ailes de pilote, Sophie Ghezai a été First officer (co-pilote) pendant six ans en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient sur DHC-6 (Avion à décollage et atterrissage court) et Boeing 737. Elle a aussi été ingénieur de vol sur le Boeing 707. Pendant qu’elle travaillait chez Ethiopian Airlines, elle a dû faire face au scepticisme au rejet de certains passagers.

Ainsi, une passager lui a dit un jour qu’il n’aurait pas réservé le vol s’il avait su qu’une femme serait son pilote. Malgré l’adversité, Sophie Ghezai a continué à évoluer et à bien réussir dans sa carrière et a ouvert la voie aux femmes qui allaient suivre ses traces. « Vous savez que vous devez travailler dur pour réussir, pour vous assurer que vous excellez, parce que l’attente est là et que tout le monde vous regarde également », a-t-elle déclaré, lors d’une interview avec la chaîne américaine ABC.

En 1997, la carrière de Sophie Ghezai a été interrompue lorsqu’elle a déménagé avec son mari et son premier fils en Arabie saoudite, où les droits des femmes au travail n’avaient pas encore beaucoup progessés. Elle  a ainsi mis ce temps à profit pour se concentrer sur sa famille, élever ses deux jeunes fils et à trouver du temps pour ses loisirs personnels, tels que la lecture, les voyages, la plongée sous-marine et des cours d’arabe.

Plusieurs années plus tard, lorsque la famille a été mutée à Washington, elle s’est immédiatement remise à piloter. Pour ce faire, Sophie Ghezai a suivi des cours chez Dulles Aviation pour convertir sa licence de pilote de l’aviation civile en un certificat de la Federal Aviation Administration, et a reçu sa licence de pilote de ligne (ATPL) afin de pouvoir piloter aux États-Unis. Ainsi, elle est devenue First Officer chez Atlantic Coast Airlines en 2001, qui est ensuite devenue Independence Air (FLYi), du J-41 (Avion régional turbo hélice) et du CRJ-200 (avion de transport régional à réaction du constructeur canadien Bombardier Aéronautique). Malheureusement, lorsque la compagnie aérienne a déclaré faillite en 2005, sa carrière de pilote a de nouveau été mise en suspens.

En tant que mère célibataire, elle a décidé de se lancer dans l’immobilier, ce qui lui donnait la flexibilité nécessaire pour consacrer plus de temps à ses enfants. Elle a également profité de ce moment, avec le soutien de sa famille, pour compléter les cours sur les systèmes de gestion de la sécurité (SMS) et l’audit à MITRE, ainsi que pour effectuer un stage au Bureau de la navigation aérienne de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), suivi du programme de sécurité national (SSP) à l’OACI. Elle a ensuite obtenu son diplôme de maîtrise en gestion de l’aviation et systèmes de sécurité aérospatiale à l’Université aéronautique Embry-Riddle, qu’elle a achevée en 2016.

Sophie Ghezai tenait à continuer d’évoluer dans le secteur de l’aviation, sa passion de toujours. Après 12 années comme pilote, elle a ainsi intégré Airlines for America (A4A) en 2016 en tant que directrice de la sécurité et des opérations aériennes. Elle travaille désormais en étroite collaboration avec les principales compagnies aériennes du pays pour conseiller, évaluer et développer des normes et procédures. qui maximisent la sécurité et améliorent l’efficacité opérationnelle.

Sophie Ghezai consacre également son temps à rendre la carrière dans l’aviation accessible aux personnes de tous les genres et de toutes les origines. Au cours des quinze dernières années, elle a participé aux activités de Women in Aviation International (WAI), de l’organisation des professionnels noirs de l’aérospatiale (OBAP), de l’association internationale de l’aviation féminine (IAWA) et de l’Aero Club de Washington DC.

Elle conseille et encourage également des jeunes femmes de la région de Washington, DC, afin qu’elles atteignent leurs objectifs. «La plupart de ces jeunes femmes ne savent même pas que l’opportunité existe. Donc j’essaie de leur dire, c’est là, tant que vous êtes déterminée, vous êtes passionnée et vous êtes cohérente dans ce que vous voulez faire », a déclaré Sophie Ghezai au cours d’une interview sur une chaîne américaine.

Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller
https://africanshapers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *